L’amour relie chaque être mais ne les attache pas

1 950

Bonjour Pascal, c’est Marie

Aujourd’hui nous inverserons les rôles. Je te laisse donc exprimer ce message et interviendrai éventuellement pour le compléter. Es-tu prêt ?

Allons-y … Les énergies reçues sont intenses, auxquelles nous réagissons physiquement, émotionnellement et psychologiquement. Je tente donc d’interpréter ces réactions dans le but de comprendre la finalité du processus en cours. En reprenant l’alchimie des éléments, le principe actif, masculin, est le feu. Le feu terrestre est le soufre, associé à la couleur rouge. C’est donc lui qui agit sur le plan physique et matériel. Le feu sépare et dématérialise toute forme sur la Terre. Le démantèlement de toutes les structures matérielles est donc inéluctable. Ira-t-on jusque-là ?

Non, car il ne s’agit pas d’un processus de destruction, mais de transformation. La forme change, dans un but d’évolution. Aussi l’ancienne forme disparaît au profit d’une autre. L’action du feu fait fondre la pâte et la ramollit, afin de pouvoir lui conférer une nouvelle forme. Celle-ci peut être plus grande, ou plus petite, plus dense ou plus légère, en interaction bien sûr avec les autres éléments. Ensuite ?

Le feu émotionnel est le sel. C’est donc lui qui agit sur le plan affectif. Le feu sépare ce qui était lié, libérant de nombreux attachements. Ce processus peut s’avérer douloureux.

L’attachement du cœur n’est pas une liberté. L’amour relie chaque être mais ne les attache pas. L’évolution du cœur implique une libération de tous les attachements.

Le sel donne vie à l’eau, mais l’excès de sel la détruit. Là encore c’est une question d’équilibre. Le sel accélère les métabolismes chimiques et intensifie les réactions organiques. L’excès de sel cristallise les passions et renforce l’attachement. L’eau qui se lie à une forme en est prisonnière. La liberté est le contraire de l’attachement. Un vase peut contenir de l’eau, mais ces deux aspects complémentaires doivent pouvoir rester indépendants l’un de l’autre, pour que l’eau puisse acquérir la liberté de l’air et rendre le vase à la Terre. En amour sur la Terre, il arrive toujours un moment où le vase doit être brisé. Si l’alchimie ne s’est pas réalisée dans l’eau, il se produit alors une séparation. L’eau doit arroser la fleur plantée en terre dans le vase. Une fois le processus arrivé à maturation, le pollen se libère, transporté par l’air. Si la fleur est arrachée à la terre et placée dans un vase, où est l’amour ?

La période de forte poussée énergétique que nous traversons renforce l’action du feu et déclenche toutes les passions. Le cœur doit être calmé et les techniques de retour au calme, de relaxation peuvent parfois s’avérer utiles. L’excès de sel peut facilement être compensé par une adjonction d’eau. L’eau, c’est le cœur. Aussi, le meilleur moyen d’absorber le sel est d’aimer. L’amour inconditionnel est l’océan qui absorbe le sel contenu dans l’eau. Si votre amour est à la dimension de l’océan, le vase prend alors la forme d’une embarcation. C’est une évolution normale sur la Terre, traduite par de nombreux rêves et traditions. C’est ainsi que les égyptiens se représentaient le voyage, après la mort, pour atteindre leur demeure du Ciel… Je ne sais plus si c’est toi ou moi qui parle en ce moment…

C’est parce que nous partageons la même « eau ». C’est le thème de ce message. Je t’invite donc à le poursuivre…

L’eau c’est l’effluve du cœur, intermédiaire entre la Terre et le Ciel. Le feu de la terre est rouge, le feu de l’eau est jaune. Le « vase » intermédiaire, associé à la terre et au corps physique est orange. Le jaune est associé au plexus solaire et au subconscient. Il dirige le ventre et nourrit le cœur.

