Canalisé le 4 Juillet 2017 par Sylvain Didelot

 

Sandalphon

Bonsoir à tous,

Je suis l’énergie de Sandalphon, un archange. Pour situer l’énergie, pour situer aussi le fait que, il est sans doute moins l’habitude que vous d’évoquer le rôle humain. Ma parole, ce soir, est présente pour vous exposer ce qu’est la nature. Actuellement, comment vous joindre à elle. Pourquoi est-ce que cela vous est demandé encore plus fort actuellement qu’auparavant ? Pourquoi est-ce que cela est posé sur vous ? Qu’est-ce que ça va vous permettre d’obtenir, de concevoir, de réaliser en vous car c’est en vous que tout cela se réalise ? Très clairement, les peuples du passé, ceux que vous appelez vos ancêtres, étaient beaucoup plus unis à l’expérience de la terre. Ils étaient très très dépendants de la terre, dépendant de leurs cultures, dépendant de leurs semences, dépendant de l’énergie et du fait que la terre leur fournissait l’eau nécessaire, l’air nécessaire pour assécher parfois certains espaces. Et puis, le feu qui venait jouer un grand rôle. Alors Lady Nada l’a évoqué il y a peu de temps à travers ce canal et à travers d’autres aussi, ces 4 éléments reviennent vers vous très fortement, l’énergie des 4 éléments, les énergies, comment dire, comment les appeler vous, je vais les appeler « énergies primordiales » pour moi. Vous avez appelé ça 4 éléments, mais c’est plus que ça, c’est plus que cela, ces 4 éléments. Je vous parlerai des cristaux aussi, qui réunissent ces 4 éléments.

Le vent, cet espace naturel, ce souffle de vie coulant dans l’espace de la matière. Le Vent est un élément qui peut vous permettre de recevoir l’énergie de la nature, l’énergie du vivant, l’énergie du vibrant, mais c’est une énergie qui est capable de vous nettoyer, de vous purifier (par liberation) de redonner à la nature vos pensées négatives, de redonner à la nature ce qu’il ne vous plait, ce qu’il ne vous sied pas. Chacun arbre fait cela. Cela a été évoqué. Quand le vent souffle dans les feuilles d’un arbre, d’un de vos arbres, terrestres, hé bien en vérité, le tremblement de cette feuille, le mouvement de cette feuille à travers le vent libère ce qu’on va appeler l’esprit de l’arbre, le message de l’arbre. Cet arbre qui reçoit les ondes cosmiques du ciel, l’énergie tellurique de la terre et qui arrive à diffuser ce message et c’est porté partout sur la planète. Cet arbre qui diffuse au vent son oxygène et qui diffuse au vent sa production, son énergie pour grandir encore et pour vous aider à grandir. Ces arbres qui vous sont si essentiels et que j’aimerais vous demander de préserver, que j’aimerais vous demander d’aimer, d’apprécier.

Alors le vent, lorsque vous êtes dans le vent, va vous permettre de dégager beaucoup d’énergie. Donc, si vous êtes au bord de la mer et que vous vivez ces embruns, ce vent si particulier, un vent un peu chargé d’une énergie saline en plus, quelque part, chargé de minis cristaux on va dire. Eh bien, ce vent vous libère complètement de certaines mémoires. Ainsi, soyez actif, lorsque vous sentez en votre corps une énergie qui n’est pas complète, quelque chose qui semble être perturbé ou perturbant, placez-vous dans le vent. Recevez son énergie et laissez la partir. Alors, il ne s’agit pas d’être face à un vent violent, il s’agit vraiment de se laisser, j’allais dire, filer dans le vent. Comme si une part de vous partait avec ce vent, avec cette énergie, parce que c’est le cas. Ça, ça va vous libérer. Ça va vous libérer de programmes qui ne vous servent pas, ça va vous libérer de ce que vous aurez mis dans votre conscience et que vous acceptez aussi de donner à cette énergie, qu’est le vent.

