Éprouvés différemment de vos attentes

44
COMME DANS UN MOUVEMENT DE VA-ET-VIENT, À LA MANIÈRE DE LA SCIE…

Cliché énergétique du 20 août 2016

Cela deviendrait un cliché de dire que les énergies du mois d’août ont démontré de l’intensité au superlatif, puisque, depuis quelques années, les énergies ne font que s’intensifier, ponctuées de rares plateaux d’intégration et d’ajustements.  Ce qui a distingué les énergies de ce mois qui achève, c’est qu’elles se sont exprimées d’une manière plus qu’imprévisible dans nombre de vos expériences.  Du coup, elles ont assuré une transformation en profondeur qui vous a changé d’une manière que vous n’auriez même pas pu soupçonner, il y a quelques semaines.

C’est ainsi que, pendant que certains gagnaient en élan et en enthousiasme plus ou moins explicables, d’autres ont pu en dégager l’impression d’avoir pris un genre d’abonnement à vie à un genre de dépression ou à une sensation de vide qui ne semble pas vouloir les quitter, ce qui n’est, heureusement, que le symptôme d’une intégration différente des nouvelles énergies, parce que plus profonde ou plus complète.  Dans des circonstances inattendues, comme l’absence ou le désistement de certains de vos collaborateurs ou assistants, vous avez été lancés, pour la plupart, mais comme malgré eux, dans une chevauché sauvage, c’est-à-dire que vous avez été plutôt dépassés par les événements ou submergés par les activités.

scier-boisSurtout dans la deuxième semaine du mois, plusieurs d’entre vous ont pu commencer à éprouver, pour quelques jours, des problèmes de sommeil, sans trop de raisons de se retrouver perturbés ou inquiets.  Sans avoir pourquoi, ils ne parvenaient simplement pas dormir.  Il ne s’est pas agi de ce genre d’expérience qui commence à vous être familière et qui consiste simplement à vous immerger dans un profond silence, sans avoir à vous soucier du fait que vous restiez éveillés au lieu de dormir.

Plutôt, les énergies vous parvenaient en courtes émissions qui vous faisait vivre, en séquences, une expérience nocturne qui vous ramenait ensuite à son début en repassant à l’envers ses péripéties, pour reprendre ensuite de son début jusqu’à sa fin, comme dans un mouvement de va-et-vient.  Ainsi, dans une détente profonde ou dans un demi-sommeil, vous pouviez capter des images d’un épisode onirique ou vivre des expériences de vision subtile comme dans un film dont une courte séquence d’images aurait défilé à l’endroit pour défiler ensuite à l’envers, un phénomène qui pouvait se reproduire à plusieurs reprises.  Dans ces énergies surprenantes, vous aviez l’impression de ne pas parvenir à vous reposer ni à obtenir d’informations précises de cette expérience bizarre.

Après quelques jours d’insomnie, il a pu vous arriver d’être pris de maux aussi différents que chacun d’entre vous mène son expérience d’élévation spirituelle autrement que les autres.  Aussi, pour quelques jours, plusieurs se sont-ils sentis plutôt flottants, faibles, démotivés, pris de difficultés de concentration, sans trop de goût pour la nourriture, ce qui les a empêchés de vaquer correctement a leurs activités habituelles.   Ils ont laissé tout en plan parce qu’ils n’avaient aucun goût d’entreprendre quoi que ce soit.

Dans ces circonstances, certains ont même dû faire appel à d’autres parce que, eux, ils n’avaient qu’une envie, celle de s’allonger toute la journée, faibles, complètement effondrés.  De toute manière, s’ils tentaient de s’occuper à quelque chose, l’esprit comme vide, ils parvenaient difficilement à se déplacer ou ils étaient pris de vertiges.  Certains ont même pu se retrouver dans un état tel qu’ils ont eu l’impression que le fil de leur existence pouvait se rompre à tout moment.

