Al-Kelef : La beauté

506

Al-Kelef canalisé par Christine

«Bonsoir à vous, chères âmes, nous sommes Al-Kelef, nous avons pris place à vos côtés, nous saluons chacun d’entre vous, nous observons l’ouverture de vos cœurs avec joie, nous observons cette harmonie qui se construit au fur et à mesure de vos respirations, au fur et à mesure de votre détente, pourvoir laisser de côté ce qui vous a animé tout au long de la journée, pouvoir en toute simplicité respirer, profiter de l’instant de ce qui est maintenant.

Plus vous arriverez à vous détendre, plus vous arriverez à laisser votre corps physique serein, prendre sa place, plus il sera facile de ressentir, de recevoir, il n’y a rien à faire simplement être, être présents à vous-mêmes, être présents à vos ressentis, à ce que vous êtes en train de vivre, de partager, laissez vos âmes entre elles échanger, communiquer, encore une fois vous vous retrouvez, encore une fois les échanges entre vous, également avec les êtres qui vous ont accompagnés, se font, sans chercher à comprendre, vous laissez les mouvements autour de vous, à l’intérieur de vous se faire.

L’humanité a besoin d’apaisement, a besoin de retrouver du bon sens, de la logique, a besoin de retrouver les joies de la vie terrestre, a besoin de changer son état d’esprit, son regard sur ce qui l’entoure pour arriver à nouveau à percevoir la beauté, c’est si important, chères âmes, la beauté, la beauté de ce qui vous entoure, votre beauté, la beauté de tous les êtres vivants, d’arriver quelque soient les circonstances à percevoir cette beauté, jusqu’à en avoir le cœur rempli, être alors emplis de grâce de gratitude devant cette beauté, devant ces expressions divines.

L’être humain a entamé une course effrénée contre lui-même et il est maintenant difficile de stopper cet engrenage, cette course, difficile de revenir à la simplicité, nous vous avons déjà parlé du temps, de son accélération, de ce qu’il est important de revenir à l’essentiel, de ce que vous ne pouvez plus faire dans vos journées, la contemplation n’est pas du temps perdu.

C’est par la contemplation que vous allez retrouver ce regard pétillant, ce regard de joie, d’innocence devant les beautés du monde, les beautés de la nature, que vous allez pouvoir retrouver ces petits gestes amicaux, fraternels, lire dans le regard de l’autre toute la bonté de son âme.

C’est en ralentissant, c’est en revenant à vous-mêmes, en prenant ce temps, ce temps d’être, de vous poser, de ralentir votre rythme que vous allez finalement, chères âmes percevoir l’essentiel, que vous allez apercevoir que chaque particule vivante est divine, est intelligente en ce sens et qu’il y a tant de richesses autour de vous qu’il n’est plus nécessaire de courir, qu’il n’est plus nécessaire de vous faire violence, de maltraiter votre corps physique.

A chaque instant où que vous soyez, simplement en respirant, contemplez, prenez quelques secondes même dans votre activité et contemplez, ce qui vous entoure la beauté, l’intelligence, le miracle de la vie prenant corps sur terre, cela va permettre de retrouver un peu de bon sens, un peu de logique, un peu de bien-être, de plénitude, de retrouver de l’intérêt à être dans ce corps physique, à être sur cette planète. Depuis plusieurs générations, cette course effrénée s’est mise en place et l’être humain passe une grande partie de son incarnation à courir, à se maltraiter, à ne percevoir finalement de la vie que les handicaps, que les difficultés, que la fatigue, le stress.

Revenez à un autre rythme, un rythme qui soit davantage en accord avec qui vous êtes, ce n’est pas perdre du temps, ce n’est pas être dans la lenteur, ce n’est pas rater, ne pas tenir la cadence au contraire en adoptant cette manière d’être vous vous apercevrez que vous irez à l’essentiel, qu’il n’y aura plus de gaspillage énergétique, que vous serez tout aussi efficaces dans vos différentes activités.

