********************************************************

ATTENTION !

Vous êtes sur le site Archives de Messages Célestes.
Les Messages sont maintenant publié sur le nouveau site
à cette adresse.
https://messagescelestes.ca

********************************************************

Canalisé par Brenda Hoffman

Résumé de l’émission « Creation Energies » de Brenda du 3 août 2018, diffusée en 15 minutes sur BlogTalkRadio.com/brenda-hoffman : Pour beaucoup, le chaos extérieur devient de plus en plus illogique. Vous avez l’impression de voir deux enfants se battre pour un seau de sable en dépit d’un autre seau disponible. Certains d’entre vous continueront à se concentrer sur les énergies extérieures car vous découvrez de nouvelles façons de créer un monde plus égal et plus harmonieux. D’autres d’entre vous ont peu d’intérêt. Vous connaîtrez votre objectif par vos intérêts qui sont plus ciblés au quotidien.

Très Chers,

Nous souhaitons répondre à votre crainte que tout ne va pas bien dans votre vie. Que ce que vous avez vécu ces derniers jours sera éternel.

Même si cela peut être vrai pour ceux qui ne veulent pas rejoindre le « train léger », ceux d’entre vous qui lisent ce message n’ont plus besoin de croire au catastrophisme. Pour vous, en masse, vous avez fait la transition au-delà de la peur.

Vous n’êtes plus de la 3D, peu importe la diligence avec laquelle vous essayez d’être.

Certains d’entre vous rient parce que qui voudrait rester dans la peur si on lui donnait l’opportunité d’une vie de joie ? Qui en effet ? Donc vous avez effacé des vies entières de peur, ainsi que des poches de poussière de peur. Il en résulte une proclamation précise que vous n’êtes plus en 3D.

Si vous êtes en colère ou craintif, vous jouez simplement à être de la 3D. Un concept quelque peu difficile à saisir pour qui voudrait jouer avec la peur et la colère ? Vous, ou vous, ne poseriez pas de questions sur la peur.

C’est donc vous apprenez que vous ne souhaitez plus ressentir ou jouer avec la peur. La peur qui était n’est plus amusante, intéressante ou pratique. Car lorsque vous devenez craintif ou en colère, vous arrêtez le flux d’amour et de joie qui est maintenant le vôtre à juste titre.

Que faire si quelqu’un dans votre entourage projette de la peur ou de la colère ? La réponse est toujours votre choix. Mais le choix que vous découvrez comme le plus inconfortable à l’intérieur est de les rejoindre dans leur peur ou leur colère. Car cela ne fait que renforcer leur colère, leur peur.

Peut-être qu’une telle chose ne se fait pas encore avec vous, mais elle le fera. Car vous découvrez que rejoindre quelqu’un qui commence à faire la transition ou solidement en 3D, ne rend pas votre vie ou leur vie plus joyeuse. Cela devient simplement une fête de pitié de groupe.

Peut-être le faites-vous pour les  » mettre en forme  » ou en termes plus universels,  » pour qu’ils participent à l’amour et à la joie « . Quelque chose que vous n’êtes pas capable de faire. Car chacun doit déclarer à sa manière et dans le temps qu’il est libéré de la peur.

Certains d’entre vous craignent que ceux que vous aimez ne s’éloignent jamais de la peur. Vous ne pouvez pas obliger quelqu’un à faire quoi que ce soit, même si son besoin d’amour est évident.

Beaucoup sont maintenant en train de traverser leurs peurs les plus profondes, leur nuit sombre de l’âme. Quelque chose que vous avez accompli il y a des mois ou des années. Il en va de même pour un frère ou une sœur plus âgé qui ne comprend pas pourquoi son frère ou sa sœur plus jeune ne comprend pas les règles du jeu qu’il veut jouer, alors c’est pour vous maintenant.

Vous avez trouvé la lumière. Mais cela ne signifie pas que ceux que vous aimez sont au même endroit ou à l’âge Universel si vous voulez.

