Karma et réincarnation dans le changement actuel – 2ème partie

153

Reincarnation & Karma

Lenduce – Transmis par ShaNiraa

Shari : Ok Lenduce, je pense que nous sommes prêts pour continuer notre dernière conversation.

Lenduce : Volontiers chère Shari. Où veux-tu renouer ?

Shari : Au début de notre conversation, tu as dit ce qui suit par rapport l’époque nouvelle :

« … mais cela ne signifie pas que vos vies antérieures n’auraient maintenant plus de conséquences pour vous. Des impressions émotionnelles d’évènements du passé peuvent toujours être perceptibles tant que le processus d’ascension n’est pas entièrement terminé.

En ce qui concerne la notion de « karma », il existe toujours parmi vous de nombreux malentendus. »

Ma question est : Où exactement sont enregistrés les souvenirs de nos vies antérieures individuelles ? Probablement pas au niveau physique, vu que nous n’avons encore jamais habité ce corps-ci tel qu’il est.

Lenduce : En premier lieu évidemment au niveau de l’âme. Mais vous y avez accès aussi via votre corps émotionnel.

Shari : Oui, je comprends. Dans les régressions, je recherche également les corrélations émotionnelles. Est-ce que cela veut dire que nous avons toujours le même corps émotionnel ?

Lenduce : Oui, mais pas totalement. Cela pourrait s’avérer très difficile, vu la totalité des expériences.

Shari : Que veux-tu dire ?

Lenduce : C’est simple, admettons qu tu as été torturée et exécutée dans une de tes vies antérieures. Une expérience qui laisse des traces très importantes au niveau émotionnel.

Shari : Je l’imagine…

Lenduce : Au niveau astral, où l’âme séjourne entre ses incarnations, il y a des moyens et des possibilités pour guérir les blessures enregistrées au niveau émotionnel. Et cela d’une manière qui serait très difficile à faire pendant une incarnation sur la Terre.

Tout ce qui reste, c’est une sorte d’ombre émotionnelle, semblable à une cicatrice qui, sur le plan physique, fait penser à un accident grave. La blessure ouverte disparaît, la cicatrice évoque encore l’événement, mais la douleur n’est plus perceptible. Ce qui fait que le corps émotionnel change, il n’est plus le même qu’avant. En même temps, d’incarnation en incarnation, il est marqué, c’est-à-dire « programmé » par la conscience physique individuelle, de même que par la culture et le système familial dans lesquels l’âme s’incarne. Ce sont pour ainsi dire des programmations temporaires qui ne font pas partie de la véritable nature de votre corps émotionnel et qui, après la fin d’une incarnation, disparaissent à nouveau, elles sont « déprogrammés ».

Le corps émotionnel est très changeant et n’est donc jamais le même.

Shari : Et parsemé de cicatrices….

Lenduce : Pas en ce sens. C’était juste une comparaison métaphorique. Les « cicatrices » ou « ombres » qui restent, sont à considérer de façon positive, car ce sont elles qui vous confèrent la capacité de compassion en raison de la prise de conscience.

La compassion est toujours un baromètre de la somme des expériences qu’une âme a déjà fait.

Le karma est par conséquent un enseignant de la compassion.

A chaque fois que, dans une incarnation, vous manquiez de compassion, l’âme choisissait dans une incarnation ultérieure une expérience qui lui permettait de vivre ce qu’elle n’avait pas pu éprouver avant.

Une vieille âme (en termes du nombre de ses incarnations et non pas en termes de chronologie linéaire) se caractérise donc par la capacité d’être très compatissante avec son entourage.

Elle sait très bien se mettre à la place d’autrui et ressentir son vécu, vu qu’elle a été autrefois confrontée à des expériences semblables et qu’elle se souvient, au niveau émotionnel, comment se sent la personne en face d’elle.

Observez-vous et vos réactions émotionnelles par rapport aux situations, aux pays et aux événements dans votre entourage. Ainsi vous pouvez facilement constater quelles sont les expériences que vous avez déjà fait ou non.

Par exemple, lorsque vous voyez à la télévision une émission concernant un tremblement de terre et que vous avez une réaction émotionnelle, que vous savez compatir avec les personnes sur place, alors c’est un signe certain du fait que vous vous êtes un jour trouvé dans une situation semblable.

Ici, il est évidemment important de faire la distinction entre la compassion et la pitié.

