Blessures de l’âme – (2)

674

Yehaweh et les Médecins du Ciel, transmis par Cathy/Hinri

Je suis la Source lumineuse de laquelle toutes les âmes ont été créées il y a fort longtemps.
Vos âmes qui, depuis ont vécu de nombreuses expériences, ont appris la dualité, l’ombre, la lumière, l’ombre, la lumière, pour arriver aujourd’hui, non seulement à un équilibre, mais plutôt à une luminosité suffisamment importante pour que les ombres soient adoucies, n’aient plus de prise sur vous.
Vos âmes font partie de vous.
Vos âmes ont vécu des traumatismes, dans d’autres vies, qui ont été rappelés à vous dans cette existence.
L’âme fait partie de vous et parfois vous l’oubliez. Vous lui en voulez à cette âme d’avoir fait des choix si difficiles, mais elle vit en même temps que vous ces épreuves, ces souffrances.
Ces souffrances qui sont toujours reliées aux mémoires qui sont dans l’âme, intégrées en elle.

Les blessures de l’âme

Vous avez tous de nombreuses blessures. Heureusement au fur et à mesure de votre existence, vous avez réussi à soigner la plupart d’entre elles.
Mais il y a encore des blessures ouvertes, qui vont se révéler à vous aujourd’hui.
Toutes les blessures physiques, même lorsqu’elles surviennent par accident, ont un rapport avec les blessures de l’âme, toutes, absolument toutes.
Vous pouvez comprendre pour guérir. Vous allez comprendre ce qui n’est pas encore dans votre conscience aujourd’hui.

L’âme fait partie de vous. Tous les corps sont touchés par l’âme, elle englobe, elle imprègne, elle est totalement imbibée en vous, en cette partie terrestre qui est qui vous êtes aujourd’hui.

Vous allez maintenant vous laisser guider, vous détendre, laisser vos vibrations s’élever aux fréquences que les Etres de Lumière vont mettre maintenant en vous.

Je vous aime

Yehaweh


MEDITATION

Médecins du Ciel

Pour obtenir la guérison, il faut que toutes les parties de vous-même le demandent, soit en accord avec cette guérison, avec cette libération.

Il y a souvent des résistances, résistance du mental mais aussi de l’inconscient, des peurs de devoir passer encore par des difficultés ou d’avoir des effets secondaires, des peurs du changement qui déstabilisent. Finalement parfois vous vous sentez bien dans votre problème, vous vous sentez bien dans votre mal-être.
Vous pouvez endosser le rôle de victime, le rôle de celui qui a besoin des autres. Cela peut même devenir une forme de manipulation. Mais réveillez-vous ! vous n’êtes pas libre, vous n’êtes pas vous-même. Vous voulez guérir. Vous multipliez les thérapies, les lectures, les compréhensions, mais vous butez contre ces peurs d’être vous-même, face à vous-même.

« Qu’est-ce que j’ai bien pu faire pour mériter cela ? « C’est parfois plus facile à dire que :
« C’est là maintenant qu’est-ce que j’en fais ? »

Il est bon de revenir dans le passé pour vous rappeler, mais non pour rajouter une couche qui vous empêche de passer au-delà.

Aujourd’hui, vous voulez guérir. Vous voulez vous libérer. Vous voulez être vous-même, totalement vous-même.

Pour cela, il faut d’abord émettre l’intention sincère au fond de votre coeur, émettre l’intention tout en étant dans l’acceptation de ce qui peut arriver si vous guérissez.
Nous pouvons vous garantir que ce chemin de guérison est nettement plus agréable que cette prison dans laquelle parfois inconsciemment vous vous enfermez.

Si vous êtes prêt maintenant, posez vos mains sur votre coeur et demandez, posez l’intention ferme et sincère d’entrer sur le chemin de guérison. Laissez-la maintenant aujourd’hui tous ces poids, toutes ces peurs qui vous empêchent d’avancer.

Faites-le maintenant face à vous-même :

« Je demande à être libéré.
Je demande à guérir.
J’ai la foi en la guérison.
Toutes les parties de mon être maintenant unies posent cette intention d’entrer sur le chemin de guérison. »

Il y a au centre devant vous une énergie dorée qui coule à flots réguliers.
Dirigez cette intention dans cette énergie.
Vous pouvez avec vos mains faire le geste de pousser cette intention dans cette énergie.

Dites-le sincèrement en vous :

« Oui je le veux, oui je remercie pour toutes les aides qui me sont données pour enfin guérir. »

Restez ainsi dans la gratitude que tout s’accomplit pour le mieux pour vous.
Nous émettons les fréquences dont vous avez besoin maintenant, pour entrer sur ce chemin de guérison.

Peurs

Parmi les peurs, il y a aussi celle de la mort.
Etre dans l’acceptation des choix de l’âme, être dans l’acceptation que tout se réharmonise en nous en fonction de l’âme.
La mort n’est pas la fin, la mort est une étape.
La mort peut aussi être une guérison.
Nous n’en sommes pas là aujourd’hui, mais simplement pour que vous compreniez pourquoi parfois vous butez sur cette envie de guérir.

« J’accepte la guérison telle que voulue par mon âme, même si cette guérison est de passer de l’autre côté du voile »
Difficile de penser ainsi, difficile d’être dans l’acceptation.
De toute façon, la guérison amène à la mort, la mort d’une partie de vous, la mort de tout ce qui entrave votre chemin.
Nous pouvons vous sembler bien sombres, mais c’est tout le contraire. Lorsque vous êtes libéré, que vous êtes dans l’acceptation de la libération, vous n’avez plus peur de rien, face à vous-même, face à cette âme lumineuse, même s’il y a de petites ombres, car nul n’est parfait, même au niveau des âmes. Une âme totalement lumineuse a fini son plan d’incarnation, n’est plus sur cette terre.
Mais ces quelques ombres qui sont en vous sont finalement de très bons révélateurs, elles sont là également pour que vous appréciez toute cette lumière que vous avez accumulé maintenant par l’amour qui est en vous.

La lumière c’est l’amour : l’amour de vous, l’amour des autres, le respect, la tolérance.

Les Médecins du Ciel

Source : http://www.lumieresdelaudela.com

Partagé par : http://www.messagescelestes-archives.ca – Messages Célestes


Vous avez apprécié ce message... Partagez-le avec Amour
 

Votre aide est Importante…

Depuis sa création il y a plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seul à travailler sur les sites de Terre Nouvelle en partageant à tous les jours les messages de nos amis Guides et Instructeurs Célestes afin d'ouvrir les consciences, pour vivre dans un monde d'Amour et de Paix. Je fais appel à vous aujourd'hui afin de me soutenir dans cette démarche en faisant un don (si minime soit-il).
Le partage est un don de Sois, un don d'Amour...
Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...
Bernard !

$ CAD
€ EUR

Vous pouvez également envoyer votre don à cette adresse:

Bernard Guillemette
CP 522 Prévost
Prévost, Qc Canada
J0R 1T0



Comments are closed.