Vous ne pouvez pas faire faire quoi que ce soit à qui que ce soit, ou plus précisément pour ce canal, ressentir quoi que ce soit. C’est une transition de l’intérieur vers l’extérieur. Ainsi, vos paroles d’amour, de soutien, de colère ou de peur ne signifient pas grand-chose ou rien pour eux, car ils sont d’un âge Universel différent.

Permettez-leur de faire la transition dans leur temps. La question devient alors : « Et si vous êtes trop loin l’un de l’autre sur le plan émotionnel ? » Encore une fois, c’est votre choix. Continuez vous sur votre chemin en sachant que vous les laisserez derrière vous ? Ralentissez-vous pour les aider ? Ou bien partez-vous complètement ?

Un dilemme dans lequel vous êtes de plus en plus nombreux à vous retrouver enchevêtrés. C’est peu différent d’un frère ou d’une sœur plus âgé(e) qui reste dans une classe d’école afin que son frère ou sa sœur plus jeune puisse rattraper son retard. Bien sûr, cela ne se produit pas car chaque enfant doit apprendre ce qu’il est capable d’apprendre quand il est capable de le faire.

Alors, c’est pour vous. Même si vous souhaitez ralentir vos progrès pour que ceux que vous aimez vous rattrapent, ce n’est pas possible car vous êtes trop avancés pour ralentir. En vérité, vous êtes en train de courir sur votre chemin.

Vous craignez peut-être de perdre une relation – non pas que cette relation soit particulièrement bonne pour vous, mais que c’est ce que vous connaissez. C’est confortable.

Ceux qui vous mettent en colère ou craintifs, mais qui restent dans votre cœur, finiront par rattraper le temps perdu, comme c’est le cas pour un jeune frère ou une jeune sœur.

La différence est qu’il ne faudra pas des décennies ou des années pour que cela se produise car vous êtes leur phare, leur lumière. Et ils ont plus peur de vous perdre que vous ne pouvez l’imaginer.

Bien sûr, une telle explication ne couvre pas ceux qui n’ont pas l’intention de faire la transition ou qui ne font pas partie de votre balise. Car votre balise ne peut être vue que par ceux qui sont sur leur chemin de transition.

Vous saurez sans avoir besoin de vérifier auprès d’amis ou de parents si ceux qui vous mettent en colère ou craintifs continueront à faire partie de votre vie. Si la pensée de les quitter, vous donne un sentiment de grand soulagement, il est temps d’y aller. Si une telle pensée crée de la tristesse ou un sentiment que vous ne voulez pas quitter leur présence, cela signifie seulement qu’ils sont de votre balise, tout simplement pas à votre niveau actuel.

Lequel, bien sûr, semble de mauvais augure pour quand ressentirez-vous le besoin de partir ? Ceux qui sont dans votre lumière, votre phare sont en transition beaucoup plus rapidement que ce qui était vrai pour vous.

À titre de rappel historique, les premiers maîtres éclaireurs des États-Unis ont mis des années à découvrir ce qui se trouvait au-delà du fleuve Mississippi. Ces éclaireurs ont été suivis par des trains de chariots, puis par des chemins de fer et des automobiles. Chaque méthode de transport ou de découverte permet de compléter plus rapidement ce qui exigeait au départ des années. C’est donc pour vous maintenant – et ceux que vous aimez.

Si vous devez les quitter, vous le saurez. Et si une telle pensée frappe la peur dans votre cœur, il est fort probable qu’ils sont en transition, mais à un niveau différent. Permettez-leur d’être comme vous continuez votre vie de joie. Ils vous rattraperont plus rapidement que vous ne pouvez l’imaginer. Pas en années ou en décennies, mais en mois, semaines et jours. Qu’il en soit ainsi. Amen.

Traduit par Diane L. pour https://www.messagescelestes-archives.ca

Source : https://lifetapestrycreations.wordpress.com

Partagé par : www.messagescelestes-archives.ca – Messages Célestes
[sc name= »bas_de_page »]