Le passage à une nouvelle ère implique au préalable le passage à une nouvelle conscience

118

 

Les Pléiadiens, transmis par Pascal Bécu

Bonjour Pascal,Oui, tu as bien entendu, nous sommes des « Pléiadiens » et nous avons perçu ton appel. Tu doutes encore de ta capacité à nous entendre et te demandes qui te répond de la sorte. Cette voix intérieure, te dis-tu, peut provenir de toi-même comme de nulle part.
Comment le vérifier ? Nous t’invitons à ressentir notre énergie…

Alors, que ressens-tu ?

Les images qui me parviennent sont confuses et ne ressemblent à rien que je puisse clairement identifier. Par contre je ressens votre énergie : elle imprègne tout mon corps et semble m’entourer. C’est une vibration forte, rapide et je dirais « positive ».

C’est notre signature, et pareillement nous ressentons la tienne : elle est moins forte, moins rapide (c’est la raison pour laquelle tu ressens la notre comme étant plus forte et plus rapide) et tout aussi « positive » ! Nous te répondons parce que tu es un canal et un « cas » intéressant pour nous. Tu représente un « exemple » de ce que les êtres humains sont amenés à vivre actuellement sur la Terre.

Cela me fait penser que « Marie », dans une canalisation précédente, me révélait que je représentais un « marqueur » sur la Terre et que telle était ma mission.

Tout à fait et c’est bien ainsi que nous te « voyons ». Marie, comme tu le sais, est apparentée à l’énergie de Sirius tandis que notre énergie s’apparente à celle d’Alcyone, dans les Pléiades. Notez que les Pléiades appartiennent à la constellation du Taureau, signe apparenté à Hathor, dans votre mythologie. Serait-il possible que le lien entre Isis et Hathor traduise également le lien entre Sirius et Alcyone ? Hathor étant la « mère » d’Isis, qu’en déduisezvous ? L’énergie masculine est représentée par Regulus, dans la constellation du Lion, qui se traduit en langue arabe par « Al Assad ». Il y a longtemps maintenant que le Lion règne sur le « Croissant fertile », n’est-ce pas ?

Qu’ai-je à voir avec tout cela et pourquoi tant d’intérêt pour cette histoire « mythologique » ?

Cette histoire est bien « réelle » et tu l’auras vécue de bout en bout en tant que membre « inversé » de la famille de lumière…

Je vois l’image du « pendu », dans le Tarot, pour traduire la manière dont vous me décrivez…

Le fruit arrive à maturité et doit « tomber » en Terre pour « mourir » et ensemencer de nouveaux fruits …

Réjouissante perspective…

La renaissance est à ce prix et ton humour est apprécié…

Le papillon…

Tout à fait…

Il ne me restera alors plus qu’un jour à vivre !

Un jour qui dure mille ans à l’échelle d’une journée. Un jour qui sort du temps et disparaît dans l’espace. Un jour qui marquera à jamais ton histoire et celle de la Terre. Ce jour sera celui de l’ascension, celui de « l’envol » vers une autre dimension de l’existence. Ce jour est, a été et sera toujours celui de votre éternité…

Rien à redire…

Tu ne joues plus ?

Je ne suis pas joueur…

Sinon tu ne serais pas ici et ne discuterais pas de la sorte avec nous. Sois tranquille, tu es au rendez-vous et tu n’auras plus longtemps à attendre. Nous t’invitons à rentrer en toi-même et à y demeurer, tout en participant activement à tes occupations quotidiennes. De rester centré intérieurement tout en demeurant actif et ouvert à l’extérieur, représente déjà en soi une forme de dédoublement utile à l’expansion de votre conscience. Cette double connexion, interne et externe, représente déjà un signe de sagesse, en rappelant que ce qui est folie pour les hommes est sagesse pour Dieu. Ainsi toi qui entends des voix, te considères-tu comme fou ?

Non, parce que pour moi, ces voix sont réelles.

Et n’est-ce pas également le cas pour les « fous » ?

Si et ils ont raison, puisque ces voix sont tout aussi réelles pour eux. La différence n’est pas là, elle réside dans la capacité d’une discrimination consciente de ce qui est ainsi perçu. Le « fou » mélange les deux niveaux de réalité et projette dans la dimension physique la réalité qu’il perçoit de l’intérieur, en provenance d’une autre dimension de l’existence. Cela peut même s’avérer dangereux pour lui-même ou pour autrui, lorsque les projections psychiques « délirantes » deviennent susceptibles d’un « passage à l’acte ».

