Laisse parler ton coeur

1 356

Laisse parler ton cœur petite fille, petit garçon. La vie est juste un beau rayon de soleil éphémère qu’il faut savoir regarder, capter au bon moment. Ne pas passer à côté, savoir observer, lever les yeux au ciel. La vie, elle est juste florissante en toi quand tu décides qu’elle ne te détruit pas. Tous les obstacles que tu rencontres sont là pour te permettre d’avancer, de contourner parfois, mais d’avancer toujours et encore.

Je regarde, j’écoute, et j’entends les murmures de la vie. Elle me souffle que dans mon cœur il y a cette grande place pour l’Amour, le grand, le puissant. Pour profiter de cette douce sensation, il me faut emprunter tant de chemins escarpés. Et pourtant… Il est là, toujours, en moi, autour de moi. On me pousse à baisser la tête, à reculer, à ressentir des choses que mon corps refuse d’accepter alors je me renforce jour après jour parce que j’ai décidé que la seule chose qui régirait ma vie, ce serait l’Amour.

La colère des uns, la méchanceté des autres, des états modifiés par une vision si petite de la vie… Je me rends compte qu’ouvrir le cœur des hommes n’est pas chose facile. Je le conçois, car tant d’être sont en souffrance et ne comprennent pas mon langage, mais c’est accablant de constater qu’on vous lance parfois une pierre avec tant de rage pour tenter de vous détruire tant la souffrance de l’autre est insurmontable. Se remettre en question fait partie du jeu, cela fait partie de la grande transformation. Il n’y a pas de place pour l’ego quand on décide de s’en sortir, de voir la vie telle qu’elle est. Il y a juste la place pour l’Amour de Soi, peu importe l’expérience.

Tant de choses dans le regard de l’autre. Il vous transperce, il vous fait fondre, il produit colère, haine, amour, désespoir… Peu importe, qu’en est–il de ton regard sur Toi ? Dans cette période de vie qui conduit l’Homme à un grand bouleversement intérieur, il y a tant de confusion. Je perçois la montée en puissance de la négativité, de la peur, de la colère, de la haine, toutes ces énergies de conditionnement. Il est temps de te libérer de ces chaînes. Tant d’esprits se sont restreints ; les freins sont multiples, mais tout peut basculer, il suffit de le vouloir, de franchir ce pas vers la compréhension de soi.

Au travers des expériences multiples et leur richesse, je contemple le monde qui s’est créé en moi et j’en suis fière. Oui, j’ose le dire, je suis fière de moi, car comme tous, ici-bas, je ne suis pas épargnée par les difficultés, mais elles renforcent mes convictions. Le chemin que tu choisis n’est pas toujours approuvé et compris. Peu importe, il faut regarder en soi comment cela se passe pour toi, surtout pas à l’extérieur de toi. Chaque chose se ressent avec profondeur et se vit. La vie ne se contemple pas en pensant que tout va arriver au bon moment, il nous ai demandé d’acter dans la matière avec de belles intentions notre programme de vie.

Tout ce qui bouge autour de toi te permet de te rendre compte de qui tu es, de là où tu en es. Agir, ou abandonner face aux difficultés ? Personnellement, j’agis… Je ne procrastine en aucun cas, la vie est bien trop précieuse pour que je laisse le temps s’échapper… Nous traversons des flux d’énergie qui nous déstructurent, qui nous pousse à évoluer, à grandir sans plus attendre. Je ressens personnellement le passage dans l’entonnoir. Mes guides me donnèrent cette vision hier… La tête est en train de passer et le reste va suivre forcément ! Mais j’ai cette sensation d’étouffer parce que ma tête ne passe pas aussi vite que je l’espère ! Tout ce qui n’est plus, tout ce qui appartient à mon ancienne vie est au-dessus de moi, me poussant à aller de l’avant… Tout s’est entassé et forme un bloc, la lumière est là et je l’atteins non pas sans difficultés. Je suis moi aussi comme tant d’autres, comme toi peut-être, dans une transformation totale de ma vie, une renaissance…Je laisse donc derrière moi les derniers bagages que je portais lourdement et qui m’amènent à cette transformation intérieure impérieuse. L’Amour me guide depuis toujours et il est un enseignement précieux. Enfants, adultes, peu importe, nous sommes tous à la même enseigne.

Il n’y a pas d’expériences honteuses, il y a juste des expériences libératrices au final. Il nous suffit d’avoir Le point de vue juste sur les choses, de prendre de la hauteur. II ne faut en aucun cas renier les émotions qui accompagnent nos vies, ne pas se cacher pour pleurer, pour hurler. Cela fait partie de Nous. Nous sommes tous pareils malgré nos évolutions de conscience qui diffèrent.