Et vous serez davantage en accord avec vous-mêmes afin que vos différentes enveloppes ensemble collaborent, coopèrent aux mouvements de la vie, à cette vie qui vous traverse, bien souvent il y a encore dualité, il y a encore opposition entre vos corps inférieurs et une partie de vous plus éthérée, plus lumineuse où les rythmes sont différents, où les perceptions, les points de vue, les opinions diffèrent.

En adoptant, chères âmes, le rythme de vos enveloppes lumineuses de votre présence divine, vous irez tout aussi vite qu’en voulant forcer, surmener vos corps inférieurs et ne pas vous respecter. L’être humain est en quête de bien-être, est en quête de comprendre où il va, qu’est-ce qu’il fait sur terre, pourquoi toujours vouloir aller plus vite, pourquoi toujours vouloir amasser, pourquoi toujours avoir peur du lendemain.

En retrouvant le rythme qui est le vôtre, celui de votre présence divine, en prenant quelques instants, en répétant cela jour après jour, vous allez gagner en sérénité, en bien-être, vous allez changer votre vision de ce qui se passe autour de vous, dans votre société, pour ne plus retenir que ce qui ne va pas ou que ce qui est encore à changer, vous allez enfin pouvoir apercevoir la beauté .

Car, chères âmes, c’est à partir de la beauté que vous allez construire la nouvelle terre, c’est en ressentant, en observant le potentiel en chacun, tout le potentiel dans le vivant, vous allez aller puiser votre propre potentiel et que vous allez pouvoir créer, manifester, enraciner sur terre vos projets. Ce n’est pas en voyant le plus sombre, en étant désespérés de la bêtise, en étant désespérés de toute la violence encore présente que vous allez réussir à créer de la lumière ou à l’implanter.

Vos créations doivent avoir pour base cette énergie vivante et positive, comment voulez-vous construire un édifice solide si vos fondations reposent sur du sombre, sur du désespoir, sur du négatif ? L’être humain a grand besoin de changer sa vision, son état d’esprit, de changer ses opinions sur lui-même, arriver à se qualifier autrement, arriver chaque jour, chaque matin à voir la beauté de son être, à voir ce que vous avez réussi, ce que vous avez déjà mis en place, ce que vous avez compris de vous-mêmes.

Ce n’est pas, chères âmes, en listant jour après jour ce qui ne va encore pas chez vous ou autour de vous que vous partez sur des bonnes bases, que vous allez établir des fondations solides, il ne s’agit pas de se mentir, il ne s’agit pas d’être aveugles, simplement d’être lucides, sur là où vous en êtes et vous donnez chaque jour beaucoup, beaucoup d’amour.

Regardez autour de vous ce qui peut vous motiver, vous tirer vers le haut, vous permettre de rester dans une vibration élevée, nous avons déjà évoquer cela, la nécessité d’évoluer le plus possible dans la journée, dans votre vibration, cela est très compliqué encore à l’heure actuelle de rester toute la journée dans une même vibration, il y a des moments où il y a de légères baisses, des moments où vous remontez, mais c’est en ayant conscience de ce qui se passe en vous que vous arriverez à maintenir ce taux vibratoire qui vous correspond, qui vous permet d’aller de l’avant, d’avoir envie d’être lumineux, de ressentir de la joie.

Lorsque vous n’avez pas le moral, lorsque vous avez l’impression d’être stoppés ou que cela se complique, commencez par vous intérioriser, par respirer et par élever à nouveau votre vibration afin de pouvoir analyser la situation à partir de strates plus lumineuses, plus légères, afin de permettre aussi à votre présence de vous insuffler la voie à suivre, les conseils, les réponses.