Oui, c’est ce que nous voulions entendre en rappelant que l’ouverture du portail psychique requiert un certain niveau de maîtrise et un grand sens des responsabilités. C’est le prix du pouvoir personnel, qui implique d’employer la grande loi de l’amour pour répondre à l’appel de la vie, cette loi ramenant toute relation au « point zéro » de la création ainsi qu’au principe premier de l’unité. Dans cette perspective, nul ne peut se soustraire à cette loi qui implique que la lumière soit l’enfant de l’obscurité, ce qui donne par ailleurs sens au symbole de la Vierge « noire » pour décrire la matrice « obscure » de toute vie. Cette loi vaut dans les deux sens, de sorte que l’ascension nécessite également un retour dans les profondeurs obscures du subconscient et le passage renouvelé vers la lumière. Ce passage a toujours été assimilé à une renaissance.

Qu’en est-il de la chute annoncée du voile apposé sur notre conscience, et quel est le processus en jeu ?

Ce « voile » correspond à une région différente et plus subtile de votre environnement 3D, ce dernier correspondant à votre espace physique matériel. L’autre région au-delà du voile est accessible en rêve, associée pour vous à l’espace psychique, mais de notre point de vue elle est également physique et très réelle ! Cette région est un espace de quatrième dimension auquel votre conscience se trouve connectée au niveau « subconscient ». L’ascension en cours élève progressivement l’énergie de la Terre, ainsi que vos propres fréquences, ce qui provoquera à terme et inéluctablement, une jonction entre ces deux espaces fréquentiels ainsi qu’entre les êtres qui y résident.

Comprenez qu’actuellement l’espace dimensionnel au-dessus du vôtre est connecté à votre subconscient, et se projette dans votre réalité 3D via votre système neurovégétatif, votre mémoire limbique et votre système hormonal. La quatrième dimension est associée au plan émotionnel (ou astral), au coeur et au sang. C’est l’énergie de vos ancêtres, associée à l’intelligence du ventre, ainsi qu’à celle de votre âme ou à l’enfant intérieur. Nous vous donnons des repères dans des termes que vous pourrez comprendre, à travers ce canal et pour répondre à la question posée. Par ailleurs cette question est de nature collective, ce pourquoi nous y répondons également à l’attention des lecteurs.

La séparation entre les réalités dimensionnelles a provoqué l’enfermement de la conscience humaine, réduisant son champ d’expérience à l’espace matériel le plus grossier. Du coup, en partant de votre esprit, vous n’avez d’autre choix que de projeter vos pensées à travers la parole réelle ou symbolique (en y intégrant les lois, les dogmes, les postulats scientifiques, les écrits, les images et de manière générale tout support de communication) dans le monde qui vous entoure. Vous créez ainsi et de fait un monde second, séparé de la réalité primaire, que vous attribuez aux espèces minérales, végétales ou animales, considérées par vous comme « inférieures » sur le plan évolutif, vous aliénant ainsi les codes et connexions auxquels elles ont pourtant accès, et qui représentent en fait et en réalité les clés donnant accès aux mondes « supérieurs ». Les shamans et les sages parlent aux cailloux, guérissent à l’aide des plantes et se connectent au subconscient à travers l’âme « animale ».

Toute projection vient du coeur et toute connaissance est « écrite » dans le sang. La découverte de l’ADN aurait dû vous le faire comprendre. Cependant, en réduisant la transmission génétique à des formules chimiques, vous passez à côté de l’essentiel du processus de transmission « vitale ». Car c’est la vie qui se transmet ainsi et non pas seulement un code ou une « bande passante ». Il en va de même pour la procréation, le clonage ne pouvant en aucun cas se substituer au renouvellement et à la régénération de la vie.