Partout ailleurs sur la terre, le vent existe aussi, avec ou sans embruns. Alors partout ailleurs, de la même manière, placez votre corps face au vent et pendant 1 ou 2 minutes comme cela, soyez conscient que ce souffle de vie, c’est une petit peu comme le souffle de Dieu, qui vient souffler la bougie de pensées qui n’ont pas à être là. Alors, le mot clé pour le vent est « libère moi ». Vent, libère moi, libère moi. Libérer de quoi? Libérer de pensées qui vous perturbent, qui vous sont inutiles.

L’autre énergie de la nature, que nous allons appeler la terre, est en fait composer de beaucoup d’éléments. Elle est composée de micronutriments, d’énergie vivante, vibrante, parce que il existe un microcosme, évidemment, il existe, ici, beaucoup de vie dans la terre. Alors, sur la terre et de manière je dirais, assez classique, posez vous, posez vous, posez vous et dites, ancre moi, ancre moi. Ancrer, ne signifie pas libérer l’énergie directement dans la terre, le vent peut faire cet exercice de libération. Mais, ici la terre vient dire, allez, montre moi, montre moi ce que je fais sur ce plan, dans cet espace. C’est vraiment la terre, le fait d’être relié à la terre, dans l’énergie, de recréer des racines d’énergie entre vous et ce sol qui va vous faire comprendre que vous êtes unis à tout le plan d’existence. C’est l’élément qui facilite cette liaison là. Chaque être humain qui a les pieds sur la terre, rejoint tous les êtres humains ayant les pieds sur la terre. Cet ancrage, il va vous servir aussi à recevoir l’information des cristaux de la planète. Nous en reparlerons tout à l’heure. Cette information vivante, vibrante, une information qui vous révèle quel va être, je dirais, le prochain plan. Parce que nous sommes d’un plan à un autre plan. Que le plan divin est aujourd’hui, beaucoup plus malléable qu’auparavant. Ancre moi.

L’énergie de l’eau, l’énergie de l’eau, cette énergie a un mot clé, que vous comprenez assez rapidement, purifier. Purifie moi. Lorsque vous buvez de l’eau, vous buvez du cristal liquide, vous buvez une énergie capable d’absorber une mémoire, capable d’absorber ce que vous voulez y implanter au moment où vous la buvez. Ou s’il s’agit d’une source sacrée, vous n’aurez rien à prononcer, juste à respecter cette source et à accepter cette purification intérieure de cette eau, provenant d’un lieu sacré parfois. La libération par l’eau, c’est une libération interne dans le corps, une libération de toutes, j’insiste, les mémoires qui ne vous servent pas. Voyez comme je parle beaucoup de mémoire depuis tout à l’heure. Je parle de mémoires qui passent dans l’aura, je parle de mémoires qui passent un peu dans la terre, même si, ici, il s’agit plus de respecter l’énergie de la terre, de mémoires qui montent, qui informent! Je parle là d’une mémoire aussi à travers l’eau qui viendra informer vos cellules de l’amour que vous lui porter à ce corps, que vous leurs portez, à ces cellules. Alors l’eau ici est un élément important. Si vous êtes dans l’eau de la mer, ici, vous pouvez encore vous purifier sans la boire, demandant la purification de toute énergie, l’eau de mer est tout à fait adéquate à recevoir chacune de vos énergies, à implanter en vous cet esprit d’unité, la grandeur de l’océan dans la grandeur de l’homme en général. L’eau est un élément essentiel.

Parlons de l’élément feu. L’élément feu, sur votre planète est principalement représenté par le soleil. Il y d’autres éléments, bien sûr. Mais le soleil, ici, viendra apporter ses rayons, apporter sa connaissance et donc, le soleil, l’énergie du soleil, en l’appelant à vous, vous allez lui dire, informe moi, informe moi. Raconte moi qui je suis. Parce que le soleil n’émet pas de rayons au hasard, contrairement à ce qui est dit et compris de votre part. Le soleil rayonne et vibre d’une énergie qui informe le corps par des mots de lumière, par des mots qui ne sont pas forcément traductible directement, dans une énergie verbale, mais d’abord traductible dans une énergie du corps, traductible dans une vibration. Une vibration qui viendra dire à votre corps, ben justement, que vous êtes plus que votre corps déjà, mais qui vient aussi l’informer de tout un tas d’évènements à venir, de tout un tas de circonstances pour planifier et faire la paix en vous.

