En toute conscience de votre identité, adoptez la Conscience plurielle…

67
par Milena@OR en guidance des HATHOR

« Tout corps plongé dans l’eau, subit une force verticale, dirigée de bas en haut et opposée au poids du volume d’eau déplacé ; cette force est appelée poussée d’Archimède. »

Les évènements que nous vivons en ces temps de grand changement sont soumis à une poussée semblable à la poussée d’Archimède, nous sommes plongés dans un incroyable chaos au sein duquel nous pourrions nous noyer, mais si nous nous faisons légers, nous « subirons » une force verticale qui va nous propulser au dessus de la mêlée…. Sortir de la matrice n’aura jamais été aussi facile qu’en ce moment, et c’est bien le grand changement qui s’annonce, toutefois il est tout de même nécessaire de l’accompagner…

Faire la planche pour ne pas se noyer implique toute notre attention pour garder une position légère et impeccable….

En ce moment, c’est selon ce principe que nous devons naviguer, au sein du chaos, faisons nous légers …!

Le premier principe de la légèreté est sans aucun doute : la contre-violence.

La contre-violence ne peut s’exprimer violemment.

Lorsqu’on parle de contre-violence on s’imagine aussitôt les manifestations passives où la revendication est présente mais se cache sous un habit pacifique qui vise à intimider l’adversaire et le faire ainsi plier sous le poids de la culpabilité…. C’est une façon de démontrer la violence intérieure qui anime le peuple ou l’ethnie qui va jouer ce rôle. Or, tant que la violence perdure, qu’elle soit intérieure ou extérieure le concept de contre-violence est, en quelque sorte, violé …!

La Contre-Violence est en réalité, un concept mal compris.

John Lash, auteur de “Contre-Violence et Ethique du Guerrier”, prône le concept de Contre-Violence que pratiquent depuis longtemps, les Chamans/ sorciers qui suivent « la voie du guerrier »… Ces « Guerriers de Lumière » investis de la Puissance des créateurs, les Elohim, agissent afin de mettre un terme à la nuisance des prédateurs, les planeurs et autres entités qui nous manipulent.

John Lash va plus loin lorsqu’il nous révèle : « De prime abord, permettez-moi de clarifier très précisément que la contre-violence doit être dirigée vers les prédateurs humains qui s’attaquent à ceux de leur propre espèce au travers d’orchestrations globalistes et qu’elle ne peut jamais être utilisée pour une cause privée. »

Ainsi les prédateurs invisibles dont nous parle Castaneda se manifestent avec John lash dans le monde visible pour organiser le plan machiavélique visant à interdire à l’humanité, toute possibilité de reconnaissance de son véritable potentiel.

« Que voyons-nous aujourd’hui ? Une horde de barbares à l’assaut de la Planète qui s’est fixée comme But de décimer l’espèce humaine. » nous dit Adriana Evangelizt, précisant que « ce combat ne peut se mener avec des armes, seule la Force de l’Esprit va pouvoir éliminer ces « nuisibles » sans les connaître personnellement, ni les avoir réellement aperçu, puisque ce combat est mené à l’aide des Forces Divines Supérieures. »

« Dans la contre-violence, il n’existe aucun lien intermédiaire, même lointain, avec l’individu qui en est la cible. La cible individuelle de la rage transpersonnelle ne peut pas être quelqu’un que vous connaissiez personnellement mais quelqu’un qui vous est connu en dehors de tout contact personnel: c’est un principe-clé de l’éthique des guerriers dans la vision Gaïenne. » John Lash, – La Contre-Violence au service de la Paix dans le Monde.

Et je ne suis d’accord, ni avec Adriana, ni avec John, car si l’on accepte ces principes, on est sûrs et certains de se noyer.

Pourquoi ? Parce qu’il n’est nul besoin de « rage transpersonnelle » mais d’une simple détermination incorruptible à considérer l’adversaire comme un autre nous-même qu’on aurait pas envie de rencontrer… Dans quelle mesure ?

Tout d’abord parce que l’aide des « esprits supérieurs » dans un quelconque combat ne vise qu’à amplifier le dit combat.

Ensuite parce que ces « esprits supérieurs » ne sont que des parties de nous-mêmes et il est dommage de les garder ad vitam eternam dans la dualité.

