La connexion au corps énergétique

2 402

Bonjour Pascal, c’est Marie

Nous poursuivons notre enseignement. Les énergies que vous traversez et que vous recevez activent vos circuits cristallins et déclenchent le processus d’élévation physique. Votre corps se transforme, pour pouvoir se connecter à votre corps énergétique sur des fréquences plus élevées. Ces changements sont ressentis par tous, mais ne sont pas forcément compris ou acceptés par tous. A terme, au moment du basculement collectif, les éléments physiques tridimensionnels seront abandonnés, pour laisser place à un corps énergétique plus fluide et de fréquence plus élevée. Ce corps existe déjà, mais pour la plupart, vous n’en êtes pas conscients. Votre conscience reste « focalisée » sur le corps physique tridimensionnel, tandis que la partie de la conscience associée au corps éthérique reste séparée et se trouve vécue et décrite comme « inconsciente ».

Pour ceux qui sont prêts et qui en acceptent l’augure, vous avez dès à présent la possibilité de vous connecter à votre nouvelle identité et de vivre des expériences associées aux espaces dimensionnels correspondants. Pour y parvenir, vous devez apprendre à vous connecter à votre corps éthérique et à recevoir ou à émettre en conscience à partir de ce niveau. La connexion est dirigée par l’intention. La difficulté pour vous réside actuellement dans le fait qu’une fois la connexion établie, vous ne pouvez la ressentir à travers le canal de vos sens physiques habituels. Après avoir établi la connexion au moyen de l’intention, vous devez donc la ressentir au moyen de vos sens subtils et transformer les sensations reçues sous forme de représentations psychiques susceptibles de vous renseigner sur la réalité de ce qui a été perçu ou émis. Le processus est identique à votre perception de l’espace physique tridimensionnel, sauf qu’il s’applique à un autre niveau de fréquence et de réalité.

A l’image de l’odorat ou de l’ouïe, et à l’exemple des animaux sur la Terre, vos sens ont la capacité de percevoir la réalité bien au-delà de vos sensations physiques habituelles. Pour y parvenir, vous devez apprendre à ressentir votre corps éthérique. Celui-ci entoure votre corps physique de quelques centimètres seulement, mais il est relié aux autres corps énergétiques via la pensée et les chakras. Pascal effectue des exercices depuis plusieurs années afin de s’habituer à ces connexions plus subtiles. Le moment est peut-être venu de les partager, à l’adresse des lecteurs intéressés ?

–        Au début je me mettais en état d’auto hypnose pour effectuer ce type d’exercice. Ce week-end par exemple, j’ai soulagé une personne qui ressentait des douleurs au dos en la plaçant sous hypnose et en lui faisant imaginer un dos « bis » à l’extérieur de son corps, l’invitant à ressentir les énergies et les vibrations du « dos éthérique ». Dans un deuxième temps, j’ai invité la personne, toujours en état d’hypnose, à faire pénétrer le « dos éthérique » à l’intérieur du corps physique et à le faire fusionner avec le dos physique endolori. La fusion des deux, à partir du calque éthérique, a opéré un ajustement au niveau du dos physique de la personne, amenant un réel soulagement. Cette méthode ne supprime pas la mémoire, ni ne traite les lésions physiques organiques, cependant, un peu comme la glace soulage la brûlure, le « calque éthérique » réintroduit la configuration énergétique source, antérieure au traumatisme , et reconfigure la partie organique sur cette base en quelque sorte réinitialisée. On peut par ailleurs procéder de la même manière sur le plan psychique. L’hypnose représente donc un outil que j’utilise effectivement pour établir une connexion avec la partie inconsciente du corps ou de l’esprit. Un autre exemple qui me vient l’esprit est celui de la « posture de l’arbre » (posture statique en position debout dans les arts énergétiques orientaux). Dans cette position j’imagine que mon corps s’étend au-delà des limites de la peau, et me centre tout en plaçant ma conscience au niveau du corps énergétique. J’applique également cette méthode dans la pratique des arts martiaux, afin d’accroître les sensations à partir du champ énergétique.

Derrière ces différentes pratiques se cachent des « secrets » bien gardés, transmis par les maîtres à leurs disciples, au fil du temps. Ces « secrets » en réalité sont naturels, parce que le corps éthérique, associé à l’élément air, est relié à votre eau intérieure, soit au subconscient. La connexion au corps énergétique passe donc par l’ouverture du subconscient. C’est pourquoi ces « secrets » commencent à être dévoilés un peu partout dans le monde. Le yoga, le chi gong, les arts martiaux, ou certaines formes de danses « traditionnelles » possèdent une valeur initiatique, parce que ces arts, bien compris et correctement pratiqués, vous reconnectent à votre véritable nature. Or c’est exactement ce qui vous est maintenant demandé en cette période d’ascension !

