Dans la danse de la Grâce

54

Cliché énergétique du 11 mai 2016

Mai : quel mois chargé, du meilleur et du pire, et comme jamais. Il ne peut qu’assurer que vous soyez mis face à vous-même pour vous amener à laisser aller vos blocages, vos conflits, vos liens frauduleux, votre refus de lâcher prise et d’aimer.

Au moment où vous vous y attendrez le moins, vous pourrez trouver des occasions en or et vous devrez procéder à des choix qui pourraient bien changer complètement le cours de votre vie. Oui, comme une locomotive qui avance sur la voie ferrée, à tout moment, parvenant à un poste d’aiguillage, vous pourriez devoir quitter la voie que vous suiviez jusque-là pour en prendre une autre, même qu’il pourrait s’agir d’une voie si nouvelle que personne ne l’a empruntée à ce jour.

À vrai dire, à tout moment, vous pourriez être appelé à quitter les rails trop usés sur lesquels vous avez toujours circulé pour en emprunter de nouveaux qui vous permettront de vous élever dans une tout autre dimension, de vous projeter dans votre Vie nouvelle, une existence tellement mieux adaptée à l’Être glorieux que vous êtes. Vous pourriez vous retrouver dans un nouvel endroit, entouré de nouvedanse-de-la-vielles gens, lancé dans une nouvelle expérience.

Ça y est, vous ne nous croyez pas en raison de votre degré présumé de conscience, de vos conditions de vie, de vos moyens présents, de votre état de santé, de votre âge. C’est oublier que, en ce moment, ce que vous avez acquis au plan spirituel s’est si bien intégré à votre psychisme, à travers des chocs successifs considérables, que le tout est en train de s’exprimer dans votre réalité extérieure, même dans votre corps physique. Et cela, dans de modalités qui, dans peu de temps, pourraient étonner jusqu’aux milieux scientifiques et médicaux.

Depuis le début du mois, l’Énergie christique émerge de plus en plus à travers vous, de sorte que vous mariez de mieux en mieux le Ciel et la Terre, que vous vous transmutez, que vous vous transfigurez, que vous devenez un être sans âge. Sauf que, pour le moment, il n’y a à peu près que ceux qui ne vous ont pas vu depuis longtemps qui peuvent s’en rendre compte.

Mais ces mêmes effusions expliquent l’apparition de certains symptômes nouveaux, d’autant plus inquiétants qu’ils sont importants et désagréables, que vous n’avez pourtant nullement à redouter, puisqu’ils attestent le fait contraire de ce que vous pensez, soit une amélioration de votre santé et un rajeunissement physique.

Nous vous l’avons déjà dit, tous les membres de l’humanité se trouvent désormais à bord du même bateau. Ainsi, présentement, même si vous avez l’impression que c’est pour vous seul le cas, nombre d’être incarnés ont souvent l’impression que rien ne se passe dans leur vie ou qu’ils sont immobilisés, alors que tout semble aller pour le mieux pour tous les gens qui les entourent.

Cet apparent passage à vide, souvent accompagné d’une grande fatigue, de démotivation et d’un vague à l’âme, semble s’accompagner d’un silence du Ciel qui ne démontre rien d’autre que le fait que vous gagnez en maturité ou en maîtrise spirituelle, donc que vous devez vous assumer de manière plus responsable, en cessant de vous inférioriser, de vous déprécier et de culpabiliser, de chercher ailleurs qu’en vous. En effet, n’êtes-vous pas un Être entier, complet, parfait et total, ce qui vous a gardé innocent de toute faute de toute éternité, de sorte que vous pouvez vous tirer de chaque situation mieux que vous ne le croyez, ce que vous ne pouvez réaliser qu’une fois l’expérience vécue.

Le problème, c’est que vous n’êtes pas conscient des transformations subtiles que vous subissez de plus en plus rapidement et qui vous préparent à bientôt voler au-dessus des contingences du monde de la densité et de la dualité. Vous êtes en train d’éliminer les dernières limitations de votre passé en incarnation, ce qui explique votre difficulté à vous concentrer, vos trous de mémoire et votre perte de la notion du temps. Aussi n’avez-vous pas à vous surprendre que vous saute au visage ce qui continue d’entraver votre chemin et limite votre liberté. Au lieu de vous juger aussi sévèrement, lorsque tout semble stagner ou tourner mal, apprenez à vous aimer vraiment, à vous traiter avec douceur, à vous montrer gentil et compréhensif à votre égard… et à agir de même avec tous les autres.

Ne vous avons-nous pas parlé de l’influence de nombreuses planètes en mouvement rétrograde, ce qui donne toujours l’impression que les choses se compliquent, mais qui ne contribue jamais qu’à vous forcer à travailler dans vos profondeurs de manière à déloger ce qui continue de vous entraver. Le mouvement rétrograde d’une planète n’évoque rien d’autre que l’illusion de l’observateur terrestre lorsque celle-ci semble se déplacer dans le sens inverse de son mouvement naturel lorsqu’il le considère par rapport aux étoiles lointaines.

