Les Anges canalisés par Ann Albers

Vous l’avez entendu si souvent, « Soyez comme un enfant pour entrer dans le royaume des cieux. » Les enfants, avant qu’ils n’apprennent le contraire, ont confiance en eux-mêmes. Ils disent leur esprit innocemment. Ils se dirigent vers ce qui est bon et s’éloignent de ce qui ne l’est pas. Ils aiment partager leurs dons avec les autres, et en même temps ils s’honorent eux-mêmes. Dans un état naturel d’être, vous le feriez aussi.

Beaucoup d’entre vous, cependant, ont été formés hors de votre état naturel d’être. On vous a appris à vous méfier de la vie ou à faire trop confiance, plutôt que de faire confiance à vos propres sentiments et instincts. On vous a appris à censurer ce que vous dites et à analyser ce que vous pensez. Vous avez appris à interpréter les mots des gens plutôt que de ressentir intuitivement leur vérité ou leur fausseté. Beaucoup d’entre vous ont été dissuadés de poursuivre leurs passions et d’être « responsables », au lieu de répondre à soi-même.

Délicieusement, beaucoup d’entre vous s’efforcent de revenir à votre état naturel d’être ! Vous vous efforcez de vivre, de parler et d’agir de manière plus authentique. Vous vous reconnectez avec vos passions et vos préférences, vous préoccupant moins de réagir au monde et plus de répondre aux impulsions subtiles de vos propres cœurs. Nous sommes ravis pour vous. Vous vous libérez du conditionnement du monde et profitez de la joie qui vient de l’écoute de votre propre esprit.

Chacun de vous a un système de guidage interne qui, s’il est permis de fonctionner naturellement, vous guidera dans une existence joyeuse, abondante et aimante. Vous n’avez besoin que de faire ce qui vient naturellement.

Au début, vous ne savez peut-être même pas ce qui vous semble naturel parce que vous avez été récompensé pour avoir fait ce que les autres veulent et  » puni  » alors que vous ne le faites pas. Cela peut prendre du temps pour se reconnecter avec son propre cœur.

Prenez un moment maintenant. Mettez votre main sur votre cœur. Respirez profondément. Demandez-vous, « Coeur, que voulez-vous en ce moment ? » Faites confiance à la première pensée, au premier sentiment, à la première impression ou aux mots que vous obtenez. Écoutez ça. C’est la petite voix de Dieu qui s’élève en vous !

Avec le temps, vous apprendrez à « être comme de petits enfants », à faire ce qui semble naturel à un moment donné, à parler sans censure et avec innocence, et à faire confiance au voyage de la vie. Avec le temps, vous apprendrez à écouter le Divin au fur et à mesure qu’il surgit en vous, à vous mouvoir avec les mouvements de votre cœur, et à accorder plus de valeur à votre joie maintenant, plutôt que de la sacrifier pour une joie perçue plus tard.

Vous êtes tous innocents, très chers. Les envies dans votre cœur, qu’il s’agisse d’une nouvelle carrière ou d’une tasse de café en ce moment, sont là pour une raison. Le désir de parler à un étranger est là pour une raison. Vos désirs et vos contrariétés sont là pour une raison. Faites attention à eux. Ce qui est joyeux maintenant est joyeux maintenant. Ce qui ne se sent pas bien maintenant, ne l’est pas maintenant.

En apprenant à prêter attention et à faire confiance à vos instincts, vous apprendrez que le Divin a chuchoté en vous depuis le début : « Je vous aime. Je suis là pour vous. Je suis vous. »

Que Dieu vous bénisse ! Nous vous aimons tellement.

Les Anges

Traduit par Diane L. pour https://www.messagescelestes-archives.ca

Source : https://www.visionsofheaven.com

Partagé par : www.messagescelestes-archives.ca – Messages Célestes
[sc name= »bas_de_page »]

Print Friendly, PDF & Email