Lorsque, enfin, vous avez pu trouver le sommeil, vous avez pu faire des rêves dans lesquels on vous pourchassait, on tentait de vous éliminer, on vous persécutait, on vous culpabilisait, on vous tenait pour responsables d’une situation ou d’une autre, on vous donnait tort dans tout ce que vous faisiez ou pour  tout ce qui se produisait, à moins que, plutôt, vous ayez vécu la terrible expérience d’avoir l’impression de vous noyer.

Puis, peu à peu, les énergies ont changé et votre état s’est amélioré : les phases de défilement récurrent d’images, tour à tour à l’endroit et à l’envers, se sont estompées.  Alors, le tout s’est passé comme si les énergies s’allongeaient et s’étiraient, ce que ceux qui ont été affligés des expériences nocturnes que nous avons décrites et de divers maux n’ont pu qu’apprécier.

Ce n’est que vers le 16 du mois que cette effusion d’étranges énergies a commencé à changer.  Ils pouvaient se sentir encore faibles ou vidés, mais l’élan ou l’inspiration leur revenaient.  La Réalité nouvelle a commencé à se démontrer plus évidente, consistante, mais baignée d’une lumière pure à presque vous aveugler.

Au début du mois, en raison de nos recommandations, vous vous étiez préparés à une escalade d’événements terrifiants du genre que vous aviez connus en juin et juillet.  Vous vous attendiez à ce qu’ils se présentent de la manière reconnaissable à laquelle vous vous étiez habitués, mais ils se sont produits de manière tellement différente de vos prévisions qu’ils vous ont presque tous pris au dépourvu.

Il s’est plutôt présenté un mouvement d’énergie nouveau qui a engendré dans votre propre vie des expériences sans précédent, taillées sur mesure, que vous avez dû reconnaître comme des situations sans possibilité de retour en arrière et qui vous ont affecté jusque dans les couches les plus profondes de votre être.  Selon les gens, il a pu s’agir de la déclaration d’une maladie, de très mauvaises nouvelles, de pertes considérables ou d’autres événements qui les ont tirés de leur zone de confort.  D’autres ont plutôt été ramenés de nouveau dans des vieilles situations qui ont exigé qu’ils démontrent en tout temps leur accession à l’état d’Être d’Amour et de Vérité.

Encore présentement, des éléments de la vie de chacun d’entre vous sont étrangement grossis de manière que vous en preniez pleinement conscience, soit en toute lucidité.  Souvent, il s’agit de situations mal réglées, de conditions préexistantes, qui requièrent l’application de la technique du pardon et de la réconciliation, parce leur résurgence même démontre qu’il vous reste quelque chose à rééquilibrer, à rajuster, à supprimer, à replacer.

Vous avez peut-être noté que, de ce temps-là, vous ne pouvez pas vous déplacer très loin sans ressentir le raz-de-marée d’émotions qui prévaut un peu partout.  Cette situation vous est révélée jusque sur les ondes radiophoniques, à la télévision ou par le truchement de vos autres bidules électroniques.  Ce phénomène est illustré par le déferlement, sur «Facebook» et d’autres réseaux, de la photo du jeune syrien Omran, l’enfant d’Alep, âgé de 5 ans,  dont le visage ensanglanté, qui a fait la une des médias internationaux, a ému l’opinion, après qu’un drone ait bombardé le quartier qu’il habitait.  L’angoisse même qui se lisait sur son visage semblait simplement intolérable.  Alors qu’on avait annoncé que tous les membres de sa famille avaient survécu à l’attaque, on a dû répandre la nouvelle que son frère aîné avait été tué dans cette intervention militaire.

Un événement du genre ne parvient-il pas à vous remplir vous-même d’une grande tristesse dans le constat que les vieux modèles au fondement de la dualité continuent à se répéter, encore et encore, partout dans le monde?  N’en venez-vous pas à vous demander si le cas de l’humanité ne serait pas désespéré, si le fait de poursuivre l’œuvre du rayonnement de l’Amour en vaut toujours la peine?  Pourtant, nul être humain ne peut empêcher l’avènement de drames semblables qui interpellent son espèce et l’invitent à réaliser que de tels carnages doivent absolument cesser.