Le rapprochement à la nature qui vous est demandé et qui était sans doute plus naturel avant car vous étiez plus dépendant de la nature. Ce rapprochement là informait les gens, les rendait un peu plus en paix de manière naturelle, sans qu’ils pensent vraiment au vent, à l’eau, à la terre ou au ciel, avec le soleil. Cela a été naturel, cela a créé un mode de vie chez eux qui, qui les mettaient beaucoup plus en paix que vous ne pouvez l’être aujourd’hui. Dans ce monde qui semble aller si vite, dans ce monde qui semble vous submerger parfois. C’est ça la promesse des 4 éléments. C’est ça la promesse de la nature, c’est ça la promesse de votre nature.

Alors voici ce que je vous invite à faire :

Prenez avec vous un cristal, le cristal que vous désirez, peu importe, peu importe le cristal, une énergie cristalline.

Si vous n’avez pas de cristaux, utiliser simplement une bouteille d’eau en verre.

Prenez là avec vous, à l’extérieur. Le cristal en fait, va enregistrer ce vous allez dire, ce que vous allez faire et va continuer à le restituer l’énergie de ce que vous allez dire et de ce que vous allez faire dans cette expérience. Alors lorsqu’il fera jour ou qu’il y aura suffisamment de lumière, vous pourrez vous mettre dehors, les mains vers le ciel et répéter ceci :

Vent de lumière et d’amour, libère moi

Terre de lumière et d’amour, ancre moi

Eau de lumière et d’amour, purifie moi

Soleil de lumière et d’amour, informe moi

C’est ancre moi, bien sûr pour la terre, veuillez me pardonner.

Que la terre vous ancre, que l’eau vous purifie, et que le soleil, oh soleil de lumière et d’amour, informe moi.

Mais je vous répète, l’ancrage vous informe aussi. C’est pour cela que j’ai fait ce lapsus.

Votre corps est un réceptacle, l’énergie solaire va venir vers le haut, puis le sol va prendre cette énergie et va recréer un cycle qui se dirige, je dirais, grâce au vent et à l’eau de votre corps, à nouveau vers vous et vous créez comme cela une boucle d’énergie, d’information, l’information étant bien située en bas, située en haut. Cette information, elle est perceptible. Vous sentirez sans doute dans ces exercices, un petit picotement en haut de votre tête, un petit picotement à votre chakra racine ou en bas de vos jambes ou les deux. Ainsi, cet exercice va vous lier à la nature, va vous faire sentir un peu plus « un ».

Vent, libère moi

Terre, ancre moi

Eau, purifie moi

Soleil, informe moi

Merci

 

Une fois que vous aurez fait cet exercice, laissez le cristal ou la bouteille d’eau en verre que vous aurez en main faire son œuvre, laissez le rayonner vos paroles, intégrer l’énergie. Si vous avez une douleur dans votre corps, vous pourrez vous servir du cristal ou de la bouteille comme d’un outil de guérison, en frottant légèrement l’endroit douloureux, qui vous fait mal ou sur lequel vous vous posez des questions. Et alors l’énergie que vous aurez ainsi accumulé, agira et libèrera purifiera, nettoiera l’espace qui nécessitait de l’être.