Votre véritable pouvoir se situe dans la connexion au vivant ce qui, en partant de votre être incarné passe d’abord par le corps physique. Comme pour la Terre, c’est la transformation de vos paramètres physiques qui permet le changement dimensionnel, et non ce qui est écrit dans vos livres. Ceux-ci, à l’exemple de ce channel, peuvent vous indiquer la voie, mais les écrits, les lois même celles venues « du Ciel », ne sauraient accomplir la tâche qui vous revient et pour laquelle vous êtes nés « ici et maintenant » sur la Terre. La voie du coeur est ce qui « s’imprime » dans votre sang, en un langage universel partagé par toute forme de vie sur la Terre ou ailleurs. Faut-il répéter que la Terre elle-même est vivante et que vous pouvez, comme le faisait vos « ancêtres », vous adresser à elle et lui faire offrande, pour partie au moins, de ce qu’elle vous donne ? L’intelligence du coeur représente ce à quoi vous devez vous « relier » et la Nature, les pierres, les arbres et les animaux représentent vos professeurs les plus compétents et les plus accessibles. Nous-mêmes et vos guides passons également par eux pour vous envoyer des messages ou se connecter à vous.

Nous aborderons maintenant un autre point sur lequel nous souhaitons attirer votre attention en cette période si importante de l’ascension. Il s’agit, à la suite de ce que nous venons de rappeler, du principe de polarité, à la base de toute connexion, qui représente à la fois la clé de votre séparation et celle de votre libération. Pour comprendre ce processus et pour nous exprimer simplement, nous reprendrons le processus de création humaine à partir des trois plans du corps, du coeur et de l’esprit. Comme rappelé précédemment, en partant de l’esprit, la pensée se projette par le biais de la parole (réelle ou symbolique) pour atteindre la réalité physique où elle se transforme en action dans le « sens » de l’intention préalablement émise. Ce processus créatif est celui utilisé par l’homme « moderne ». Cependant deux inconvénients majeurs, habituellement sous-estimés, limitent ce processus :

Le premier inconvénient concerne les créations d’autrui, celles-ci se trouvant également projetées dans la réalité physique, d’une manière pas toujours compatible avec les autres projections. Il s’en suit des confrontations, des luttes et des résultats forcément mitigés, parce qu’altérés par les résultats contradictoires résultant de ces confrontations. Observez la manière dont les humains fonctionnent sur la Terre et vous retrouverez le processus décrit à tous les niveaux de vos espaces communautaires.

Le second inconvénient majeur concerne le caractère unidirectionnel, masculin, des postulats « a priori » de la pensée, qui renvoie les désirs du coeur au second plan d’une réalité subie et le plus souvent dirigée par d’autres. Or le coeur agit, au sein de l’espace physique, tandis que la pensée est incapable de prendre forme au-delà de l’espace psychique d’où elle provient.

Le coeur transforme l’énergie vitale dans le sens des pensées qui la dirigent. Le mode de création qui part de la pensée, sans passer par le coeur, est donc voué à l’échec et à la destruction, parce qu’il nécessite que l’autre soit réduit à l’obéissance et à des tâches d’exécution, pour que le pensée émise, passant par la parole et prenant ainsi valeur d’ordre ou de loi, puisse se réaliser dans la matière. Il est patent qu’au sein de vos sociétés, l’usage émissif ou « masculin » du coeur est réservé aux enfants, tandis que l’usage masculin de la pensée reste l’apanage des adultes, au travers de projections associées à des règles hiérarchiques, légales ou dogmatiques, sans lesquelles la vie « organisée » ne serait que chaos, car soit disant soumise à des lois « naturelles » non ordonnées. Le monde que vous avez créé à partir de cette intelligence « seconde » se trouve pourtant au bord de l’implosion.

Imaginez maintenant que le processus créatif puisse repartir du coeur et fonctionner en sens inverse de celui qui prévalait en partant de l’esprit. Le coeur vient en premier et laisse émerger ce à quoi il aspire. Il « attire » ensuite les situations compatibles avec ce qu’il projette et « vit » des expériences parmi d’autres projections similaires, compatibles les unes avec les autres parce réunies par une communauté d’intentions. Ceci n’est pas une utopie, mais la description d’un processus créatif qui part des désirs du coeur plutôt que des revendications de l’esprit. C’est une clé qu’il faut également bien connaître pour savoir dans quel sens la faire tourner. Dans un sens, elle ouvre la porte du coeur, menant à votre subconscient, et dans l’autre elle ouvre la porte de l’esprit, menant à votre moi conscient. Cette porte représente le « voile » séparant votre conscience entre ces deux options.
L’ouvrir dans le sens du coeur représente la voie de la reconnexion, de la libération et de l’ascension.
A ce stade, il nous faut néanmoins préciser qu’en partant de l’état d’inconscience (ignorance) dans lequel vous vous trouvez, à la suite d’une longue séparation, la porte de subconscient ouvre d’abord sur les ténèbres et l’obscurité, de sorte qu’elle ne doit pas être franchie à la légère.