Ce n’est pas dans les strates inférieures, ce n’est pas en étant en dessous de votre vibration que vous arriverez à avoir un esprit clair, à trouver ce qui est le plus juste pour vous, alors prenez quelques instants, sachez vous entourer de ce qui vous fait du bien, personne d’autre ne pourra prendre soin de vous aussi bien que vous-même. Plus l’être humain prendra soin de lui, plus il prendra conscience de son cœur, de ce qu’il est possible de vivre en ayant le cœur ouvert, actif, plus les transformations, les manifestations terrestres de la lumière, de la nouvelle terre se feront pressantes.

A vous de transmettre, chères âmes, à vous d’expérimenter, de trouver ce qui en vous provoque le déclic, vous permet de naviguer dans une énergie, dans une vibration confortable, vous permet de voir le divin en toute chose, de voir la beauté et ce que vous aurez expérimenté et ce que vous aurez ressenti réellement en vous, transmettez, partagez, échangez entre vous.

Ce sera différent pour chacun, le partage de vos expériences permet à l’autre d’aller un petit peu plus loin, à vous-même également, ne gardez pas pour vous ce que vous tentez, mais au contraire ouvrez-vous à l’échange, il n’y a rien à perdre, il n’y a rien à gagner non plus simplement être, être dans l’ouverture, être dans le partage, déjà vivre ici et maintenant tout ce que vous souhaitez implanter, créer pour la nouvelle terre.

Nous rappelons que cette nouvelle terre n’est pas une hypothèse optimiste, très optimiste de certains mais que, elle a déjà sa réalité, de plus en plus cette réalité se rapproche des plans de matière, des plans denses, plus vous serez nombreux à l’envisager, à vouloir créer avec elle, pour elle, pour le tout, plus ces créations vont prendre corps dans la matière et vont se réaliser concrètement.

Vous en êtes à ébaucher des plans, vous en êtes à vous interroger sur ce que vous avez envie d’expérimenter, de vivre sur cette nouvelle terre avec les autres, chacun d’entre vous a un ou plusieurs projets, quelque chose qui réellement le fait vibrer, quelque chose avec les autres, avec les êtres humains, avec les autres règnes, avec la nature. Quelque soit le projet, faites vivre, faites-le vivre à l’intérieur de vous, gardez le cap, gardez la volonté, afin de pouvoir donner corps à votre projet.

Lorsque les êtres humains ont commencé à retrouver les connexions avec d’autres plans, avec d’autres êtres, énormément de projets, énormément nous allons dire de rêveries ont vu le jour, cela a permis à ces êtres en chemin qui commençaient leur ouverture de tenir bon, d’avoir de l’espoir, de l’espérance et espérer un jour pouvoir mettre en place, réaliser leurs rêveries.

Vous n’en êtes plus là, vous avez dépassé ce cap de la rêverie, les connexions avec les différents plans de vos êtres sont en place, de plus en plus l’évolution, la transformation de la planète permet, vous permet à chacun un autre enracinement qui amène le bon sens, qui amène la logique, qui amène à s’interroger sur comment vivre ensemble d’une manière harmonieuse et réaliste.

Ne pas perdre pieds avec la réalité de vos sociétés, c’est la première chose, chères âmes, pour que vos projets voient le jour, ne pas être dans l’utopie, être dans la rêverie, certains de vos rêves ne verront le jour que dans un futur très lointain, que vos projets soient concrets, que vos projets soient réalistes avec le monde qui est le vôtre même si celui-ci va évoluer, se transformer.

Et la transformation de votre planète, sa guérison, la guérison, votre guérison individuelle de vos racines, de vos passés sur terre, permet ce bon sens, permet d’avoir les deux pieds sur terre et vos antennes dans les étoiles, pensez à cela lorsqu’il s’agira d’établir, de tracer les plans, de rédiger vos projets, de chercher des financements, pensez à cela, est-ce que vos pieds touchent le sol ?

Vous pouvez avoir une vision futuriste mais vous avez à commencer avec le monde actuel et au fur et à mesure vos projets évolueront, demandez à votre planète de vous aider à être en adéquation avec sa vibration, demandez à être parfaitement enracinés pour que vos créations, pour que vos désirs les plus chers voient le jour car il va falloir amener du concret sur terre, il va falloir maintenant se décider, oser poser les premières pierres de l’édifice.