En partant du corps physique, l’intention de vous projeter dans l’espace éthérique, positionne votre conscience à ce niveau, cependant que votre corps conserve son ancrage physique. Pour relier ces deux pôles, vous devez passer par le cœur et relier les éléments air et eau dans le sang. Une fois cette connexion établie, l’air pénètre l’eau et transmet les informations qu’il contient à travers des processus chimiques et neurophysiologiques. L’activation dans l’eau des codes contenus dans l’air fait que l’information prend vie dans le sang et s’intègre dans la conscience du corps physique. C’est en fait ce que vous vivez lorsque vous dormez, vos sens s’étant fermés à la réalité physique tridimensionnelle, tandis que les codes contenus dans l’eau s’activent à des niveaux de fréquences plus élevés, vous faisant vivre des expériences psychiques perçues comme « réelles », parce que ressenties à travers les sensations du corps physique.

Cependant toute représentation psychique nécessite un support par lequel l’information peut être fixée. Si nous prenons l’exemple de ce channel, l’information reçue est fixée par le support des mots, en liaison avec le sens de l’ouïe. D’autres messages peuvent être perçus sous forme d’images, associées au sens de la vue. Chaque sens peut ainsi être utilisé pour percevoir et traduire les codes reçus. Le contenu importe plus que le contenant et aucun sens n’est supérieur à un autre, pourvu que vous trouviez celui qui vous correspond le plus. L’hypnose fonctionne de la même manière, selon le sens à travers lequel l’induction est reçue. Prenons encore l’exemple du rêve. Ceux qui ont le sens de la vue particulièrement développé se rappelleront plus aisément leurs rêves, tandis que ceux qui passent par le sens du toucher réactiveront des sensations perçues avec une impression de « déjà vu », au moment où ces expériences seront vécues. Vous devez donc reconnaître les signes à travers lesquels nous nous adressons à vous, chacun à travers le canal qui lui convient le plus. Ainsi certains me « voient », tandis que d’autres « m’entendent » ; certains ressentent mon contact, tandis que d’autres encore reconnaissent mon essence. Une fois le signal reconnu, ne vous arrêtez pas sur la forme du message et étendez votre conscience au niveau de votre corps éthérique, afin de maintenir la connexion et recevoir les messages qui vous sont transmis.

–  Tout en transcrivant ce channel, je me suis retrouvé dans un espace imaginaire où je t’ai vu venir vers moi. C’était un peu comme si je rêvais, tout en ayant conscience de poursuivre ce channel sur un mode auditif. C’est un peu bizarre, non ?

Non, puisque votre conscience est multidimensionnelle. Cela signifie qu’elle possède le pouvoir de se « localiser » sur plusieurs niveaux en même temps. Vos hôpitaux psychiatriques reconnaissent très bien ce phénomène, lorsqu’il est déréglé et devient par conséquent visible pour tous. Le choc de l’humanité ne sera pas qu’extérieur, au moment où des espaces différents commenceront à s’immiscer dans votre réalité. C’est pourquoi vous devez être informés et préparés. Rassurez-vous cependant car les autres dimensions s’apprêtent également à vous accueillir, de sorte que cette rencontre « historique » et imminente, selon notre échelle du temps, mais également maintenant selon la vôtre, a été minutieusement préparée.

Si la conscience peut très facilement se délocaliser, sur le plan psychique, le transfert de la conscience physique à un autre niveau de réalité nécessite un retrait comparable au seuil d’endormissement, au moment où l’esprit quitte la conscience du corps physique pour rejoindre l’eau du subconscient. A partir de l’état d’éveil, ce seuil peut être atteint au moyen d’une méditation ou d’une hypnose profonde, ce pourquoi nous incitons actuellement Pascal à reprendre ces pratiques. Chaque parcours est différent, quoique reposant sur des schémas collectifs. De la même manière, l’ascension amènera chacun à un positionnement particulier, tout en se déployant collectivement sur la Terre. C’est ainsi que le libre arbitre individuel trouve sa justification et sa limite dans le respect des règles communes.