Enfin, dans cette optique qui vise à conscientiser qu’il ne sont qu’une partie de notre identité véritable, nous comprenons qu’en qualité d’humain adamique, nous sommes au dessus d’eux.

La conscience plurielle, au service d’une nouvelle vision de la réalité

En vertu de la compréhension sub/cosmique qui entraîne indéniablement que « Je suis/ nous sommes » ces prédateurs à un autre niveau, cette guerre incessante ne peut se faire sans cultiver l’esprit de « dualité confondue » qui n’est plus une non-dualité, mais une dualité humblement acceptée.

En effet, nous l’avons suffisamment répété, la dualité existe jusqu’au milieu de la sixième dimension et pour l’instant Gaïa est en 5ème… Et les humains sont en train de subir le contre coup de cette stabilisation de Gaïa en 5ème dimension, ceux qui suivent essaient péniblement de drainer ceux qui ont du mal à s’adapter.

Car soyons définitivement clairs, puisque ces nuisibles, ennemis, barbares, illuminatis et autres intrus, ne sont que des projections holographiques de notre identité véritable, à quoi cela pourrait-il servir de les haïr, si ce n’est leur adjoindre encore plus de pouvoir ?

Nous devons sans aucun doute revoir le concept de la contre-violence, à la lumière de cette nouvelle réalité…!

Quand commence l’action phénoménale de la véritable contre-violence?

La contre-violence commence par notre propre désintégration mentale au service d’une vision extendue d’un monde interpénétré en chacun de nous et qui se propage par contagion….

Chaque mouvement de l’esprit en direction de cette conscience plurielle est une bataille gagnée sur l’ignominie que nous perpétuons sans conscience.

Car nous devons le savoir et le reconnaître, cette ignominie, cette barbarie, n’est issue que de notre inconscient collectif… Elle stagne, macère, se ré-engendre, et se révèle enfin après maturation à nos sens communs, par l’intermédiaire de ceux qui ont pour mission de la perpétrer. ils ne représentent que ces aspects de nous-même que nous refusons de reconnaître et qu’ainsi nous rejetons.

Nous sommes tous reliés, puisque nous sommes tous Un… Et chacun de nos aspects, déguisés et habillés, en « âmes intermédiaires », sont responsables de tout ce que nous condamnons. Il est alors inutile de blâmer…

Mais est-il pour autant inutile de contrecarrer ces aspects belliqueux et ignorants qui nous habitent?

Certainement pas.

La voix du guerrier est empreinte de Responsabilité et d’Impeccabilité…

Ce sont nos actions qui comptent, même si nos pensées ont un poids, elles ne peuvent, à elles seules, transformer notre réalité.

N’ayons donc aucune pitié pour ces aspects de notre « identité véritable » qui se matérialisent sous nos yeux dans cet univers holographique…, nous devons sans concession, détruire Amalec : la Force d’ignorance…!

» Tant que tu n’auras pas détruit Amalec en toi, Amalec vivra en dehors de toi » Les Hathor

Ainsi les hathor nous ont révélé ce qu’est véritablement le concept Amalec, au sein de leur 3ème message :

« C’EST LA LOI DE L’ANNULATION. TOUT CE QUI SE CREE S’ANNULE, S’IL N’EST PAS VIVIFIE DANS LE LIANT DE L’AMOUR, LA LIGATURE DU FEMININ DIVIN. » les Hathor

« Il existe une force masculine de rejet de cette ligature, qui va participer au chaos. C’est grâce à cette force que la création a pu se faire, mais elle dépasse les limites par son expansion. Cette force s’appuie sur le non-reconnaissance. du Vide pour lui même. »Les Hathor

Qu’est-ce que le Vide si ce n’est l’inconscient?

La Conscience plurielle mène « mille et une » batailles pour s’approprier cet Espace, voici le seul et unique but impérialiste que nous devrions mener..

C’est le combat de l’Aigle, qui, n’est autre que la contre-partie du taureau… Le taureau représente le Juste, le Maître de Justice, il est l’état d’esprit de l’Homme nouveau.

Nous devons atteindre l’impeccabilité…

Nous devrons donc, prendre les mesures nécessaires pour atteindre cette impeccabilité qui passe par la transparence envers nous-même et la reconnaissance du principe fondamental qui dit que : « ce que nous contenons en germe se matérialise sous nos yeux ».