Les souvenirs émotionnels des vies antérieures qui ont déjà été résolus, vous donnent la capacité de vivre la compassion sans pour autant plonger dans la souffrance de votre prochain.

La pitié, par contre, est souvent un signe du fait qu’il existe encore des mémorisations d’émotions (résonances) non résolues d’expériences antérieures. Chaque forme de réaction excessive dont la cause ne peut être trouvée dans la vie actuelle, est fondée sur des mémorisations dans votre corps émotionnel, basées sur des souvenirs antérieurs non résolus.

Chère Shari, ceci me ramène à ta question, à savoir dans quelle mesure le karma est encore actif dans la nouvelle énergie.

A plusieurs reprises et par différents canaux, nous vous avons dit que le moment est venu où vous apprenez tous la délivrance de vos contrats karmiques.

C’est pour cette raison que maintenant toutes les variantes imaginables de confrontations interpersonnelles, de défis et d’expériences qui étaient à vivre à l’intérieur du monde physique, ont été faites à partir des perspectives les plus diverses et sauvegardées dans les Annales Akashiques. Maintenant il n’y a plus rien à vivre, à expérimenter dans la 3ème dimension qui ne pourrait également se faire au moyen des Annales Akashiques.

La grande bibliothèque de toutes les expériences terrestres a été achevée et d’autres incarnations dans la densité du monde physique ne sont plus nécessaires pour acquérir la compassion que vous pouvez tout autant acquérir au moyen des informations contenues à présent dans les Annales Akashiques.

Mais tant que n’avez pas ascensionné, il est toujours possible que vos vies antérieures vous perturbent inconsciemment sur le plan émotionnel.

Ici, il s’agit maintenant pour vous de percevoir consciemment ces émotions et de les reconnaître en tant qu’expériences que vous avez accumulées pendant votre long voyage à travers le cycle des incarnations.

Ne les jugez pas, ne les considérez pas comme étant négatives, mais bénissez l’expérience qui vous a servi d’enseignant sur le chemin de votre prise de conscience !

Il n’est pas impératif de vous souvenir consciemment de ces événements passés qui, à travers votre corps émotionnel, se manifestent maintenant souvent sur le chemin de l’éveil.

Mais il peut parfois être utile pour votre raison de vous rappeler les événements du passé, au moyen d’une régression, d’une constellation, de reading [NDLT : Lecture] ou de techniques semblables.

Vous êtes libre de choisir la voie qui est la plus facile pour vous, car personne n’a dit que vous devez vous compliquer la tâche lorsqu’il s’agit de transformer maintenant les dernières émotions qui vous tiennent encore prisonnier à l’intérieur de l’ancien paradigme.

Ainsi vous pouvez maintenant enfin faire table rase de votre passé tout en ne courant plus de risque de créer d’autres « karma ».

Shari : Est-ce à dire que tout le monde va ascensionner et que ceux qu’on pourrait appeler des âmes jeunes, en raison du  nombre plus restreint de leurs expériences terrestres, pourront rattraper leurs expériences terrestres dans la 4ème dimension à l’aide des Annales Akashiques ?

N’était-il pas dit aussi que les âmes qui ne sont pas encore prêtes, peuvent continuer leurs expériences sur d’autres mondes physiques ?

Lenduce : Y a-t-il là un soit…soit ?

Shari : Je comprends, il y a donc ici aussi un non seulement…mais aussi !

Lenduce : Même plus que cela !

La création est infinie et il n’y a rien de ce que vous pouvez imaginer qui soit au-delà de l’imagination du Créateur.

Vous êtes le/les créateur(s), vous êtes l’Un et les multiples et chaque idée pensée est réalité quelque part dans l’immensité de la Création.

Ce message peut ainsi s’étendre à l’infini, de même que votre compréhension de la façon dont est établie la Création. Déjà rien que votre langage nous limite, nous le monde spirituel, à vous révéler toute la vérité. Et pourtant, vous êtes la vérité que vous essayez tant de comprendre avec des mots.

Shari : Mais est-ce que cela signifie que, peu importe ce que je fais, je ne crée plus de karma ?

Est-ce que je peux maintenant sortir dans la rue et, dans un accès de folie meurtrière, tuer sans que cela n’ait de conséquences karmiques pour moi ?

Lenduce : Tu ferais cela ?

Shari : Bien sûr que non, mais tu sais bien ce que je veux dire.