Etre plus proche de la nature à une simple raison. En étant proche de la nature, vous ne serez pas soumis à ses bouleversements. Ce que je veux dire par là, c’est que la fréquence de la terre, les fréquences de la terre sont multiples, beaucoup plus multiples maintenant qu’elles pouvaient l’être ne serait-ce qu’il y a une seule de vos années. Dans la même journée, votre temps, votre espace peut s’accélérer ou diminuer. Dans la même journée, votre humeur peut être très joyeuse ou très maussade, sans raison apparente. Ici, l’énergie de la nature vous aidera à rendre cela naturel. A être, je dirais, dans une fluctuence naturelle. Vous sentirez venir à vous ces vagues de changements, ces énergies, mais vous ne vous y associerez pas à ce qui est en train de se passer. Vous comprendrez que ça se passe partout, que ça se passe dans la nature, qui est en train de s’équilibrer, ça se passe dans l’espace qui est en train de s’équilibrer, ça se passe dans le temps qui est en train de s’équilibrer.

Que les 4 éléments fassent leurs œuvres à travers vous. Puisse ce moyen d’information et de guérison de votre corps que je vous ai donné, devenir pour vous une technique naturelle. Bien sûr, j’aurais pu évoquer un 5ème élément plus subtil. Mais cet élément vous compose, vous n’aurez pas à l’appeler, il est ce que vous êtes. L’énergie est terre, l’énergie de connexion, c’est déjà en vous. C’est déjà ce que vous êtes, c’est déjà votre nature véritable.

Profitez de chaque instant et n’ayez pas peur, par exemple, de conditions météorologiques. Cet exercice peut être fait sous la pluie. Faite le de jour, simplement, même si les nuages sont très sombres. Prenez un peu de cette eau, ne restez pas forcément dessous trop longtemps, mais prenez juste un peu de cette eau qui purifie aussi, cette eau du ciel et vous pourrez faire le même exercice.

Eau purifie moi.

Lorsque vous dîtes « eau purifie moi », ressentez l’énergie de l’eau qui est déjà dans votre corps. Elle compose plus de 80% de ce que vous êtes. La terre, vous la sentez sous vos pieds. Le vent, vous le sentez sur votre visage. Le soleil, vous le percevez ou l’imaginez, vous savez très bien où il est. L’élément eau est celui qui est déjà, lui aussi, dans votre corps. Il est l’élément, encore une fois, cristallin, qui entend, écoute vos pensées, les redistribue par le cœur à l’énergie de lumière des plans subtils, qui vous renvoi, à travers votre ventre, à travers votre espace du cœur, à travers votre décodeur mental, l’information, qui est ou non acceptée, qui est ou non digérée.

Ames de lumière et d’amour, recevez ce message et cette technique, comme celle qui vous permettra de vous relier à nouveau à la nature, d’être à nouveau en nature, dans votre propre nature. Parce que, lorsque vous ferez cet exercice, vous comprendrez que vous n’être pas séparés du vent, que vous n’êtes pas séparés de la terre, donc vous n’êtes pas séparés de l’air, le vent représente l’air, bien sûr. Vous n’êtes pas séparés de l’air, du feu de la terre et de l’eau. Vous êtes cela, vous êtes déjà cela.

Soyez grand, soyez ce que vous êtes.

Merci

 

Saint Germain

Vous avez été nombreux à demander ma présence ce soir, à vos côtés. Je suis Saint Germain.