Justement, Jupiter vient à peine de prendre son mouvement direct le 9 mai dernier; mercure fera de même le 22 mai; mars, le 29 juin; Saturne, le 13 août; et Pluton, le 26 septembre. Mais il n’empêche que, au cours d’une telle phase de mouvement rétrograde qui implique autant de planètes, les énergies semblent devenir lourdes et problématiques comme jamais

Plus vous vous abandonnez, en mettant un terme à la résistance, mieux vous pouvez vivre votre justesse, vous conformer à votre vérité profonde, vous montrer un Être amoureux et vrai. Encore, plus vous croissez en justesse, plus la moisson se fait abondante et agréable dans votre quotidien. Les Incas évoquaient cette atteinte du couronnement de multiples vies par l’expression «le juste retour de ses larmes» parce qu’il ne se produit qu’après qu’un être ait pleuré, vie après vie, toutes ses larmes, jusqu’à en assécher le flot, soit jusqu’à ce qu’il ait vidé son puits de douleurs et de grande tristesse.

En fait, chaque larme que vous versez pénètre profondément dans le sol de la planète qui vous porte jusqu’à sa saturation. C’est à ce moment qu’une germination toute nouvelle peut enfin se produire. Car chacun porte toutes les graines de la Vie en latence pendant des éons de temps. Elles donnent les fleurs rares et magnifiques de votre Être véritable. Lorsque ces fleurs éclosent, elles marquent le moment de votre retour à votre Réalité éternelle. C’est alors que les éléments qui vous entourent trouvent leur juste position les uns après les autres.

À ce moment, vous obtenez l’impression de parvenir au terme de votre quête, de découvrir enfin ce que vous avez toujours cherché. Comme vous avez suffisamment souffert de votre course aux illusions pour comprendre que vous ne pouvez pas trouver le vrai bonheur dans la matière, ce à quoi vous aspiriez de plus noble et lumineux peut enfin vous échoir. Vous assistez à la fin de tous les combats intérieurs et vous regagnez le Port du Foyer véritable. Au terme d’un long pèlerinage qui a fait de vous un autre être, vous ne languissez plus pour ce que vous n’avez pas obtenu. Dégoûté et déçu de la vie dans la troisième dimension, vous ne demandez plus qu’à vous dégager de votre ancienne vie dans le vieux monde et à vous élever dans la Réalité nouvelle qui devient de plus en plus votre centre d’intérêt.

Comme nous l’avons précisé au début de ce message, le mois de mai pourrait transformer votre existence du tout au tout, selon la profondeur et la sincérité de votre désir de changer de mode de vie. Si vous manquez de conscience, vous pourriez beaucoup souffrir. Ses énergies pourraient faire sauter les chaînes que vous portez aux poignets et aux pieds, la conséquence du fait de vous croire un être petit, faible, limité, séparé de Dieu. Ainsi, comme jamais auparavant, vous pourriez progresser plus avant dans le Monde nouveau, le seul état qui peut vous assurer de vivre la Vraie Vie. Elles pourraient vous immerger dans la réalité d’une Vérité supérieure pour vous assurer de devenir un être véritablement authentique.

Il vous reste à comprendre qu’une attitude d’abandon, plutôt que de résistance ou de réaction, pourrait vous permettre de subir ces dernières transformations de manière très naturelle, donc dans la plus grande aisance et le plus grand bien-être. Vous pouvez y parvenir dans la mesure que vous consentez à vous tirer de vos rêves si vétustes, donc périmés depuis si longtemps, qui vous gardent enfermé dans la densité et la dualité.

Pour vous tous, il est venu le temps de passer dans la Réalité nouvelle avec tout ce que vous êtes. Vous devez savoir que, au moment même où vous pouvez devenir ce bouton de rose qui s’ouvre à l’Inconnu, les énergies de mai pourraient se démontrer douces, légères, constructives ou pénibles, lourdes, dévastatrices selon que vous vous laisserez porter sur le courant de la Grande Vie ou que vous irez à contre-courant.

Pour vous faciliter la tâche, souvenez-vous que vous n’êtes jamais seul et que vous êtes aimé au-delà de toute conception humaine. En plus d’être bien supporté par les instances invisibles, malgré leur silence apparent, tout contribue à vous détacher de votre ancienne réalité, donc à vous libérer et à vous dénuder, histoire de vous permettre de vous ajuster à la fréquence de l’Unité. En conséquence, vous gagneriez à laisser aller les enseignements, les dogmes, les croyances, les jugements, les plans terre-à-terre, votre désir de contrôler la Vie, votre propension à chercher la réussite, le bonheur et la plénitude au mauvais endroit. Plus rien n’importe que d’incarner dans la Nature votre Essence véritable. Alors, commencez à vous mêler aux autres êtres humains qui ont su entrer dans la Danse de la Grâce et ne souhaitent plus que d’être et de vivre dans l’Amour vrai.

© 2016, Bertrand Duhaime (Dourganandâ). Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde. Publié sur : www.larchedegloire.com. Merci de nous visiter sur : https://www.facebook.com/bertrand.duhaime.

Partagé par : http://www.messagescelestes-archives.ca – Messages Célestes
[signoff]

Comments are closed.