La connexion du cœur vous place en un champ de fréquence collectif, associé au corps éthérique, à l’intérieur duquel votre intention vous projette en conscience. Ce que vous rencontrez et les expériences que vous effectuez au sein de ce champ collectif, procèdent de la loi d’affinité ou d’attraction. Cette loi attire les êtres « destinés » à vivre une expérience similaire, pour constituer un sous-ensemble du champ collectif. L’ascension collective n’échappe pas à cette loi et entraînera la constitution de sous-ensembles « destinés » à vivre des expériences communes sur le critère de ce qu’ils auront d’abord collectivement projeté au sein de l’espace psychique, pour construire l’architecture de leur expérience « future ». Cette expérience sera ensuite vécue en effectuant la traversée dans le temps, au sein de l’espace ainsi « formaté ». Il existe donc bien deux critères d’espace et de temps pour définir la réalité dimensionnelle au sein de laquelle l’expérience est vécue. Lorsque vous changez d’espace dimensionnel, vous changez également de temps. Le temps comme l’espace, sont donc « relatifs » au champ de l’expérience vécue. Autrement dit l’ascension en cours vous entraînera nécessairement au sein d’un autre espace et sur le trajet d’un autre temps. Le temps représente donc la voie que vous empruntez dans l’espace, tandis que l’espace représente l’essence dont est constitué le chemin du temps. Cette essence est amour, tandis que le chemin est vérité. La connaissance de la vérité représente la sagesse acquise par l’expérience de la vie. La vie représente la source faisant l’expérience de ce qu’elle « est » en essence sur ce chemin. Il existe de nombreux chemins et de nombreuses maisons pour expérimenter en conscience qui « je suis ». Vous vous apprêtez ainsi, à travers le processus ascensionnel, à changer d’expérience, tandis que « Celui » qui en fait l’expérience à travers vous, ne change pas.

Ce « passage » est celui que vous empruntez au moment de la naissance, et en sens inverse à celui de la mort. Le « passage » (Pâques) ascensionnel implique donc une expérience de mort à l’espace-temps que vous quittez, et une expérience de renaissance (résurrection) dans l’espace-temps que vous rejoignez. Lorsque ce « passage » est vécu en conscience, il s’apparente à un endormissement, suivi d’une phase intermédiaire astrale de rêve, puis d’un réveil. C’est pour vous y préparer que certains d’entre vous, à l’exemple de Pascal, ont traversé une expérience de mort imminente…

–      « Avant cela, j’ai d’abord « revécu » des expériences de mort et de renaissance, sous état d’hypnose, ce qui m’a effectivement convaincu de la continuité du « je suis ». Quant à l’expérience de mort imminente, elle survint après qu’une voiture m’ait coupé la route, tandis que je circulais à moto. Je me suis alors retrouvé hors de mon corps physique et me souviens avoir discuté, télépathiquement, avec plusieurs entités qui s’inquiétaient de savoir si je voulais ou non revenir à cette vie sur la Terre. Je me rappelle avoir pris la décision de « revenir » et de m’être instantanément retrouvé debout, au milieu de la route, sans une égratignure, et en parfaite conscience de tout ce qui venait de se dérouler. Je dois préciser que la moto était irrécupérable et que le casque que je portais avait été brisé par le choc. »

J’ai proposé à Pascal de transcrire cette expérience car elle correspond effectivement à ce qui sera vécu par beaucoup, sur le plan interne, au moment du basculement collectif. Que ces informations cependant ne vous mettent pas mal à l’aise. Ce qui sera vécu sera adapté pour chacun, en lien avec ceux parmi lesquels vous vous retrouverez en affinité, au moment où cette expérience sera vécue. L’intention était de vous proposer une explication particulière, à l’occasion de ce message. Soyez honorés tels que vous êtes sur votre parcours de vie individuel, et soyez assurés de mon soutien pour tous, car c’est mon rôle, ma volonté et ma fierté, en tant que mère, d’être présente pour vous accompagner dans ce « passage ». En tant que mère, il ne pouvait d’ailleurs en être autrement, car ce que vous pouvez en effet comprendre maintenant, c’est que je m’apprête une nouvelle fois à accoucher sur la Terre. Aussi, soyez assurés que l’inquiétude légitime des derniers instants, pour vous comme pour moi, sera promptement remplacée par l’allégresse qui accompagne tout renouvellement de la vie.

Avec tout mon amour
Marie

Reçu par Pascal Bécu le 17 Avril 2017 – MESSAGE 137

Fichier PDF par : Conscience Nouvelle

Partagé par : www.messagescelestes-archives.ca – Messages Célestes


Vous avez apprécié ce message... Partagez-le avec Amour
 

Votre aide est Importante…

Depuis sa création il y a plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seul à travailler sur les sites de Terre Nouvelle en partageant à tous les jours les messages de nos amis Guides et Instructeurs Célestes afin d'ouvrir les consciences, pour vivre dans un monde d'Amour et de Paix. Je fais appel à vous aujourd'hui afin de me soutenir dans cette démarche en faisant un don (si minime soit-il).
Le partage est un don de Sois, un don d'Amour...
Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...
Bernard !

$ CAD
€ EUR

Vous pouvez également envoyer votre don à cette adresse:

Bernard Guillemette
CP 522 Prévost
Prévost, Qc Canada
J0R 1T0



Comments are closed.