Pour certains d’entre vous, le temps est venu, ne plus se poser de questions, ne plus hésiter, ne plus rester dans les sphères supérieures mais bien ramener tout votre potentiel sur terre, dans vos pieds, vous allez créer, vous allez partager avec votre tête dans ce qu’elle a de plus noble avec votre cœur et avec votre assise, vos racines.

Tout ce que vous avez fait depuis que vous êtes incarnés va vous servir, il ne s’agit pas de rejeter ce que vous avez vécu au contraire de rendre grâce pour tout ce que vous avez expérimenté, rien n’est inutile, le temps va continuer à s’accélérer pour terminer votre année terrestre, vous allez être encore et encore projetés à l’intérieur de vous, dans vos racines, dans ce qu’il reste encore à épurer, dans ce qu’il vous reste encore à peaufiner, dans ce que vous voulez manifester, montrer aux autres, à la face du monde.

Profitez de ces jours, de ces semaines à venir pour faire le point avec vous-mêmes, observez votre manière de percevoir la vie sur terre, votre manière d’envisager la société, les êtres humains qui vous entourent, qu’est-ce qui vous motive, qu’est-ce qui motive vos projets, vos créations, afin de pouvoir dès 2014 être dans le concret.

Donc nécessaire de se retrouver, d’adopter le rythme le plus juste, de ne plus opposer vos corps inférieurs et vos corps supérieurs, permettre et les temps sont favorables pour cela, chères âmes, permettre l’unité, l’harmonie en vous, votre mental est mis à rude épreuve, il est secoué, il est habité de grands mouvements qui provoquent souvent une grande suractivité, qui provoque des trous de mémoire, qui provoque de la confusion par moment, ces oublis,

Tout cela est voulu afin que cela soit au fur et à mesure le mental supérieur, le mental inspiré, nous allons dire, qui vienne, ce mental puisse venir jusqu’à vous guider vos pas, alors observez ces mouvements, observez parfois cette réactivité, observez aussi comme vos peurs en ce moment se font pressantes, comme d’un seul coup elles s’activent, d’un seul coup elles sortent du bois sans prévenir. Laissez, observez, acceptez et laissez, ce sont les derniers soubresauts de ce que vous avez contacté, de ce que vous avez déjà libéré. Vous n’avez pas forcément à rentrer dedans, à les nourrir, ou forcément à faire un travail de guérison, observez ce qui se passe et soyez, chères âmes, bienveillants.

Nous avons annoncé tous ces êtres de vos mythologies qui revoient le jour, qui reprennent corps, parfois dans des plans très subtils et parfois qui commencent à revenir dans des plans plus denses, certains sont déjà actifs dans la terre creuse. Ils vont au fur et à mesure de l’année qui va venir prendre leur place, se manifester, vous allez pouvoir les ressentir à vos côtés, ou dans vos rêves, dans vos quotidiens, dans vos dessins, dans vos écritures, dans ce que vous allez recevoir comme inspiration, comme information, soyez dans vos ressentis et laissez-vous guider, laissez-vous prendre par la main.

Ils reviennent charger de bonnes intentions, ils reviennent avec des échanges prévus, avec des contrats signés pour l’humanité, pour votre planète, pour les autres règnes, alors vous ne rêvez pas, vous n’inventez pas, laissez ces êtres vous surprendre. Vos océans, vos mers sont remplis de ces créatures qui prennent le relais de certaines autres.

Et nous allons ce soir vous amener au contact de ces êtres aquatiques qui reviennent petit à petit, qui ont été enseignés, qui ont souffert, qui ont souffert de mauvais traitements, nous parlons des sirènes, oui elles sont là, oui elles commencent à se manifester, oui les contacts avec l’être humain sont possibles, rares, mais possibles.