Notre Identité Véritable est le siège de toutes les confrontations.

Notre essence Une, est bien au-delà de ces confrontations, et notre tendance à vouloir s’y relier nous pousse à vouloir méconnaître cette identité véritable … Mais « Elle » ne nous fera pas de cadeaux…

Si nous rejetons ses aspects démoniaques faute de ne pouvoir en supporter la portée, ceux-ci vont se répliquer et se démultiplier, afin de nous offrir un tableau holographique encore bien plus menaçant…

Que faut-il faire alors ? Adapter toute la connaissance qui nous est révélée à une seule et même réalité qui relie le tout : la conscience sub/cosmique ou la conscience de notre pluralité identitaire. Ceci est le seul et unique moyen de sortir de l’impasse holographique au sein de laquelle nous nous sommes fourrés.

Kali est aussi : Hathor et son aspect monstrueux Sekhmet…

Les traditions anciennes nous amènent toutes à la même constatation : la Mère Divine qui n’est autre que notre Identité Véritable, présente de multiples aspects qui peuvent être classés en deux catégories bien distinctes qui sont le Bien et le Mal. Nous devions en connaître la nature afin de réellement nous individualiser, mais cette individualisation qui a permis le développement de l’intellectualisation nous a progressivement éloignés de notre essence : notre Père …

Le temps séphirotique de Binah et ses 50 portes de l’intelligence que nous devons reconquérir pas à pas, se nourrit malgré tout du temps séphirotique de Hokhma …

La Mère tire sa substance du Père. Nous ne pourrions rien créer si nous ne l’aurions conçu.

Nous sommes à l’aube de la conquête de cette 50ème porte que personne, ni même Moïse n’a encore atteint de son vivant.

Ce 13ème son qui relie les douze autres est une vibration sub/cosmique d’une nouvelle conscience plurielle où tout ce qui est réappris, l’est dans une nouvelle vision et s’adapte à ce nouveau paradigme afin de n’engendrer aucune possibilité d’exclusion et donc, de séparation.

Le concept de contre-violence tel que conçut auparavant, est emprunt d’une sagesse dépassée. et il s’agit de l’adapter à cette nouvelle conscience sub/cosmique détachée de la vitesse de la lumière et du générateur holographique qui en découle, et ainsi nous verrons notre soi se démultiplier et grandir, et le ressentirons à l’intérieur de nous.

La cible individuelle de la rage transpersonnelle, est quelqu’un qui nous est méconnu, car nous n’avons pas envie de le Reconnaître, puisque c’est un aspect de « Je suis/ nous sommes » qui s’exprime matériellement au sein de l’hologramme, via des entités qui nous semblent séparées. Et si cet aspect s’exprime ainsi, c’est que nous n’avons rien fait pour contrecarrer son action. Nous l’avons délibérément occulté inconsciemment.

Comment peut-on délibérément occulter inconsciemment?

Simplement en vertu d’un programme que nous subissons..

Nous subissons un programme dont nous devons nous débarrasser.

Le programme auquel est soumis l’inconscient collectif est basé sur le combat entre deux principes opposés. Quoi que nous fassions en bien ou en mal est soumis à cette logique. A vouloir faire trop de bien on engendre alors beaucoup de mal. car ces notions sont subjectives et n’existent que dans notre imagination.

« L’imaginaire est le support indispensable à toute création » nous disent les Hathor, mais ils nous disent également « Imaginez l’inimaginable… »

Ne pensez pas que vous ne pouvez pas ouvrir une brèche dans l’inconscient collectif, car vous le pouvez, assurément. Vous pouvez provoquer une fissure au sein ce ce programme en décidant délibérément que la cible de la rage transpersonnelle s’exprime également à des niveaux microscopiques en chacun de vous, en chacun de nous, mais nous ne savons pas les voir, car on nous a programmé pour ne pas les voir.

Nous agissons instinctivement, sommes-nous conscients de respirer, de déglutir, de digérer …?

Non, mais nous devons apprendre à marcher.