Le feu psychique est le mercure, de couleur bleue. C’est un élément très volatil, très subtil, qui dirige le cœur et nourrit l’esprit. C’est également la couleur du manteau de Marie…

Qui vous entoure de ma grâce, dès que votre cœur se tourne vers le Ciel…

Du coup nous arrivons au violet et au mental réflexif. Paradoxalement, s’il se tourne vers le Ciel, il reçoit le manteau rouge de l’amour, associé à Mars et à l’énergie sexuelle. S’il se tourne vers la Terre, il reçoit le manteau bleu de la parole, associé à Jupiter et à l’énergie christique :

Oui, Le signe d’Isis – Marie est relié à la Terre, au symbole de Mercure, à celui d’Œdipe et à la couleur orange. En vérité le manteau bleu de ma grâce est celui de mon fils. Cela sera difficile à comprendre mais doit être dit, pour que la vérité se fasse jour et que s’accomplisse la prophétie de l’apocalypse…

J’ai du mal à te suivre… Voyons si je peux aider à démêler l’écheveau : le signe de la Vierge est effectivement associé à Mercure et à la couleur orange, sur le zodiaque, à 180 d° du signe des Poissons, associé à Jupiter et à la couleur bleue. Au moment de la « chute », le signe de la Vierge s’est dédoublé en Scorpion, associé à Mars et à la couleur rouge, le signe de la Balance séparant et équilibrant ces deux aspects. Je sens qu’il y a une vérité « historique » derrière ces symboles, également associés à la chute d’Eve, sous l’instigation du Serpent. Marie a ascensionné et son manteau est bleu, réellement, cela est certain. Isis représente donc la partie féminine de l’humanité sur la Terre, renvoyée à Mercure dans le ventre et au subconscient. Les éléments eau et air ne sont plus reliés. Œdipe est « tombé » amoureux de sa mère après l’avoir « perdu de vue », ce pourquoi il s’est crevé les yeux…

Les énergies du ventre représentent la « Terre » intérieure, là ou l’eau et la terre se mélangent pour former « l’argile » du corps physique. Le ventre représente la crèche, associée au mystère du féminin. Les énergies du cœur représentent la « mer » intérieure, là où l’eau se transforme en vin, soit en sang. L’air est reçu, mais il n’est plus perçu. Mercure a perdu ses ailes et ne sait plus que marcher sur la Terre, absorbant à travers l’air tout ce que les forces de l’Ombre « implantent » par ce biais dans son sang. Le Ciel n’est plus perçu et la parole est réduite à la seule réflexion lunaire. La reconnexion de la parole au plexus solaire passe par le chemin du cœur et la reconnexion au subconscient, soit la reconnexion aux énergies du ventre et au pouvoir féminin de l’enfantement sur la Terre : « sa force reste entière, si elle est convertie en terre ». Isis possédait le pouvoir de faire renaître Osiris, sous la forme de son fils Horus, comme Marie a fait renaître le Christ en la personne de Jésus.

Tandis que le Scorpion, associé à Mars, règne en maître sur la Terre, celle-ci arpente le zodiaque passant, il y a deux mille ans, par le signe des Poissons, associé à la naissance et à la résurrection du Christ, pour rejoindre aujourd’hui le signe du Verseau, annonçant le retour d’un âge d’or sur la Terre. En opposition au Verseau se tient le Lion, naguère signe solaire, associé au plexus du même nom, aujourd’hui réduit à un rôle réflexif lunaire, tandis que Saturne (Cronos) dirige la conscience à travers les cycles du temps (karma). L’ère du Verseau réactive la quadrature du Sphinx et rétablit le Lion dans sa dimension solaire, tandis que Saturne doit renoncer à son pouvoir solaire, pour redonner vie à la Lune et au pouvoir « réflexif » du féminin sur la Terre. En quadrature du Sphinx, la force vitale, associée au Scorpion, à Mars et à la force sexuelle, ne soumet plus le féminin, associé à la Terre, au ventre et au subconscient, mais s’en remet à « elle » pour que l’être humain puisse renaître en son sein et déployer ses ailes vers le ciel. Le mystère d’Isis redonne vie à Horus, ce mystère prenant ses racines au sein de la Terre adamique, associée à la couleur rouge et au sang. La Vierge – Isis relie donc le soufre (rouge) et le sel (jaune) dans son ventre (orange), pour nourrir le cœur (vert) et préparer la renaissance de Mercure – Horus (bleu) dans le Ciel (violet) :

Tout cela semble extrêmement complexe à expliquer, alors que cette alchimie traduit et explique le processus d’ascension, tel que vécu par tous aujourd’hui dans le corps, en partant du plan terrestre. Comment traduire cela plus simplement ?