Alors chères âmes, nous vous demandons de respirer dans vos cœurs, d’élever encore votre vibration, de bien ressentir vos pieds, de bien ressentir votre tête et ensemble, tous ensemble, nous allons voyager, devant, dans l’espace de votre cœur. Vous allez apercevoir devant vous une porte, vous allez ouvrir cette porte, sortir de votre espace et nous sommes sur une plage de sable fin, nous sommes tous ensemble, vous ressentez sous vos pieds le contact du sable, les petits cailloux, vous marchez sur ce sable, l’océan est devant nous, vous pouvez entendre le bruit des vagues, des vagues assez calmes, entendre leurs va-et-vient et doucement nous allons nous approcher de cette eau, mettre les pieds au contact de l’eau, commencer à faire quelques pas dans l’eau, puis à marcher le long de la plage, faire des va-et-vient pour vous habituer au contact de cette eau, à sa température, il fait beau, vous êtes détendus.

Votre cœur ressent l’appel, ressent la joie de rencontrer ces êtres et nous allons doucement maintenant avancer à l’intérieur de l’eau, que vous ayez de l’eau jusqu’au bassin, tranquillement, vous apercevez au loin les nageoires des dauphins, ce sont les intermédiaires, ce sont eux qui vont venir vous chercher, chacun va pouvoir s’accrocher à la nageoire du dauphin, vous faites connaissance, vous avancez encore dans l’eau jusqu’à pouvoir caresser le dauphin qui se présente à vous, ressentir sa présence, ressentir son être, ressentir sa vibration.

Et vous continuez à respirer dans votre cœur, vous vous accrochez à sa nageoire et vous le laissez tranquillement vous emmener, il n’y a aucun risque, vous allez pouvoir respirer sous l’eau et le dauphin vous emmène, nous sommes tous ensemble, nous emmène au large et au fur et à mesure, nous allons descendre dans les profondeurs il y a encore de la lumière, le rayon du soleil perce encore la surface de l’eau et tous ensemble nous descendons, nous descendons, au rythme des dauphins, de leur danse sous l’eau .

Et vous allez apercevoir un palais, sous l’eau palais de cristal pas seulement, d’autres matériaux, d’autres teintes, nous allons doucement avec les dauphins nous approcher, ce palais est ouvert, il y a plein d’entrées, de portes possibles. Vous êtes toujours avec vos dauphins, ils vont vous déposer sur une plateforme où vous allez pouvoir marcher à l’intérieur du palais, il y a beaucoup de bassins, beaucoup d’eau avec quelques passerelles que vous allez pouvoir emprunter.

Et vous allez apercevoir devant vous un bassin circulaire, d’une eau très particulière, très pure, une eau turquoise, vous allez vous approcher, vous pouvez vous asseoir sur le bord du bassin ou rentrer dans cette eau et vous allez voir apparaître dans ce bassin une sirène, représentante de son clan, de son groupe, ressentez sa vibration, que ce soit un contact de cœur à cœur, vous avez la liberté d’aller dans le bassin à son contact dans l’eau ou de rester sur le bord, d’autres sirènes vont venir.

« Qu’en cet instant, nous puissions prendre la parole, nous sommes présentes, longtemps cachées, longtemps à l’abri, nous sommes restées entre nous, le temps de guérir, le temps de pardonner, le temps de comprendre. Nous avons été prises en charge, nous avons été enseignées afin que nous aussi, nous puissions vivre intensément ces transformations du monde aquatique, transformations de la Mère Terre. Notre présence réveille parfois chez l’ être humain de mauvais souvenirs de par nos différences, de par aussi les différents déluges vécus, les craintes d’être engloutis. On nous a prêté de mauvaises intentions et nous avons enduré, nous avons subi de nombreuses maltraitances jusqu’à décider de nous retirer dans l’attente de mondes meilleurs. Nous sommes regroupées par familles, nous sommes regroupées par degrés d’évolution, nous ne sommes pas toutes implantées dans les mêmes endroits en fonction de la vibration du lieu, de ce que nous allons pouvoir partager, encoder. Nous avons retrouvé une vibration suffisante, un accueil chez l’être humain suffisant aussi pour que nous puissions au fur et à mesure réapparaître, nous avons peuplé de longues périodes, nous avons vécu, nous sommes présentes et nous avons vécu depuis très, très longtemps , dans cette atmosphère terrestre. Soyez les bienvenus que nos échanges soient constructifs, que nos échanges soient faits d’amour et de tolérance, nous symbolisons pour vous la différence et en même temps des similitudes. Que vous puissiez recevoir notre vibration et notre amour, au nom de tous les miens je vous salue. »