« Change ta vision et ton foie ne véhiculera plus le même sang … Le plasma cosmique mutera en même temps que toi »…, nous disent Les Hathor

Dans le message : Le Grand Livre Blanc de votre Imaginaire, les Hathor nous instruisent de la nature de l’ombre et nous précise : « Mais il ne faut pas confondre l’inimaginable qui est le 13ème son, avec le fantasme. Le fantasme est un enfant bâtard de l’ombre. C’est pourquoi connaître l’ombre est si important. L’ombre n’est que la contrepartie visible du Double. »

Connaître l’ombre correspond à maîtriser l’octogone sacré

Le Noble Chemin Octuple, dans le bouddhisme, est la voie qui mène à la cessation de la souffrance, Il est également appelé « Chemin du milieu » et est constitué de huit membres, qui sont les huit actes justes à réaliser …

La voie du Noble Chemin Octuple est en réalité, la direction qui va nous conduire à naviguer au sein de l’octogone sacré… Mais elle ne délivre pas de cette matrice, elle est simplement propice à un état de non-souffrance qui mène à un Nirvana détaché de l’univers matériel. Ce détachement va libérer l’adepte et seulement lui… Par réaction à cette volonté de non-reconnaissance, la conscience collective va se charger de plus de violence, de plus de barbarie et engendrer les pires ignominies.

La nature de l’ombre, c’est l’octogone sacré….

labyrintheC’est cette structure intérieure de l’être, que la Torah nomme Tzelem de la racine tzel qui veut dire ombre.

Là vivent toutes les hiérarchies, anges, archanges et démons, keroubim gardiens et archontes, et autres éons, etc …, toute cette configuration octogonale dont nous avons mille fois parlé au cours des différents articles publiés sous la guidance des Hathor, sont des boucles temporelles archétypales, que nous avons générées au cours de la fabuleuse histoire de notre Identité Véritable, le réservoir, récipient, l’Ame Primordiale, Saint Graal, ensuite décomposée en structures fractales diversifiées. Là sont les éons, qui véhiculent l’énergie électrique de la Pensée.

Mais, sachez que « Je suis/ nous sommes » est en Essence au-dessus de ces Hiérarchies….

« Je suis/ nous sommes », ne se corrompt pas dans la pratique de la science de l’octogone sacré, qui est une science occulte… « Je suis/ nous sommes », maîtrise l’octogone sacré.

L’esprit, Aigle impérialiste qui veut reconquérir l’Espace Vide Inconscient, s’unit à l’Âme impeccable, le Lion… Ainsi le taureau, maître de Justice s’unit à l’Homme nouveau…

Aucune image ne vient entacher l’impeccabilité du guerrier de lumière sub/cosmique, aucune aide, aucune alliance ne peut s’interposer entre lui-même et ses aspects démultipliés.

La seule Alliance possible est donc celle de Lui avec ses autres Lui qui, habillés pour la circonstance, vont se révéler au sein de l’hologramme afin de mettre en lumière cette ombre (tzel) qui réside en son sein…

Pour résumer ce qui vient d’être dit : il suffit que vous acceptiez de comprendre que tout ce que vous refusez, condamnez, tout ce dont vous rêvez de vous éloigner, vous revient comme un boomerang en pleine figure.

La Notion de « je ne suis pas de ce monde » est une abomination, une falsification dont nous pouvons constater les effets après deux mille ans d’exercice. « je suis/nous sommes » Ce monde car « je suis/ nous sommes » tous les mondes….

Le Principe de l’Alliance

Comme nous l’avons présenté l’Alliance se fait entre « je suis » et « nous sommes »

Avec « tu es » et« vous êtes » le concept de l’Alliance est inexistant.

L’Alliance est comme :

  1. Un 13ème son qui relie les « 12 étoiles de Marie »….
  2. Une 50ème porte qui comme un jubilé, sera un « Jour de commémoration » pour les 49,9 rotations de Sirius A et Sirius B autour de leur centre commun….
  3. Un Coeur qui n’existe que parce que la Source lui a donné Ce Jour en cadeau…

Par son impeccabilité, le guerrier de Lumière va faire descendre la Shekhina et la fait sortir de son exil… Il n’est nul besoin de demander l’aide de cette Kali, elle ne répondra qu’en fonction de nos actes et non en fonction de nos volontés…

Car il ne peut s’établir de conscience plurielle sub/cosmique tant que les actions menées le sont toujours dans la même vision aussi cosmique qu’elle soit, d’un « Soi/Conscience individuel » aspirant à un quelconque Nirvana. L’illumination tout comme l’ascension ne sont que des concepts qui font perdurer la séparation….