Mon intervention sera assez rapide. Je voudrais vous parler des règnes qui vous accompagnent. Le règne minéral, végétal, animal, tous ces règnes, le règne humain, sont associés actuellement dans un grand changement, une grande circonstance d’évolution. Le second plan, c’est qu’il n’y a pas de plan. Vous l’avez senti, vous l’avez perçu à travers le monde actuellement. Les règles semblent s’effriter. Ce qui semblait si logique parfois ne l’est plus, ce qui semblait marcher si bien auparavant semble ne plus marcher de la même manière. La règle est qu’il n’y a pas de règle. La seule règle respectée est respectable, dans l’univers c’est celle de votre volonté exprimée dans la forme, c’est celle de vous demander sans cesse à travers l’expérience de vie, qui je suis et qui je veux être? Pas quoi je veux être, pas qu’est ce que je vais posséder, pas qu’est ce que je vais devenir, mais qui je veux être. Qui est ce que je veux être ici, c’est une réponse qui appelle 2 possibilités. Est ce que je veux être l’esprit créateur de mon plan d’existence, de ma conscience j’allais dire, ou l’esprit créature par la peur du plan d’existence créé par d’autres. L’appel à la maîtrise ici est important. Les autres règnes le comprennent, ils se bousculent, ils se parlent et ils discutent. Il existe en ce moment beaucoup de rassemblement de plusieurs règnes pour décider de comment la suite de votre contact à la terre, de cette expérience humaine, comment cette suite d’expérience va se poursuivre. Non pas, qui sera sauvé et qui ne le sera pas, comme certains peuvent l’imaginer, mais vraiment, est ce qu’il est temps de montrer à l’être humain que nous lui sommes égal. Est-ce qu’il est temps de montrer à l’être humain que nous aussi nous pouvons parler, nous pouvons nous exprimer, non par la voix, mais par divers contact, par divers expérience, est ce qu’il est possible de montrer à l’être humain que nous avons été CES règnes sacrificiels autour de lui. A quel point nous avons donné ce que nous sommes pour que lui, il avance, dans la conscience profonde d’être le créateur. Alors nous lui avons fait croire qu’il était le plus grand règne de l’humanité, mais ce n’est pas le cas. Le plus grand règne de cette humanité est le règne animal. Il est celui qui dirige ce monde et qui permet encore son essence divine dans l’expression et l’énergie de la dimension dans laquelle vous vivez. Il est inutile de penser seulement à 7 milliards d’individus, alors que des milliards de milliards de milliards de milliards d’insectes peuvent eux aussi produire une pensée, une énergie. Vous avez été sauvés de multiples fois par des races entre guillemet dont vous n’avez même pas idée et qui ont toutes priées pour la vie, pour ce plan d’existence.

C’est, c’est la donnée souvent oubliée. C’est aussi oublié votre instinct, votre ADN à la fois humain, à la fois extraterrestre en train de se mélanger, c’est oublié que la terre commence maintenant à se transformer, non plus, je dirais, en un élevage d’enfants, essayant de comprendre qui ils sont, mais bien en une terre d’habitation pour des êtres humains capables de divinisés la forme, de la rendre dense, qui peuvent être dans la compréhension qu’ils sont les générateurs du plan d’existence dans lequel ils vivent. Alors, tous les règnes travaillent à réfléchir à cela.

Je vous invite donc à la gratitude de tous les règnes, tous les plans d’existence. Nous venons avec Sandalphon d’évoquer les 4 éléments, les clés source. Je viens d’évoquer les règnes.

Je laisse à présent Marie vous parler du contact humain. Encore une fois, je sais, nous insistons sur ce message des contacts humains et de la vibration humaine, mais elle est tellement primordiale pour décider de ce que va être votre monde, de ce que va être l’existence même, de ce que va être l’expérience de la vie, dans très peu de temps finalement.

Merci

 

Marie

Je suis maître Marie, dansant dans ce corps, dans cette vibration, dans votre réception.

J’aimerais avec vous encore évoquer les rapports humains. Je vous ai précisé il y a peu, à quel point votre frère, votre sœur était une part de vous-même. Il a été précisé à quel point, vous ne pouvez vous dissocier de l’autre. Je veux vous dire aujourd’hui, que vous ne pouvez pas changer l’autre.

Vous ne pouvez pas changer une autre facette de vous-même. Cette facette ne peut pas devenir ce que vous voulez qu’elle soit. Cette facette ne peut être que ce qu’elle est. Alors quand vous voulez effectuer un travail de changement sur l’autre, lorsque vous vous dites que le monde serait si joyeux si tout le monde était comme moi, lorsque vous vous dites, j’aimerais changer mon frère, ma sœur, mon voisin, il n’a pas une attitude correcte, j’aimerais tellement qu’il retourne dans le droit chemin. Comprenez bien ceci, il n’y a pas de bon chemin, il n’y a pas de bon chemin. Il n’y a que des voyageurs, exprimant dans des corps plus ou moins expérimentés, dans des existences plus ou moins expérimentées leur nature divine et créatrice. Vous pensez, en ayant parfois lu certains livres, vu certaines vidéos ou avoir été dans certaines conférences, vous pensez savoir comment l’autre devrait agir ou réagir! Mais vous savez à peine comment vous, vous devriez agir et réagir.