Je voudrais souligner une chose. Dans l’esprit des hommes, il n’y a parfois aucune place pour cette lumière dont nous parlons tant. Il faut aussi respecter cela, le comprendre, même si cela a un impact considérable sur nos vies. J’ai fait face dernièrement à des personnes qui sont en mesure de confondre l’ombre et la lumière…Dans leur esprit, il n’y a aucune compréhension pour l’Amour, le vrai. Il y a seulement des jugements, des médisances, et j’en passe. L’ignorance dans toute sa splendeur. La faute est rejetée en bloc sur la personne en face, aucune remise en question, aucune interrogation profonde sur le sujet marquant. Vous êtes montré du doigt pour des actes non commis, dénigrés, salis, parce que ces personnes restent enfermées dans leur ignorance et pensent tout savoir. Aucune porte vers l’ouverture du cœur, tout est fermé, à double tour, on ne sait jamais s’ils se mettaient à ressentir quelques émotions désagréables.

Tout ça pour vous dire que face à une expérience telle que celle-ci, il y a deux solutions. Prendre au premier degré leur « vérité » et s’effondrer, ou, regardez la scène de loin et être dans une compassion profonde pour ces âmes égarées. Je choisis bien entendu la seconde et j’espère que tu auras aussi la force de faire ce choix. Je tiens compte de la leçon, de l’expérience. Les émotions ressenties sont violentes, difficiles, mais en aucun cas, je les refoule. Je les accepte et je laisse le temps transcender cette énergie. Les larmes nettoient la peine, la déception et me permettent d’y voir plus clair en cette période si troublante. C’est une invitation bien sûr à ne pas prendre les armes dans des situations où vous êtes poussées coute que coute à vous battre. Je refuse le combat par les armes, car mon combat à moi se mène par l’Amour, quoi qu’il arrive. Je fais les choses en conscience et je ne me laisse pas emporter.

Cette période est cruciale, car elle nous pousse à un positionnement, à être clair avec nous-même, à ne plus accepter ce qui n’est plus acceptable. Je fais table rase de schémas vécus qui ressurgissent pour être définitivement libérée et tout prend son sens dans l’expérience qui parait si injuste au regard de tous. Toujours regarder ce qu’il se passe en soi et s’aligner dans le cœur. Ton cœur sait ce qui est bon et juste pour toi. Pas les autres… Les autres agissent et réagissent en fonction de leur vécu, mais tu as ton propre vécu et c’est le tien qui est important à ce moment-là, pas l’expérience de l’autre. Les conseils sont toujours bons à prendre, mais ne pas agir dans le feu de l’action, agir en conscience, sachant que toute action aura une répercussion inévitable, quel qu’elle soit.

C’est ce que l’on appelle une période de grand nettoyage ! Il faut savoir l’accepter. Si tu fais des demandes particulières à l’univers, saches qu’il dépose sur ton chemin ce qui est juste pour toi. Ne pas renier l’évidence. Plus l’esprit faire barrage par peur, ou par crainte, ou par contrariété seulement, moins le flux d’énergie se développe. Le but de l’aventure n’est pas de bloquer de ce qui est évolutif, mais d’accepter et comprendre ce que l’on te demande de transmuter.

Choisis l’Amour, en conscience et marche sur le chemin de ta guérison. Laisse la culpabilité derrière toi, les angoisses, les remords, peu importe ce qui te hante, choisis l’amour car il est la seule et unique porte vers ta guérison, vers ton évolution, vers la paix en Soi, vers l’énergie de vie. Il ouvre une grande porte en toi, car il te permet de te découvrir pleinement et d’ajuster ton potentiel à ta réalité. Mais il est également une grande porte vers l’extérieur, car il fait tomber les cloisons qui te conditionnent dans un environ non-évolutif.

Le chemin de la guérison est loin d’être un chemin facile, mais il regorge de surprises, de beauté. La vie est belle, pour reprendre les mots d’un ami sincère, qui pour se convaincre au départ qu’elle était réellement belle se le répétait chaque jour… Il a fini par y croire…

A toi de créer ta réalité, ton monde intérieur et extérieur. Choisis l’amour pour toi, pour l’humanité, pour Gaïa.

Aime-toi, car je t’Aime, qui que tu sois.

Amalia

Source : https://www.lesjoyauxsacres.com

Partagé par : www.messagescelestes-archives.ca – Messages Célestes


Vous avez apprécié ce message... Partagez-le avec Amour
 

Votre aide est Importante…

Depuis sa création il y a plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seul à travailler sur les sites de Terre Nouvelle en partageant à tous les jours les messages de nos amis Guides et Instructeurs Célestes afin d'ouvrir les consciences, pour vivre dans un monde d'Amour et de Paix. Je fais appel à vous aujourd'hui afin de me soutenir dans cette démarche en faisant un don (si minime soit-il).
Le partage est un don de Sois, un don d'Amour...
Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...
Bernard !

$ CAD
€ EUR

Vous pouvez également envoyer votre don à cette adresse:

Bernard Guillemette
CP 522 Prévost
Prévost, Qc Canada
J0R 1T0



Comments are closed.