Mais, dans le même temps, il se produit des événements plus constructifs.  Par exemple, au Canada, les gens des Premières Nations désirent de plus en plus se prendre en main, revendiquent leurs droits et effectuent un retour à leur spiritualité ancestrale, ce qui a notamment amené le Gouvernement du pays à décréter, après l’enquête sur les scandales des pensionnats réservés aux indigènes, au dernier siècle, et la menée de rituels de réconciliation, une enquête nationale indépendante sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées.

Aux États-Unis, par des moyens non-violents et le pouvoir de sa spiritualité ancestrale, la Nation des Sioux renoue avec ses racines et clame sa dignité pour protéger le bassin de ses eaux contre les pétrolières qui veulent faire traverser un oléoduc dans les états du Dakota du Nord et du Sud.   Vos médias ont présenté la vidéo de fiers guerriers Lakotas aux longs cheveux, montés sur leurs chevaux, qui ont entonné leurs chants saccadés traditionnels pour appeler l’Esprit de Wakan Tankha à revenir dans son peuple.

Ces événements font merveilleusement suite aux protestations des autochtones de l’Île d’Hawaï, amorcées l’an dernier, contre l’érection d’un nouveau télescope sur leur montagne sacrée de Mauna Kea, en présentant des Hulas sur un long parcours, soit ce type de danse accompagné de chants que les Polynésiens y avaient implantés lors de leur arrivée sur ce territoire du Pacifique.  Dans tous ces cas, il s’agit de moyens qui font échec à l’esprit de violence qui surgit inévitablement de la dualité.  Ainsi, ces peuples, qualifiés de primitifs, mais si près des dieux et de la Nature, démontrent à l’humanité entière des moyens très efficaces pour obtenir, pour tous, l’équité et la justice.

C’est dans des initiatives pacifiques de ce genre qu’une large part du sentiment de division et de séparation qui prévalait si fort, le mois dernier, a commencé à se dissiper.  Elles assurent à merveille le remplacement des moyens violents par d’autres tellement plus puissants, parce qu’ils se fondent sur l’Amour, l’Essence même de la Création, et rappellent l’Unité des créatures terrestres.

À vrai dire, ces moyens peuvent autant susciter chez vous des émotions, vous tirer des larmes, que ceux que nous avons relatés plutôt, mais, cette fois, il ne peut s’agir que de larmes de joie!  Quand le Grand Lion se lève, ce qui se produit chaque année au mois d’août, il déplace de l’air, aidant le monde à faire d’importantes  prises de conscience, ce qui ravive en chacun de vous l’espoir qu’il prévale sur Terre, un jour, un mode de vie plus spirituel.  Le ternaire de la pleine lune des derniers jours, infiniment puissant dans ses énergies tourbillonnantes,  n’a que renforcé cette intention dans votre monde.  Surtout, comme vous vous en rendrez bientôt compte, il a donné une toute autre tournure à votre nouvelle histoire, autant personnelle que commune, celle de l’élévation dans le Monde nouveau.

© 2016, Bertrand Duhaime (Dourganandâ).  Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde.  Publié sur : www.larchedegloire.com.  Merci de nous visiter sur : https://www.facebook.com/bertrand.duhaime.
Partagé par : http://www.messagescelestes-archives.ca – Messages Célestes


Vous avez apprécié ce message... Partagez-le avec Amour
 

Votre aide est Importante…

Depuis sa création il y a plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seul à travailler sur les sites de Terre Nouvelle en partageant à tous les jours les messages de nos amis Guides et Instructeurs Célestes afin d'ouvrir les consciences, pour vivre dans un monde d'Amour et de Paix. Je fais appel à vous aujourd'hui afin de me soutenir dans cette démarche en faisant un don (si minime soit-il).
Le partage est un don de Sois, un don d'Amour...
Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...
Bernard !

$ CAD
€ EUR

Vous pouvez également envoyer votre don à cette adresse:

Bernard Guillemette
CP 522 Prévost
Prévost, Qc Canada
J0R 1T0



Comments are closed.