Archange Gabriel – Message du 2 juillet 2018

752

Dans la continuité de notre récent message sur la honte et la culpabilité, nous aimerions aborder un autre aspect de la honte – quand d’autres vous ont fait honte ou vous ont fait sentir coupable ou honteux.

La honte et la culpabilité sont des aspects que les gens utilisent pour contrôler les autres depuis des siècles. La honte a été utilisée comme un outil pour contrôler les enfants et les amener à se comporter d’une certaine manière. Elle a été utilisée pour empêcher les gens d’entrer dans leur propre pouvoir authentique et de faire briller leur propre lumière de façon magnifique et sans vergogne.

La honte et la culpabilité qui ont été accumulées sur les enfants est particulièrement dommageable, car cela crée en eux un système de croyance qu’ils sont intrinsèquement mauvais ou pas assez bons, ce qui érode l’estime de soi et la confiance en soi.

Pour être clair, la plupart des cas d’utilisation de la culpabilité et de la honte comme aspect du contrôle ont été utilisés comme moyen d’arriver à une fin, d’obtenir un changement de comportement immédiat sans comprendre pleinement à quel point il était dommageable à long terme. Les gens ont recours à la culpabilité et à la honte pour transformer une autre personne en une personne meilleure, sans comprendre pleinement les effets préjudiciables à long terme qu’ils ont. Pour beaucoup, c’est ainsi qu’ils ont été élevés et ils ne savent pas mieux.

Si vous avez été victime de culpabilité et de honte de la part des autres, la première chose que nous souhaitons que vous compreniez est que quiconque a un intérêt à vous juger n’est tout simplement pas qualifié pour le faire. S’ils avaient le point de vue de vous voir dans votre vérité et d’offrir une opinion à ce sujet, ils vous encourageraient et vous rappelleraient votre propre perfection et divinité en tant qu’aspect individuel de l’énergie Source.

Nous comprenons que la réalité est que la culpabilité et la honte se traduisent par un conditionnement profond pour penser que vous n’êtes pas assez bon. Mais les bonnes nouvelles sont que vous savez maintenant mieux que cela. Vous savez, au fond de votre cœur, que vous êtes une partie belle et honorée de l’ensemble. Vous savez qu’enfant, vous étiez innocent, divin et parfait, exactement comme vous l’étiez. Vous savez, même si cela venait de l’ignorance, vous n’avez jamais mérité ce traitement. Vous savez que vous méritiez l’amour, l’acceptation et l’encouragement pour grandir dans tout ce que vous pourriez être.

Mais voici la bonne nouvelle. Votre enfant intérieur blessé ou votre moi d’adulte blessé ne se soucie pas de savoir d’où vient l’amour, l’acceptation et l’encouragement, il se soucie juste d’obtenir ce dont il avait désespérément besoin à l’époque. Et vous avez la sagesse et la compassion d’y aller, tout de suite, et de vous donner cela à vous-même.

Alors entrez dans la méditation et rassemblez ce qui vous blesse dans vos bras et couvrez le ou la avec des baisers, et d’amour, et de réconfort, et chaque dernière chose que vous n’avez pas eu. Dites-lui que les gens qui étaient autour de vous ne comprenaient pas la vérité sur qui vous êtes et ne savaient tout simplement pas mieux (s’ils l’avaient su mieux, ils auraient fait mieux). Traitez cette partie de vous comme l’être précieux il a toujours été, et promettez de ne plus jamais le laisser passer par là.

En fin de compte, si vous appeliez un cheval une vache toute sa vie, cela n’en ferait pas moins un cheval. Cela ne l’affecterait que s’il commençait à croire qu’il s’agissait vraiment d’une vache, et même alors essayer d’être une vache ne viendrait pas facilement parce qu’une partie de celle-ci se souviendrait toujours de sa véritable essence qui était le cheval. Il suffirait qu’un autre cheval vienne lui rappeler sa vraie nature, ou que le cheval se permette enfin de voir son propre reflet et de croire en cette réalité.

Il n’est jamais trop tard pour se donner ce dont on a besoin. Vous êtes devenu une belle âme aimante et bienveillante, malgré tout ce que vous avez traversé. Si ce n’est pas suffisant pour célébrer qui vous êtes et embrasser votre glorieuse vérité, nous ne savons pas ce qui est.

~Archange Gabriel à travers Shelley Young.

Traduit par Diane L. pour https://www.messagescelestes-archives.ca

Source : http://trinityesoterics.com

Partagé par : www.messagescelestes-archives.ca – Messages Célestes


Vous avez apprécié ce message... Partagez-le avec Amour
 

Votre aide est Importante…

Depuis sa création il y a plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seul à travailler sur les sites de Terre Nouvelle en partageant à tous les jours les messages de nos amis Guides et Instructeurs Célestes afin d'ouvrir les consciences, pour vivre dans un monde d'Amour et de Paix. Je fais appel à vous aujourd'hui afin de me soutenir dans cette démarche en faisant un don (si minime soit-il).
Le partage est un don de Sois, un don d'Amour...
Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...
Bernard !

$ CAD
€ EUR

Vous pouvez également envoyer votre don à cette adresse:

Bernard Guillemette
CP 522 Prévost
Prévost, Qc Canada
J0R 1T0



Comments are closed.