« Je suis » le Soi/Conscience omniprésent et omnipotent, une fois éveillé, doit sans rechigner, laisser sa place à « Je suis/ nous sommes ».

Le sens « Collectif incluant tout ce qui est » est l’essence à laquelle tout esprit conscient doit impérativement tendre.

Retour vers le Futur

je vous invite à re-découvrir la sagesse des anciens, au sein des écritures, avec cette nouvelle vision sub/cosmique et vous suggère de contempler la manière dont vous allez la réengendrer …Vous serez surpris de vos éclairs de discernement.

Il est donné à tout le monde de canaliser son identité véritable, mais c’est la conscience dans laquelle vous recevez qui va définir la nature de la prophétie.

Car sachez, que toute canalisation est en vérité une prophétie, même si elle ne parle pas ouvertement du futur. Présent, passé et futur se déroulent simultanément dans l’univers supraluminique du cerveau vibratoire quantique.

Si votre conscience s’ouvre à la compréhension que votre identité véritable n’est qu’une part fractale de l’Identité Véritable Plurielle, la Mère qui se nourrit de l’Essence Une, alors, vous serez nourris vous aussi, de la substance du Père.

C’est la raison pour laquelle je tiens à finir cet article sur un sujet controversé : les fausses canalisations, la désinformation, l’émergence du fake et autres singeries … dont les écritures nous mettent en garde, les qualifiants de faux prophètes.

Qui sont ces faux prophètes?

Ils ne sont pas toujours conscients de propager la falsification de l’ignorance, mais il est certain que toute canalisation, toute information, qui va occulter le « Principe de Reconnaissance » va générer un piège à multiples fonctions.

Ce qui se dessine en cette fin des temps c’est ce besoin impératif de Discernement, la conscience collective met toujours en place des situations qui vont pousser l’être humain à se dépasser, puisqu’il a une fâcheuse tendance à « se reposer sur ses lauriers ».

Alors faux prophètes ou pas, ils ne sont pas à blâmer puisqu’ils nous aident.

De plus nous ne pouvons que reconnaître à quel point nous avons perdu notre identité individuelle, à la vue de toutes cette confusion médiatique.

Nous ne savons plus qui nous sommes !

Ce n’est qu’en reconnectant notre identité individuelle, en sachant qui nous sommes vraiment, chacun de nous individuellement, que nous pourrons espérer tendre à reconnecter notre Mère à tous : L’identité Véritable Plurielle.

Cette quête d’identité qui menace notre monde d’effondrement est notre propre quête individuelle et nous refusons de la regarder en face, préférant se réfugier dans l’idéologie fasciste du « tous pareils » = tous un ….

C’est une utopie, une recherche de facilité qui nous éloigne du discernement, nous robotise et fait de nous des morts vivants.

Nous avons 12 travaux à réaliser pour retrouver cette identité individuelle véritable.

Ensuite en un clin d’oeil nous pouvons lier ces douze oeuvres en une Grande Oeuvre grandiose et Plurielle, à la fois détachée et empreinte, de la matérialité où git notre trône de roi déchu.

Ainsi en qualité de Lion, Roi de la jungle, nous ne sommes plus, ni soumis, ni dépendants des « esprits supérieurs » nous maîtrisons tous nos aspects.

Bonne mutation …

Miléna@Or

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer le site: http://elishean-portesdutemps.com
Partagé par : http://www.messagescelestes-archives.ca – Messages Célestes


Vous avez apprécié ce message... Partagez-le avec Amour
 

Votre aide est Importante…

Depuis sa création il y a plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seul à travailler sur les sites de Terre Nouvelle en partageant à tous les jours les messages de nos amis Guides et Instructeurs Célestes afin d'ouvrir les consciences, pour vivre dans un monde d'Amour et de Paix. Je fais appel à vous aujourd'hui afin de me soutenir dans cette démarche en faisant un don (si minime soit-il).
Le partage est un don de Sois, un don d'Amour...
Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...
Bernard !

$ CAD
€ EUR

Vous pouvez également envoyer votre don à cette adresse:

Bernard Guillemette
CP 522 Prévost
Prévost, Qc Canada
J0R 1T0



Comments are closed.