Et vous continuez, chères âmes, à respirer dans cette vibration, à échanger, à recevoir, à donner, les temps sont venus de faire la place à d’autres êtres, le temps est venu de les prendre en considération, et nous allons maintenant pouvoir retourner ou vous allez à nouveau être accompagnés par votre dauphin, nous saluons les sirènes et doucement vous vous laissez à nouveau transporter à travers l’océan, tranquillement vous aller revenir vers la surface, voir, pleinement respirer à l’air libre, remercier vos compagnons de voyage et lentement pas après pas, sortir de l’eau, retourner sur la plage, ressentir le sable sous vos pieds.

Et vous respirez confortablement dans votre cœur et tous ensemble nous allons reprendre le chemin qui va vous mener à la porte de votre cœur et vous continuez à respirer confortablement jusqu’à ce que vous soyez à nouveau dans votre corps physique. Chères âmes, la terre est en joie de ces retrouvailles, de voir à nouveau la fraternité s’installer entre les différentes espèces, c’est son vœu le plus cher, qu’enfin cohabitent paisiblement, pacifiquement tous les êtres vivants.

Il y aura encore d’autres rencontres, des souvenirs pour vous retrouvés, des richesses, des reconnexions avec ces êtres, qui vous ont dans un passé lointain accompagnés, qui ont fait partie de vos familles, où vous avez pu expérimenter la différence à leurs côtés.

Et vous respirez dans vos cœurs, vous ressentez vos pieds, vous ressentez votre tête, vous ressentez votre colonne vertébrale, les temps sont aux mouvements, sont aux changements, aux échanges, les temps sont à l’instruction, au partage, accueillir les êtres, les âmes qui viennent à vous, faciliter le chemin de celles qui cherchent la lumière, faciliter l’incarnation des êtres qui viennent, faciliter le transit entre les plans, les appels sont nombreux, vous êtes aussi nombreux pour y répondre.

Alors, chères âmes, revenez à votre essence, revenez à ce qu’il y a de plus important, retrouvez votre rythme, retrouvez la beauté que vous puissiez ensemble partager cette beauté, que vos créations quelque qu’elles soient, quelque soit le domaine choisi, soient emprunts de cette beauté, vous n’avez pas tous à être thérapeute dans le sens où vous l’entendez, mais vous avez tous à transmettre, à partager ce que vous avez compris, à partager le chemin parcouru sur terre, partager vos espérances, votre foi, guider l’aveugle, guider le sourd.

Et ensemble, mettez, rassemblez vos volontés pour que vous soyez le plus possible dans la vibration de création, la vibration qui vous correspond, nous rappelons que le temps, le temps est une notion tellement insaisissable que vous avez maintenant plutôt intérêt, chères âmes, à vous focaliser sur ce que vous ressentez et non pas sur votre calendrier terrestre, ce qui peut être annoncé pour dans un mois peut l’être pour une semaine ou comme dans trois mois. Ne pas dépendre du calendrier et du temps, mais bien ressentir si c’est le moment, si c’est juste.

