********************************************************

ATTENTION !

Vous êtes sur le site Archives de Messages Célestes.
Les Messages sont maintenant publié sur le nouveau site
à cette adresse.
https://messagescelestes.ca

********************************************************

Mémorandum de DieuTranscrit par Kathryn E. May, le 18 juillet 2014, à 13H00, New York

Dieu Mère :

Je vais commencer par vous serrer dans mes bras. Je suis charmée de voir la confiance croissante avec laquelle vous allez tous dans vos cœurs pour trouver la compréhension, le réconfort et l’Amour. C’est notre portail par lequel nous communiquons, et nous ne pouvons pas vous atteindre avec notre flot incessant d’Amour et d’acceptation si vous êtes distrait ou essayez d’utiliser votre cerveau d’une manière ou d’une autre. Laissez-vous aller, mes bien-aimés, afin que nous puissions vous apporter l’énergie et la Lumière de l’Amour à travers les portails centraux et vers les profondeurs de votre cœur.

Pratiquez votre méditation et votre Centrage Visuel tous les jours. De cette façon vous pouvez être centrés avec les yeux fermés et ouverts. Vous sentirez le pouvoir de votre méditation vous accompagner tout au long de la journée, et serez capable de sentir votre présence même quand vous travaillez, marchez, conduisez ou préparez votre repas. Voilà l’état de Grâce que nous vous souhaitons à tous.

Mon cœur se remplit d’émotion en vous envoyant ce message. Nous nous rapprochons de jour en jour de la connexion complète avec vous dans l’Unité. C’est notre espoir, notre plan, notre rêve le plus cher que le dur labeur que vous faites à présent sera l’impulsion qui vous fera franchir le point ultime qui vous mènera dans la foi et la confiance la plus profonde – la connaissance que Nous Sommes Un, et que nous faisons tous partie du grand Amour qu’est la Création.

Rien d’autre n’a d’importance, voyez-vous. Seul l’Amour est réel, et seul un cœur peut éprouver cet Amour. Ceux d’entre vous qui se plaignent que vous ne ressentez pas notre amour et ne croyez pas que nous soyons là pour vous disent simplement qu’ils ont fermé les canaux par lesquels vous pouvez accepter notre Amour. Vous avez-vous-même fermé vos canaux, mes bien-aimés. Vous êtes nés avec la capacité de ressentir notre présence ; c’est le cas de tous les enfants. Les « coups durs », qui vous ébranlent et vous atterrent, vous font vous replier craintivement autour de votre cœur pour protéger vos tendres sentiments, sont la cause de cet état d’engourdissement que vous ressentez à présent.

Nous comprenons, chers enfants, que vous ayez de tendres sentiments, et que les déceptions répétées vous ont causé de la souffrance. Ce n’est pas de la faiblesse de votre part d’avoir essayé de baisser le rideau pour vous protéger. Ne vous faites pas de reproches pour cela. Tous les enfants font cela, et tous les adultes qui ont vécu des temps difficiles commencent justement leur travail dans un tel état. C’est la raison pour laquelle nous continuons à travailler avec vous, en vous donnant des outils pour votre croissance et votre liberté. Nous vous encourageons à utiliser ces outils, encore et encore, jusqu’à ce que vous vous sentiez croître et vous épanouir. Ce travail recèle ses propres récompenses – un bonheur et une paix de l’esprit que vous n’avez jamais ressentis auparavant.

Dieu Père a travaillé avec notre canal pendant des milliers d’heures pour vous transmettre les messages qui apparaissent sur le site web www.whoneedslight.org. Lorsque vous les lisez, vous allez sentir l’air autour de vous s’éclairer, car ils sont remplis de l’Amour le plus profond. L’énergie de nos sentiments à votre égard est là, dans chaque mot, stockée et disponible pour que vous l’absorbiez. Nous étions également impliqués dans chaque chapitre, et Sananda a également participé à la rédaction finale et à l’édition et l’organisation du livre, Who Needs Light ? (Qui a besoin de Lumière), qui est une compilation de l’œuvre de Sanat Kumara et Kathryn.

Sanat Kumara s’est porté volontaire pour venir vivre une vie sur Terre afin qu’il puisse enseigner la technique du Centrage Visuel, pour préparer un très grand nombre de personnes à l’actuelle élévation des vibrations. Les milliers de personnes qu’il a formées sont maintenant celles qui seront capables de montrer le chemin en raison de leur aptitude à plonger profondément à l’intérieur d’elles-mêmes pour trouver la paix de l’esprit pendant les changements que les autres vont ressentir comme perturbants et chaotiques. Son œuvre vit dans les enseignements que nous avons demandé à Kathryn de vous offrir, sur internet et au cours de séminaires dans le monde entier.