Et il y a encore suffisamment de jeunes âmes incarnées sur la Terre qui font des choses terribles à d’autres êtres. Est-ce que cela n’a plus aucune conséquence pour elles ?

Je pense que certains trouveront cela tout de même très injustes, si tu comprends ce que je veux dire. Et qu’en est-il de la responsabilité personnelle, de la loi de résonance ? Et dans quelle mesure le karma est-il lié à la loi de cause à effet ?

Lenduce : Ok, ma chère, je vais essayer de répondre à tes questions, l’une après l’autre.

Karma et la loi de résonance – en d’autres termes, la loi de cause à effet – sont en effet liés, mais ne sont pas la même chose.

En effet, alors que la loi de résonance est une loi cosmique universelle active de manière inéluctable dans tous les plans de la Création, le karma est plutôt une sorte de règle du jeu par rapport à l’expérience terrestre

Comme j’ai déjà dit, le karma est plutôt une sorte « d’enseignant de la compassion » qui te donne la possibilité de faire l’expérience de l’empathie, ce qui était impossible pour vous auparavant.

Le karma est basé sur la loi de cause à effet, car il te donne la possibilité d’explorer de diverses façons les conséquences de tes anciennes pensées et actions.

Cela permet aux âmes de développer une profonde compassion pour toute vie et de devenir ensuite, dans les plans plus subtils de la Création, des co-créateurs responsables.

La loi de cause à effet se rapporte plutôt au grand Tout. Elle se réfère à l’unité de toute EXISTENCE. En réalité, tout est relié à tout, comme vous le savez déjà.

Et si seulement une partie du grand Tout donne une impulsion, alors tout ce qui EST est influencé (cause à effet) par cette impulsion jusqu’à ce que l’impulsion émise revienne à l’expéditeur (loi de résonance).

Le karma apprend pour ainsi dire aux âmes, à l’intérieur d’un cadre de référence limité (c’est-à-dire de l’expérience terrestre) de devenir totalement conscient de cette dynamique universelle.

La compassion et l’amour en sont les clés.

Dans les plans supérieurs de la Création, le champ qui les entoure réagit de manière beaucoup plus sensitive à toutes les pensées et sentiments que vous émettez que ce n’est le cas dans le monde physique des expériences sur la Terre.

Des pensées d’amour et de compassion créent pour ainsi dire les conditions nécessaires pour que l’âme puisse se mouvoir librement dans les règnes supérieurs.

Ce n’est donc pas comme s’il y avait un ticket gratuit vers la dimension supérieure suivante pour les personnes qui infligent encore des souffrances terribles à d’autres êtres. Car là, en raison de leur manque de compassion, elles ne pourraient pas exister de manière qui soit agréable pour elles ni pour les autres habitants de ces mondes.

Au contraire, en fonction de l’état de conscience respectif, elles seront attirées vers d’autres lieux qui sont en résonance avec leur nature actuelle et où elles peuvent continuer leur chemin d’évolution.

Mais il n’y aura plus de karma pour eux en ce sens qu’elles s’incarneraient à nouveau sur la Terre. Car Mère Terre n’est plus disponible pour cela.

Par conséquent, vous ne pouvez plus vous créer de karma qui vous ramène à nouveau ici, en tant qu’être humain sur la Terre.

Mais la loi de cause à effet et la loi de résonance ne sont pas abrogées, elles sont toujours en vigueur partout dans la Création.

Nous sommes et nous restons UN et ces lois font par conséquent partie de la nature originelle de Dieu-Père-Mère, elles font en fait partie de notre ESSENCE.

Shari : Quelle belle conclusion. Je pense que c’est assez pour aujourd’hui.

Je te remercie Lenduce, pour tes explications toujours très patientes.

Lenduce : Je te remercie Shari, je vous remercie tous, vous qui avez participez, et qui le faites encore, à compléter les Annales Akashiques.

Elles sont un joyau au sein de la Création et d’une valeur inestimables pour le Grand Tout.

Vous êtes infiniment respectés et aimés pour cela !

In Lak’ech !

Shari : In Lak’ech Lenduce !

Transmis par ShaNiraa (Autriche)
Traduit de l’Allemand par Sophia (Belgique).
Le texte original se trouve en allemand sur : http://www.sternenkraft.at
© Shari D. Kovacs (Lektorat : Lara)

Source : http://ashtar.sheran.free.fr/

Partagé par : http://www.messagescelestes-archives.ca
[signoff][/signoff]

Comments are closed.