Vous perdez beaucoup d’énergies à vouloir dompter le temps, à vouloir vous accrocher au temps, laissez cette notion de côté, observez, revenez à l’intérieur de vous et ressentez vous êtes suffisamment guidés, beaucoup d’êtres avec vous pour vous donner des indications sur ce qu’il est temps de faire ou de ne pas faire, de dire ou de ne pas dire. Le temps doit être pris à titre indicatif, mais surtout que votre vie ne dépende pas du temps.

Et vous respirez dans vos cœurs, nous allons tous ensemble de cœur à cœur envoyer à votre planète toute la lumière ici présente, que vous puissiez projeter, sans forcer un énorme faisceau de votre cœur jusqu’à votre planète afin que tous les êtres en demande, afin que tous les êtres dans le besoin puissent recevoir, quelque soient leurs formes, quelque soient leurs règnes.

Laissez se répandre la pure lumière, afin que chacun reçoive, votre planète puisse elle aussi prendre ce dont elle a besoin, que tous les êtres en transit, que tous les êtres ayant déjà transité dans les couches intermédiaires qui ont besoin de cette lumière puissent s’en servir. Qu’il en soit ainsi, chères âmes, et que de vos cœurs réunis, un seul cœur s’exprime, pour le Tout, pour l’Unité retrouvée, allez en paix, allez confiants, allez à votre rythme, au rythme de votre divinité et surtout retrouver la beauté, votre beauté et la beauté tout autour de vous, dans tous les êtres qui vous entourent. Faites pendant quelques temps cet effort de l’apercevoir pour que cela devienne automatique que cela vienne réchauffer vos cœurs, vous donne de la force et de l’entrain.

« Recevez notre bénédiction, recevez notre bénédiction, nous sommes vos frères intra-terrestres, nous nous permettons d’intervenir, de venir jusqu’à vous mêler nos fréquences, vous apporter beaucoup de joie, vous apporter l’assurance que la transformation, que la guérison et que l’implantation de la nouvelle terre est une réalité, nous pouvons déjà vivre cette réalité, nous souhaitons de plus en plus partager avec vous. Recevez notre amour fraternel et de plus en plus nous pouvons vous accueillir, vous faire ressentir la vibration dans laquelle nous évoluons, dans laquelle nous vivons, nous créons, allez en paix, frères et sœurs, nous vous saluons. »

Chères âmes, nous allons bientôt nous arrêter, simplement vous dire qu’également votre ciel, ce que vous appelez cette réalité ciel est peuplé d’êtres avec des missions très différentes, que ce soient des missions purement physiques ou géologiques, comme des missions de soutien ou des missions de guides pour les différents règnes. Là aussi ces différents êtres de plus en plus vont se manifester, ne soyez pas surpris de les percevoir dans le ciel, de les deviner, à travers un nuage, ils vous feront des clins d’œil pour vous montrer leurs présences. Ressentez et accueillez ce qu’ils vous transmettront alors.

Nous vous demandons maintenant de reprendre contact avec votre corps physique, de ressentir différentes parties de votre corps sur votre siège, vos pieds sur le sol, votre colonne vertébrale et doucement avec votre respiration de revenir, revenir ici et maintenant. Nous allons doucement nous retirer, nous vous saluons, chères âmes, nous vous saluons. »

Source : http://www.lumieresdelaudela.com/

Partagé par : www.messagescelestes-archives.ca – Messages Célestes


Vous avez apprécié ce message... Partagez-le avec Amour
 

Votre aide est Importante…

Depuis sa création il y a plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seul à travailler sur les sites de Terre Nouvelle en partageant à tous les jours les messages de nos amis Guides et Instructeurs Célestes afin d'ouvrir les consciences, pour vivre dans un monde d'Amour et de Paix. Je fais appel à vous aujourd'hui afin de me soutenir dans cette démarche en faisant un don (si minime soit-il).
Le partage est un don de Sois, un don d'Amour...
Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...
Bernard !

$ CAD
€ EUR

Vous pouvez également envoyer votre don à cette adresse:

Bernard Guillemette
CP 522 Prévost
Prévost, Qc Canada
J0R 1T0



Comments are closed.