Et cela, c’est le sens véritable de l’enseignement spirituel. L’évènement spirituel dans votre vie, c’est de comprendre qui je suis, qui suis-je? Vous savez, vous l’avez souvent évoqué à l’intérieur de vous, comme question primordiale, qui suis-je, où vais-je? Quelle est mon utilité sur ce plan, comme vous nous le demandez régulièrement. Qui suis-je, où vais-je? Mais ce « qui suis-je? » est bien une question primordiale. Qui suis-je, moi? Qui suis-je moi, pour juger? Qui suis-je pour condamner? Qui suis-je pour préférer? Suis-je cet égo, suis-je ce personnage que je dois être, cette suite éducative? Suis-je cela? Bien sûr, vous l’êtes, en partie. Bien sûr, c’est une partie de vous.

Bien sûr, cette énergie qui vous traverse comme cela, elle utilise un vibrato, une expérience, un son qui est le son de ce que vous avez appris à être, qui est le son que vous avez appris comme étant la résonnance juste. C’est un peu ça l’esprit vibratoire du personnage. Mais dans un orchestre, il faut tous les instruments. Vous savez, je pense souvent à cet instrument qui s’appelle un triangle qui produit un son très aigu, totalement inacceptable s’il était vraiment tout seul, mais qui pourtant de temps en temps, vient poser son énergie dans un orchestre, vient marquer quelque chose de très précis, de très fin, de très ténu et ce qu’il devient insupportable devient l’élément léger dans le décor, l’élément non perturbant justement. On peut penser à l’énergie d’un trombone, un son très lourd, un son très épais, un son très chargé. Lui aussi tout seul, très vite deviendra inacceptable. Mais placé dans un orchestre, cet instrument viendra harmoniser, viendra marquer un rythme, un rythme vibrant, plus qu’un tambour. La vibration montrera l’énergie de la terre, le grondement du ciel, toutes cette énergie de la nature. Alors, vu du milieu, vu d’instruments comme des violons, un piano, une guitare, ces 2 sons que sont le triangle et le trombone ne sont que annexes, que bien inutiles et que souvent ces êtres là sont peu nombreux, mais sans eux, pas d’harmonie, sans eux pas d’histoire à raconter, sans eux, votre propre musique serait bien fade.

Vous êtes l’orchestre, un orchestre de 7 milliards d’instruments, dansant sur une musique que vous composez vous-même. On ne transforme pas un triangle en trombone. On ne transforme pas un trombone en guitare. Alors, ils résonnent, alors il y a une dissonance. Et, vous vous dites, je serais plus heureux s’il était comme ça ou il serait plus heureux s’il était comme ça! Mais qui décide? Qui décide de comment être heureux, de qui être heureux, qui décide cela, à part certainement une partir dissonante à l’intérieur de vous qui a décidé toute seule que les circonstances pour être heureux seraient celles-ci ou celles-là. Pourquoi est ce que vous n’exprimez pas sans cesse la joie de la vie, simplement la joie d’être vivant, vibrant.

Alors bien sûr, il y aura des dissonances, bien sûr, il y a des êtres qui seront pour vous peu bénéfiques, des sons peu accordés à votre conscience. Je le sais ça. Je suis consciente de ça. Mais vous n’avez jamais été obligé d’être à leur côté. Il ne vous est pas demandé d’être à leur côté et d’essayer les convertir. Quitter les endroits où le son ne vous convient pas. Mais faite ce pas vous, ne me demandez pas de comment transformer l’autre, je vous répondrais uniquement comment vous accepter vous, que vous n’acceptez pas, provient de vous. Encore une fois, l’énergie où vivez, les endroits où vous vivez, les rencontres que vous faites peuvent vous sembler pénibles, désagréables.