Rien de tout cela ne s’est fait pas accident, mes chers. Le séquençage de ces vies sur Terre ont été soigneusement chorégraphiées, y compris les vôtres. Les relations que vous avez nouées, les gens que vous avez touchés, les écrits et les commentaires que vous avez partagés – tout cela contribue au vaste fonds de connaissances qui se met actuellement en phase avec la sagesse des dimensions supérieures. Vous n’avez pas idée à quel point vos actions sont importantes, et à quel point vous êtes devenu une partie intégrante du processus de l’Ascension.

Nous vous avons appelé à « tous monter sur le pont ! » et vous avez répondu avec excitation et anticipation. Cette sensation – l’excitation – est l’étoffe dont est faite l’Ascension ! C’est l’expression de l’élévation de votre vibration, faisant monter votre être tout entier à notre rencontre. Lorsque vous méditez, appelez-nous, regardez vers le haut, et ressentez l’emballement de votre cœur et le picotement qui traverse tout votre corps. C’est cela l’Ascension !

Nous vous encourageons à cultiver le pardon, la compassion et la bonne volonté envers votre entourage, mais ce n’est que le début. C’est ce qui vous permet de construire le fondement clair et solide basé sur l’Amour qui constitue la plateforme à partir de laquelle vous pouvez vous élancer vers les dimensions supérieures. Sourire et « vous montrer gentil » n’est pas une étape vers l’Ascension. En fait, cela renforce l’organisation interne qui est le faux-moi que vous avez créé pour vous protéger, en désespoir de cause durant vos années de formation. Sentez à présent le chemin qui mène vers l’espace qui se trouve derrière cette création artificielle. Il peut vous occasionner de l’anxiété et des sentiments d’abandon et de vulnérabilité. Rassurez-vous, vous n’êtes plus vulnérables parce que vous avez mûri.

Ce travail, de libérer le faux-moi derrière lequel vous vous cachiez, est l’étape importante qui vous permettra d’être totalement libre. Je vais vous donner un indice sur la manière de l’identifier. Premièrement, évitez toutes les idées de jugement sur ce qui est bien ou mal, ou sur ce que vous auriez dû faire ou ne pas faire. Vous avez habilement fait ce qui était nécessaire sur le moment. Ce n’est pas un crime ou une honte d’avoir développé un faux-moi. En fait, c’est une indication de vos ressources et de votre créativité en tant qu’enfant. Donc, remerciez cet enfant que vous étiez. Utilisez la puissante technique psychologique consistant à vous représenter l’enfant que vous étiez lorsque vous étiez petit et asseyez-le dans la chaise à côté de vous. Reconnaissez combien cet enfant était cher, et doux et innocent, et n’envoyez que de l’amour pur pour guérir tout sentiment de doute et de peur.

A présent, rappelez-vous avec admiration les trucs et les stratégies que vous avez développés en tant qu’enfant pour interagir avec les gens difficiles de votre entourage. Souriez avec compassion à cet enfant, en lui faisant sentir le sens de l’acceptation qui lui est accordée. Prenez l’attitude d’une tante ou d’un oncle posant sur lui un regard indulgent et amusé qui ne voit que les meilleures qualités de cet enfant, car c’est dans ces meilleures qualités que réside votre vraie nature. N’utilisez que ce critère pour évaluer (et non juger) vos talents actuels. Passez en revue votre vie tout entière pour en identifier les moments les plus brillants, les expériences les plus marquantes, et utilisez ces moments comme la vraie mesure de qui vous êtes, car vous ne pouvez pas viser plus haut que vous n’êtes, ou être un être plus grand que vous n’êtes. C’est la seule ligne de conduite dont vous avez besoin.

A présent avec notre aide comme groupe de supporters, élevez vos cœurs pour recréer l’exaltation et l’espoir que vous avez ressentis lors de ces meilleurs moments. Peut-être s’agissait-il d’une seule action, une brillante performance athlétique que vous n’avez jamais pu réitérer (parce que vous doutiez de vous-même ou n’y croyiez pas). Ou peut-être s’agissait-il d’un merveilleux moment de créativité au cours duquel vous avez créé quelque chose qui dépassait de loin votre niveau habituel. Peut-être était-ce un moment d’audace au cours duquel vous avez abandonné toute peur, en faisant preuve d’une confiance et d’un courage que vous n’avez plus éprouvés depuis.