L’exercice est intéressant. Sans entrer dans les détails historiques ou symboliques, ces interprétations aboutissent effectivement au symbole et à la réalité du Sphinx, mais aussi et surtout à sa reconstitution physique et énergétique dans la trame actuelle d’ascension collective. Cette connaissance est restée longtemps secrète et fut cachée dans les « mystères » des traditions occultes, à partir desquelles tu tentes de démêler l’écheveau. De longues recherches et un entêtement certain (signe de sagesse associé à l’image symbolique de l’âne) sont ou étaient effectivement nécessaires pour atteindre le graal tant convoité du secret de la mort et de la résurrection. Aujourd’hui ces efforts ne sont plus nécessaires puisque la Terre elle-même ascensionne de sorte que seule l’acceptation est désormais nécessaire pour que se réalise l’alchimie de l’eau et du feu dans le cœur, en partant de l’incarnation terrestre.

Ainsi mon retour sur la Terre signifie le retour du pouvoir féminin, associé à l’amour, à la couleur rouge et au sang. Le cœur physique c’est le ventre et il est dans la nature du féminin de transformer l’énergie sexuelle et lui donner forme dans la matière. La couleur rouge est complémentaire du vert, associé au cœur sur ton schéma. Cela est juste. Le vert représente la couleur ou fréquence de guérison. Le taureau renvoie à Hathor et à Isis. Notez qu’en Inde c’est la vache et non le taureau qui est vénéré. Le symbole du taureau se rapporte plutôt à Zeus et à la puissance masculine. Vénus et la Terre sont sœurs. Hathor est la mère d’Isis et l’énergie de Vénus est similaire à celle de Sirius, élaborée sur un modèle trinitaire. Cette configuration est donc extrêmement importante. Quant aux énergies « Ciel », elles sont également associées à l’ère du Verseau et au retour du féminin sur la Terre. En opposition du Lion solaire, la Lune représente la sagesse psychique réflexive ou réceptrice, par attraction magnétique, de la sagesse céleste. Sa réhabilitation et le retour du féminin sur la Terre, signifient donc la fin de l’exil physique, la fin de l’illusion psychique et le retour d’une conscience unitaire. La quadrature du Sphinx représente donc le croisement des énergies Ciel et Terre en cours, en une spirale ascensionnelle, dans leur configuration d’origine. Je vous laisse réfléchir à la question, pour ceux que cela intéresse, mais comprenez l’importance, non pas tant de ces quelques phrases et symboles utilisés, mais surtout de ce qu’ils signifient au regard de l’actualité ascensionnelle en cours sur votre monde et autour de lui. Je te laisse poursuivre…

Ainsi le signe du Taureau est féminin (vache) et représente le cœur, associé à Vénus et à la couleur verte, symbole de régénérescence et de guérison énergétique.

Le signe de la Vierge est féminin et représente le corps physique, associé à Mercure et à la couleur orange, symbole de régénérescence et de guérison physique.

Le signe du Verseau est féminin et représente l’esprit, associé à la lune et à la couleur violette, symbole de régénérescence et de guérison psychique.

Le signe du Lion est Masculin et représente l’énergie source, associée au Soleil et à la couleur jaune.