Et c’est là encore que je vous dis l’univers ne fait qu’ici, que transmettre un seul message en vérité, non pas que cet homme n’est pas à sa place ou que cette femme n’est pas à sa place, mais simplement que vous, vous n’êtes pas à la bonne place. L’univers est en train de vous dire de déménager, de changer de lieu et de circonstances. Ah, pourquoi est ce que ce serait moi qui partirai, après tout, c’est lui qui fiche le bazar. Mais qui ici, vit mal les choses, qui ici a décidé qu’il n’était pas heureux dans ces circonstances.

Vous êtes le créateur de l’expérience, vous êtes donc aussi créateur de la dissonance quand il est nécessaire que vous partiez, que vous changiez d’endroit. Donc, cette dissonance, elle va arriver dans votre travail, elle va arriver dans votre liaison familiale, elle va arriver dans votre couple, elle va arriver dans votre voisinage, elle va arriver partout pour vous faire changer, parce que le son est désagréable. Mais imaginez bien, que quelqu’un qui joue d’un instrument parfois, très très fin, très ténu, très subtil, comme un violoncelle par exemple, voyez à quel point j’aime cette analogie d’un orchestre, un violoncelle ne se place pas juste à côté d’un triangle. Le son, lui serait très, j’allais dire, cruel, désagréable. Le violoncelle vient se placer à côté de ses frères et ses sœurs de la même famille d’instruments à corde. Mais pour autant, il ne va pas chercher à se dire qu’il devrait supprimer le triangle. C’est juste que c’était lui qui était mal placé. Alors parfois, vous vous dites que je serais mieux placé au fond, en bas, à droite dans l’orchestre ou à tel endroit dans telle ville ou dans tel centre. Mais ce n’est pas forcément vrai. Ce qui est forcément vrai c’est, qu’est ce qui va me faire résonner, qu’est ce qui va me faire vibrer le plus fortement, le plus puissamment. Qu’est ce qui va donner ma plus belle musique? Où est ce que je vais pouvoir vibrer le mieux? C’est ça que l’univers s’accorde à vous faire comprendre quand il vous impose parfois quelques changements, quelques dissonances. C’est pas de vous dire que le problème est la dissonance. C’est de se dire que c’est à vous aujourd’hui de changer, d’évoluer, de modifier. Alors soit vous changez vous-même votre propre instrument, ça demande un certain travail, un certain temps, une certaine patience sur soi. Soit vous changez de place et vous comprenez que, ici, l’univers, dont le plan divin est toujours parfait, même s’il se modifie, ce plan divin vous invite à bouger, vous invite à modifier ce que vous êtes, vous invite à modifier ce que vous faites.

Je vous remercie de votre écoute. C’est très important ce que nous venons d’évoquer.

Source : http://sylvaindidelot.com

Partagé par : www.messagescelestes-archives.ca – Messages Célestes

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source.
N’oubliez pas, utilisez toujours votre discernement par rapport à ces textes. Vous avez un Libre Arbitre, alors utilisez le et surtout, écoutez ce que vous dicte votre coeur ; Il détient la vérité, laissez le vous guider.

Vous avez apprécié ce message... Partagez-le avec Amour
 

Votre aide est Importante…

Depuis sa création il y a plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seul à travailler sur les sites de Terre Nouvelle en partageant à tous les jours les messages de nos amis Guides et Instructeurs Célestes afin d'ouvrir les consciences, pour vivre dans un monde d'Amour et de Paix. Je fais appel à vous aujourd'hui afin de me soutenir dans cette démarche en faisant un don (si minime soit-il).
Le partage est un don de Sois, un don d'Amour...
Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...
Bernard !

$ CAD
€ EUR


Print Friendly