Ce sont eux, mes chers, que vous êtes réellement. Ce sont les moments au cours desquels vous avez dépassé la peur et la « protection » du faux-moi et montré de quoi vous étiez fait. Voilà le Vous que nous voyons quand nous regardons dans votre cœur : le Moi brillant, créatif, courageux qui se cache derrière la structure ajoutée – quelque chose comme un échafaudage entourant votre magnifique visage et votre corps. Imaginez-vous, tel l’inspirante Statue de la Liberté, qui a dû être recouverte et dissimulée pendant les importants travaux de réparation qu’on a effectués sur elle. Une fois que la reconstruction destinée à lui faire recouvrer sa splendeur passée a été terminée, elle a été dévoilée, plus glorieuse que jamais, comme le merveilleux symbole de liberté, partagé par la France et l’Amérique, se tenant comme un rappel au monde entier que nous sommes Un, et que nous sommes libres.

Revendiquez cette liberté pour vous, maintenant !  Avancez de derrière cet échafaudage qui ne soutient plus que la peur. Voyez le chemin qui s’offre à vous, où nous tenons la lumière pour votre passage. Osez. Revendiquez votre droit de vivre sans peur, sans anxiété ou désespoir, en paix avec vous-même et ceux qui vous entourent, peu importe à quel point ils vous semblent antagonistes ou difficiles en ce moment. Eux-aussi ont un centre d’or derrière le faux-moi qu’ils ont dû adopter pour jouer leur rôle durant cette vie. En révélant votre Vrai Moi, vous définissez la norme, vous devenez un exemple pour vous-même et les autres.

Oui, vous pouvez être un exemple pour vous-même. Parlez au petit enfant que vous étiez. Reconnaissez combien il était courageux et persévérant. La preuve en est que vous avez survécu : vous êtes là pour en témoigner. Vous avez traversé des temps difficiles qui auraient pu vous amener à renoncer, ou à passer le reste de votre vie dans un asile psychiatrique (bien que certains d’entre eux remplissent également un rôle important). Vous êtes ici, et tant que vous respirez, vous pouvez recommencer, neuf.

Donc, mes très chers, inspirez la vie dans le Nouveau Moi, celui qui s’est tenu en retrait, dans l’attente de cette toute nouvelle occasion de vivre vraiment libre, sans les contraintes intérieures qui vous ont causé tant de désagrément et de ressentiment. Oui, ce sont vos propres restrictions et règles qui ont entretenu votre colère rentrée, alimentant vos sentiments d’être pris au piège et persécuté. Vous avez été les victimes de vos propres chimères, une habitude de répétition mentale qui rejoue les représailles que vous avez vécues dans votre enfance. Vos chimères ont eu de bonnes raisons d’exister, mais ces raisons appartiennent désormais au passé.

Levez les yeux pour fusionner avec les nôtres, mes chers. Voyez vous comme la Lumière brillante que nous voyons quand nous plongeons le regard à l’intérieur de votre être, au plus profond de votre cœur où vos vrais sentiments d’espoir et d’Amour pur demandent à être libérés. Vous allez apprendre que vous êtes illimité, sans entraves ni restrictions d’aucune sorte. Votre amour peut se déverser sans fin sans que vous soyez jamais fatigué ou « épuisé », car l’Amour est un flot infini lorsque vous liez vos ressources aux nôtres.

Respirez notre Amour ; il est dans chaque molécule d’oxygène que vous inhalez. (Vos scientifiques sont près de le découvrir, mais il faudra qu’ils évoluent encore avant de comprendre ce qu’ils auront trouvé). Sentez le être absorbé par vos poumons, par chaque cellule, et dans le centre de votre cerveau, où il imprégnera chaque pensée et chaque action. Voilà le chemin vers la liberté authentique. Vous le ressentirez lorsque vous y arriverez. Alors que vous pratiquez les exercices que nous vous avons donnés, nous sommes ici à vos côtés, vous encourageant, avec des larmes de joie.

Je suis Dieu Mère, vous parlant au nom de tous les Royaumes du Ciel quand je vous dis : Nous vous aimons infiniment.

Transcrit par Kathryn E. May, le 18 juillet 2014, à 13H00, New York

www.whoneedslight.org

Source : http://canalisations-marie.blogspot.ca

http://www.messagescelestes-archives.ca
[signoff][/signoff]