La clef de l’union est en vous

49

Transmis par Delphine Balsera, 02/03/2016

Nous avons chaque jour une multitude d’information à vous communiquer. Alors dès que l’un de vous est disposé à écrire et révéler nos messages, nous nous engouffrons et nous disputons pour savoir lequel de nous va parler aujourd’hui. Nous avons tous des sujets importants sur lesquels il est l’heure pour vous d’ouvrir votre conscience. Alors nous trépignons, nous vibrons. Pour que celui qui vibre le plus vite se fasse enfin voir, enfin entendre. Les autres sont déçus et attendront leur heure de gloire. Croyez vous vraiment cela ?

Et cela était simplement un préambule de ce que vous mettez en place à chaque fois que l’un de vous à une information à faire passer. C’est l’information du jour. C’est cette information là qui aujourd’hui est importante.

Il n’en est rien. La vérité est que tout est là. A la même hauteur. A la même importance. Et que rien ne presse. Vous avez tout le temps de lire. Tout le temps d’entendre ce que nous avons à vous dire, à vous transmettre. La vérité c’est que ce que nous vous transmettons n’a d’effet que dans la mesure où vous êtes en capacité de le recevoir, de le concevoir de l’intégrer. Et que nous pourrions vous dire toutes les vérités qui existent en quelques phrases, que vous pourriez passer à coté ou en travers, s’il n’est pas l’heure pour vous. Alors nous répétons, alors nous mettons les formes et les métaphores, alors nous comprenons que la vérité prenne des chemins détournés pour arriver jusqu’à vous, car il n’y a qu’en empreintant des chemins de traverses et peu empreintés, qu’il y ait des chances que la Vérité arrive enfin jusqu’à vous. Alors qu’elle est là, visible, audible à celui qui veut bien prendre le temps de voir et d’entendre. Alors, nous faisons comme vous, nous nous divisons, nous nous déguisons pour que l’un de vous nous trouve « intéressant », et cela n’est pas vraiment le mot, le mot juste est « valorisant ».

Nous ne sommes qu’Un, et ce discours, nous vous l’avons proposé dans des déclinaisons telles, que les couleurs de l’illusion l’on dilué au point de le rendre invisible à vos oreilles. Alors, là, nous n’allons pas encore vous tenir le même discours pour vous sensibiliser. Il n’est plus l’heure.

Nous allons parler de vous car il n’y a que vous d’intéressant, que vous d’important pour l’heure. Et l’heure est juste. Il est juste le temps pour que vous entendiez ce que nous sommes aujourd’hui venu vous dire pour que vous l’entendiez, une nouvelle fois, avec un regard différent.

Voyez comment chacun d’entre vous fonctionne et communique. Voyez comment vous interagissez les uns avec les autres. Et vous allez vite voir où nous voulons vous emmener. Vous emmenez à voir comment de l’Un que nous sommes, vous vous dissociez, vous vous divisez, pour mieux exister sans ne plus vivre du tout. Car la vie n’est pas cela. La vie, c’est l’Un, c’est le tout, c’est vous, c’est nous, unis. La somme de tout ce qui existe et que vous ne pouvez plus percevoir, plus entendre. Car vous ne vous regardez plus, vous ne vous entendez plus. Vous vous rendez muet et aveugle. Votre vue est tellement réduite à votre personne que vous ne voyez plus rien autour de vous et vous ne vous voyez plus non plus. Vous ne vivez plus. La vie ce n’est pas cela.

Alors, nous allons là vous conter une histoire. Vous montrer comment de l’Un on passe au néant. Il était une fois, il y a bien longtemps, avant même les contes de fées, nous étions Un, nous étions Le Tout, nous étions L’Energie qui crée le tout, qui a tout. La Plénitude. La Complétude. Pouvez vous imaginez cela ? La somme de tout, réuni, uni, ne formant qu’un. Le vrai, le beau, le plein. Et cela était, et cela vivait heureux, tellement heureux qu’il a voulu aller s’alimenter encore de plus de beau, de plus de vrai, de plus de complétude, pour faire quelque chose de magique, d’immortel, d’éternel. Seulement, ce qui n’était pas prévu, c’est qu’en allant chercher quelque chose que l’on a déjà, on ne peut que diluer ce que l’on est.

