Bénissez vos quotidiens

48

babaji-18_1Message de Babaji reçu par Agnès Bos-Masseron le 27-2-15

Babaji regarde chaque être, chaque parcelle de création, et reconnaît Cela. Babaji regarde chaque être, chaque parcelle de création, et dans son regard, inscrit en lettres du feu de l’amour, So Ham. So Ham, Shivo Ham.

…Babaji est le frère venant rappeler que chaque être est Cela, que chaque être est Shiva. C’est cela l’amour de Babaji. Cet amour, en savez-vous la passion ? Connaissez-vous la passion de l’Être pour la pleine réalisation de sa nature ? Savez-vous la passion de l’amour ?

Babaji est le frère, le frère très intime. Avec lui, jouez le feu de l’incarnation, jouez le feu car le jeu est passion, la passion de l’amour.

Babaji, vous le savez, vous montre le chemin de l’audace. Jouer le feu de l’incarnation est la voie de l’audace.

…La base permettant de jouer le feu de l’incarnation est l’évidence et la proclamation que seule est la joie. Ils ont fait de la joie la projection de leurs manques, établissant la croyance qu’il faut bien une raison pour un faible ressenti de joie. Qui parle de raison ? Hors de la raison est la pure clarté de la joie, la pure clarté d’ananda qui se sait infini, éternel, immuable et qui se danse à travers chaque être incarné.

Qui aura l’audace de se faire partenaire de la danse en pleine transparence ?

Ramener la vie à la base. Avez-vous jamais osé danser la joie pure, danser tout en étant écoute de l’authentique du mouvement ? Le mouvement exprime-t-il la puissance de l’intention ? Telle est la danse des déesses. Qui osera faire de son quotidien cette danse même ?

Comment ont-ils pu croire que le quotidien est affaire de tiédeur, des routines scandées au rythme des ennuis, des petitesses ? Qui osera rendre le quotidien à ananda, rendre le quotidien au feu de l’amour ? C’est cela jouer le feu de l’incarnation. Le quotidien, les actes simples.

…L’action est dévotion. Qui osera remettre l’attention intense dans chaque geste, dans chaque acte simple, pour que chaque acte soit danse offerte à ananda ? Le quotidien est sacré. Comprenez-vous cela ?

Cela vous a été dit bien souvent, n’est-ce pas, la clef est dans l’intensité. Et la clef de l’intensité est dans la présence. La clef de la présence est dans l’audace, l’audace de dire oui maintenant, oui à incarner cette pleine présence. La pleine présence est la pleine attention. La pleine attention ouvre à l’intense. L’intense ouvre à cette autre fréquence.

Bénissez vos quotidiens. Vos quotidiens sont vos temples. Il ne s’agit pas de sortir dans quelque temple éphémère illusoire au cœur de vos villes, vos quotidiens sont vos temples. Dans le temple, danser la danse de Shiva à travers ces petits gestes, ces petits actes. Ainsi vous faites l’offrande.

Être le dévot d’ananda. Comprenez bien, ananda n’est pas cette joie débridée qui s’éparpille aux vents de quelques excuses, de quelques folies, de quelques débandades, ananda est la sagesse rassemblée, la puissance infinie de l’amour qui se regarde et qui éclate dans le feu de sa nature. Ananda est la plénitude. Ananda est l’énergie rassemblée.

Site : http://anandamath.free.fr
Partagé par : http://www.messagescelestes-archives.ca
[signoff][/signoff]

Comments are closed.