Christ’al Chaya : Message du mois de Novembre 2017

1 465

Bien-aimés de l’Un, je vous salue, soyez les bienvenues, chères âmes, soyez accueillies, accueillies dans l’espace vibratoire des douze Cristaux Maîtres d’An d’Orion, d’où je suis, pleinement accueillies dans cet espace sacré et consacré.

Je suis Christ’al Chaya, Maître d’enseignement et de rigueur, un Melchisedech de la Fraternité Dorée d’Orion et je viens vers vous, humains de la Terre, pour vous accompagner dans ce processus d’ascension, dans ce besoin d’intégration mémorielle et cellulaire.

Chères âmes, aujourd’hui je veux partager avec vous le principe de solarisation. Comprenez que la solarisation est la transmutation, le recyclage de votre ADN. L’ADN qui est solarisé est un ADN dont le feu cellulaire est activé au cœur même du Sacré Cœur de la cellule et lorsque ce feu cellulaire est activé à au moins 55 %, les inserts de codes involutifs peuvent être libérés, transmutés. Bien sûr, il est nécessaire de rétablir la matrice des codes, la libérer des inserts lucifériens pour ensuite travailler à l’intérieur même de cette matrice sur les codes matrices maîtres et les libérer de tous les inserts de structures leurres répliquantes.

Dans cette alchimie qui s’opère, vous pouvez actuellement ressentir beaucoup de fatigue, beaucoup de mouvement à l’intérieur de vous-mêmes, au niveau émotionnel vous sentir déstabilisés. Je vais donc vous donner quelques clés, une clé importante dans cette transmutation, la clé qui vous permettra de rester stables. Pendant les enseignements je vous cite souvent le Bouddha et son précepte qui dit : « vis ta vie comme si tu étais déjà mort ». Certains sont dans la confusion, ils croient que, quoi qu’il arrive il faut ignorer le négatif, le chasser et continuer son chemin. Ce n’est pas tout à fait cela dont il s’agit. Il s’agit de vous laisser traverser, aussi bien par les ondes d’amour que par toutes les noirceurs que l’on peut vous envoyer sous la forme d’égrégores, de pensées, tous les éléments négatifs, tels que la jalousie, la convoitise, laissez-les vous traverser. Que rien de sombre ne puisse trouver une accroche à l’intérieur de vous. Je vous dirais également qu’aujourd’hui, même si l’on vous blâme, même si l’on vous accuse de choses qui ne sont pas justes, eh bien vous devez être dans cet état de conscience, dans l’état de conscience du feu. Car voyez-vous, si vous êtes encore comme l’eau d’un lac pur et limpide, vous pouvez souffrir de toutes les impuretés qu’on va déverser en vous et vous finirez ainsi par être pollués, alors que la conscience du feu, c’est précisément être capable de vous nourrir aussi bien de bienfaits, d’offrandes, que de scories, d’éléments négatifs.

La solarisation c’est ce passage à la conscience du feu sacré. Lorsque vous rayonnez cet état solaire, ceux qui vous enverront des flèches, le feront, certes, dans une émotion vive, mais ces flèches ne pénétreront pas votre aura, parce que vous serez amour, transmutation et dans votre aura, plus ils enverront ces flèches, plus vous trouverez le rayonnement, la force, l’ancrage dans le cœur, le Sacré Cœur. Lorsque vous serez vérité, beaucoup d’êtres seront en réaction, parce que eux-mêmes, contraints et soumis par leurs extensions rebelles. Ces extensions rebelles, je vous le rappelle, sont en guerre avec vos Êtres solaires. Ces êtres soumis tenteront de vous discréditer, de vous déstabiliser.

Rappelez-vous un épisode de la vie du Bouddha. Un jour il devait se rendre dans un village pour rencontrer des villageois, rayonner, apporter l’enseignement de l’ouverture du cœur et le chef du village avait entendu parler du Bouddha et l’idée même que le Bouddha allait pénétrer à l’intérieur de son village le rendait fou, fou de colère et il utilisait son pouvoir de chef pour interdire à l’ensemble des villageois de recevoir le Bouddha. Il leur demandait de rester enfermés à l’intérieur de leur maison et de ne surtout pas ouvrir une porte, une fenêtre au Bouddha. Et ce chef de village attendait de pied ferme le Bouddha qui finalement arriva. Lorsqu’il était à l’entrée du village, le chef du village se mit à insulter le Bouddha et le Bouddha lui répondit : « Imaginez un instant que vous m’ayez proposé de l’argent et que je le refusais, qu’auriez-vous fait ? » Et le chef en colère lui répondit aussi sec : « Eh bien j’aurais repris mon argent » et le Bouddha lui dit : « Eh bien voila, je ne veux pas de vos insultes, je vous les rends ».

Qu’est-ce que cela signifie ? Lorsque vous avez atteint cet état de rayonnement christique, d’amour, de droiture, de rigueur, eh bien vous ne laisserez pas ces semences sombres, noircir votre être. Toutes ces noirceurs reviendront à ceux qui les ont créées parce que chacun est responsable de ses pensées, de ses sentiments et ce que l’on crée finit toujours par revenir vers soi. La solarisation vous demande cette attitude intérieure de vacuité, de fluidité, de non jugement, vous demande aussi l’action : être pour faire, pour créer, pour expanser la vie et non pour détruire.

Bientôt nous serons en Egypte, accompagnés par différents Maîtres de la Confédération Intergalactique des mondes libres qui transmettront toute l’information contenue dans leurs particules de vie, leurs particules d’amour, leurs particules or, afin d’éveiller en vous le Germe 1, qu’il puisse enfin trouver son développement, son rayonnement, libéré du choix de la dualité.

Soyez remerciées chères âmes, pleinement remerciées et guidées dans votre évolution.

OM SHANTI CHAYA.

Transmis par Rosanna Narducci

Source : http://www.christalchaya.com

Partagé par : www.messagescelestes-archives.ca – Messages Célestes


Vous avez apprécié ce message... Partagez-le avec Amour
 

Votre aide est Importante…

Depuis sa création il y a plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seul à travailler sur les sites de Terre Nouvelle en partageant à tous les jours les messages de nos amis Guides et Instructeurs Célestes afin d'ouvrir les consciences, pour vivre dans un monde d'Amour et de Paix. Je fais appel à vous aujourd'hui afin de me soutenir dans cette démarche en faisant un don (si minime soit-il).
Le partage est un don de Sois, un don d'Amour...
Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...
Bernard !

$ CAD
€ EUR

Vous pouvez également envoyer votre don à cette adresse:

Bernard Guillemette
CP 522 Prévost
Prévost, Qc Canada
J0R 1T0



Comments are closed.