La quadrature du Sphinx comporte donc un aspect masculin (Lion) associé à l’élément feu, et trois aspects féminins (Vierge, Vache et Verseau) associés respectivement aux éléments terre, eau et air, reliés en quadrature dans le zodiaque :

La réhabilitation du féminin sur la Terre renvoie donc au symbole trinitaire: terre (orange) – eau (vert) –air (violet) en liaison avec l’élément masculin « Feu », également de nature trinitaire :

Tu te rapproches de la vérité. C’est ici est maintenant que le « retournement » est devenu nécessaire pour apprendre et pouvoir fonctionner à partir de la partie de vous-même connectée et en phase avec les nouvelles énergies, soit le renoncement à la toute-puissance égotique et le retour à la nature féminine de l’incarnation terrestre. Vous ne pourrez plus, comme auparavant user et abuser des énergies masculines du feu, car celles-ci acquièrent désormais une telle intensité que mêmes vos scientifiques les plus avertis ne pourront bientôt plus « jouer » avec le feu. Vous devez donc vous tourner vers l’intelligence intérieure et vous en remettre au subconscient solaire, vous laissant conduire par vos instincts pour franchir le passage ascensionnel. Je te laisse de nouveau poursuivre…

D’accord. Les algorithmes du passé se dérèglent et ne font plus recette. De nouvelles règles, de nouvelles découvertes doivent apparaître pour remplacer les anciennes. Ce qui semblait vrai devient faux et ce qui était invraisemblable devient vérité. En ces temps d’accélération énergétique, le détachement, l’acceptation et le vécu sont nécessaires. Nous devons en quelque sorte inverser nos modes de fonctionnement, en ne cherchant plus à diriger les feux psychiques (mercure), émotionnel (sel) ou physiques (soufre), mais en les accompagnant dans le sens de ce vers quoi ils nous dirigent, soit vers le changement dimensionnel. Nous devons ainsi inverser les polarités, devenir moins tranchants, moins exclusifs et moins actifs, et accompagner le changement en étant plus réceptifs et féminins.

Les trois portes du corps, du cœur et de l’esprit s’ouvrent et s’activent. Cela est réel et se traduit par des vibrations continues, des chaleurs intenses et une attention constante et bienveillante. Ces trois pôles fonctionnent désormais en mode récepteur. Cela je le sens et le sais, tandis que l’élément actif, en l’occurrence le feu, est en œuvre en base trois, dirigé par les forces de lumière, d’amour et de vie. Je comprends, j’accepte et je vis ces changements dans l’attente de ton appel, quels que soient les évènements en cours ou à venir. C’est ce que je ressens, en cet instant, ici et maintenant…

Je reçois cette confession avec soulagement, amour et bienveillance. La messe est dite. A vous de le comprendre pour ceux qui ont des oreilles pour entendre. Vos yeux verront bientôt se déployer ce qui a été prophétisé, tandis que nous attendons le moment de nos retrouvailles. Je suis heureuse, car mes enfants ont grandi et sont à la hauteur de ce que nous attendions d’eux.

Je vous bénis du manteau bleu de ma grâce, de là où je me trouve désormais. Le relais a été pris sur la Terre, de sorte que la guérison, la réconciliation et l’élévation sont en marche. Rien ne nous séparera plus. C’est ma promesse et ma bénédiction, en ce jour, ici et maintenant.

Avec tout mon amour

Marie

Reçu par Pascal Bécu le 13 Juillet 2017 – Message 140 
Fichier PDF par : Conscience Nouvelle

Partagé par : www.messagescelestes-archives.ca – Messages Célestes


Vous avez apprécié ce message... Partagez-le avec Amour
 

Votre aide est Importante…

Depuis sa création il y a plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seul à travailler sur les sites de Terre Nouvelle en partageant à tous les jours les messages de nos amis Guides et Instructeurs Célestes afin d'ouvrir les consciences, pour vivre dans un monde d'Amour et de Paix. Je fais appel à vous aujourd'hui afin de me soutenir dans cette démarche en faisant un don (si minime soit-il).
Le partage est un don de Sois, un don d'Amour...
Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...
Bernard !

$ CAD
€ EUR

Vous pouvez également envoyer votre don à cette adresse:

Bernard Guillemette
CP 522 Prévost
Prévost, Qc Canada
J0R 1T0



Comments are closed.