Alors on s’est divisé, dilué, dans le but de s’enrichir. Et on s’est perdu … c’est triste, mais c’est ce que vous vivez, alors bon nombre d’entres vous vont pouvoir comprendre de quoi nous parlons. Car cela nous concerne tous, chacun d’entre nous, aussi évolués et aussi riches que nous sommes, dissociés les uns des autres, nous ne sommes qu’un échantillon du tout, que nous avons l’honneur de vouloir reconstruire à présent. Plus riches et plus conscients de toutes nos divisions.

Et cela est au-delà de ce que vous percevez. Regardez-vous interagir les uns avec les autres. Pour la plupart, vous en êtes arrivés à vous ignorer, d’autres sont l’objet de vos critiques, de vos rejets, et dans votre cercle, il y a les privilégiés, ceux que vous aimez. Et vous fonctionnez comme cela, entre ignorance, rejet, intérêt, amour…

Et il en est de même à l’intérieur de chacun avec tout ce qui vous compose. Pourquoi n’exploitez vous pas votre plein potentiel ? Et bien parce que pour la plupart, vous ignorez la majorité de ce que vous êtes, vous en rejetez une bonne quantité du reste qui vous constitue et vous en aimez qu’une infime partie de vous même…. Voilà où vous en êtes… Et voilà où nous en sommes : à vouloir vous faire reconstituer ce que vous êtes pour enfin espérer reconstruire ce que nous sommes. Sur les bases de notre expérimentation. Sur la source elle même qui vit en chacun de vous et qui s’enrichit de chacun de nous à condition d’alimenter le tout. Voilà où nous en sommes, voilà où vous en êtes.

Pour certains, il sera plus facile de croire en nous qu’en eux. C’est le principe des religions, qui divisent, qui hiérarchises. Et cela est un axe d’évolution, d’expansion pour en revenir à s’intéresser à soi. Car la dévotion que nous vous portons, n’a d’autre fait que de vous intéresser à vous, pour ce que vous êtes. A travers nous, si cela est utile pour vous, mais toujours dans le seul but d’en revenir à vous.

Vous êtes la base de votre univers. Vous êtes des axes d’évolution extrêmement puissants et extrêmement grands. Tellement qu’il est plus facile pour vous de penser que c’est nous qui sommes tout cela, et que vous n’en êtes que des reflets, que des prémisses. Il n’en est rien. Notre puissance est la votre. Nous sommes tous à l’image de l’Un. Divisés en plusieurs plans. Tellement divisés que vous vous pensez dilués. Il n’en est rien. Vous n’êtes en rien dilués. Vous êtes et il ne tient qu’à vous de vous redonner votre forme initiale, votre vie initiale. Vous vous divisez, vous vous diluez, alors que vous êtes la pureté de la source dans toute son authenticité, dans toute sa splendeur. Cet éclat qui ne demande qu’à être révélé pour s’unir de nouveau et reformer l’Un. Plus grand, plus riche, plus puissant.

En cela chacun est responsable de ce qu’il pourra alors commencer à reconstituer en lui même. En regardant en lui, toutes les parties de lui qu’il ignore, s’exercer à porter son regard sur ce qui passe inaperçu en lui, pour s’y intéresser, pour donner vie à ce qui est. Puis à ces parties de vous que vous rejetez. Regardez les avec un regard plus grand, nous vous en avons parlé, avec les yeux du cœur, ceux qui cherchent à aimer davantage que ces yeux qui cherchent à comprendre. Et les parties de vous que vous aimez, aimez les alors pour des belles raisons, ses raisons qui font qu’il n’y a pas de condition.

Entendez-vous cela ? La clef de l’union est en vous. Si chacun s’uni en lui, c’est alors au monde même qu’il s’uni. Car nous sommes Un, divisés en autant de parties de vous, en autant de plans de conscience, en autant d’êtres que vous pouvez nous percevoir, nous concevoir. Modifiez alors vos perceptions de vous, et c’est tout votre univers qui prend alors une allure d’excellence, une allure de puissance, ou chaque aspect de vous, chaque parcelle de nous, fait alors la magie du tout, sa richesse, sa puissance. Redonnons à la source l’éclat qu’elle manifeste en chacun d’entre nous.

Nous vous aimons infiniment, et vous remercions de tout l’intérêt que vous portez à notre unité d’être ce que nous sommes au monde.

Les lumières

Source : http://coeurdelumiere.simplesite.com

Partagé par : http://www.messagescelestes-archives.ca – Messages Célestes
[signoff]

Comments are closed.