Ainsi le passage à une conscience multidimensionnelle nécessite de votre part un retour sur vous-même, impliquant au préalable l’abandon de la conscience égotique, au profit d’un mode de perception plus subtil, pourtant considéré comme archaïque et relevant de la conscience ordinaire « animale » par l’homme moderne. Cet aspect culturel, enseigné par la science et la religion, est une aberration et en vérité une supercherie programmée et montée de toute pièce par ceux qui, de cette manière, dirigent la conscience humaine et la maintiennent confinée aux informations uniquement reçues dans le sens de la pensée consciente. L’éducation de masse ainsi que les médias conditionnent votre cerveau , le nourrissant de schémas de pensées que vous projetez ensuite collectivement pour créer la réalité qui compose l’existence dans laquelle vous vivez, celle-ci vous renvoyant à son tour l’image de ce que vous avez créé, ce miroir vous confirmant ainsi son caractère de réalité alors que personne à la base vous obligeait à la créer telle quelle ! Vous achetez les mêmes produits, fréquentez les mêmes magasins, regardez les mêmes films, écoutez les mêmes histoires, priez les mêmes dieux et dépendez tous du même argent pour faire vos courses. Ceux qui ne fonctionnent pas de cette manière ne sont pas « dans le vent », ne suivent pas la mode, n’obtiennent pas de diplômes, n’ont pas accès à l’emploi et ne gagnent pas d’argent. Les « pauvres », que peuventils faire ?

Le passage à une nouvelle ère implique au préalable le passage à une nouvelle conscience. Ce « passage » passe par le renoncement au miroir de l’ego, puis par la connexion du coeur, c’est-à-dire la connexion au subconscient via la perception émotionnelle. Cependant une fois encore, avant de pouvoir se connecter à de nouvelles fréquences, le coeur doit être « purifié », c’est-à-dire débarrassé des peurs et anciens traumas qui le maintiennent bloqué dans une position de dépendance sécuritaire, position infantile s’il en est, provoqué et utilisé par les gens au pouvoir pour conserver et justifier leur puissance tutélaire, auprès des milliards d’âmes qu’ils dirigent ainsi et depuis longtemps sur la Terre. Dans ce processus, le coeur et l’ego se renforcent dans leur position infantile, le premier se mettant en retrait, de peur de se retrouver seul et impuissant, tandis que le second se met en avant pour afficher une toute puissance de façade, alors qu’il ne fait en réalité que se soumettre à des schémas dictés par d’autres, dans le seul but de le maintenir confiné à un devoir d’obéissance.
Une fois le coeur guéri et libéré, il peut de nouveau s’ouvrir à d’autres fréquences de perception, redécouvrant alors la voie d’une existence multidimensionnelle.

En vous écoutant, je comprends que mon coeur avait besoin d’être guéri et qu’il représente à la fois le frein et la clé vers une perception multidimensionnelle de la réalité. Mon coeur est-il guéri et comment puis-je le savoir ?

Le simple fait de formuler la question montre que tu as compris et que tu es prêt. La connaissance libère en ce sens qu’elle envoie au coeur ou au corps le message de la guérison. Toute guérison d’ailleurs est le résultat d’une information prodiguée au bon endroit et au bon moment. En ce sens c’est « ici et maintenant » pour toi, mais ce sera aussi dans le « ici et maintenant « des lecteurs qui prendront conscience du contenu de ce message. Comme l’électricité circule entre deux pôles magnétiques opposés, toute projection énergétique se produit entre deux pôles émissif et réceptif de la réalité. Lorsque la porte du coeur s’ouvre, la projection vitale se libère et se projette en direction d’un écran ou réceptacle compatible avec la polarité libérée. C’est ainsi que vous créez votre réalité, à chaque instant en projetant des schémas collectifs de pensée vers un environnement compatible, c’est à dire « conforme » à ce que vous en attendez, en vertu du principe d’attraction électromagnétique. Au contraire, lorsque la réalité atteinte n’est pas compatible avec l’intention émise, le principe s’applique en sens inverse et la réalité rencontrée est tout simplement rejetée. C’est ainsi que cela fonctionne et encore une fois, ceux qui vous dirigent connaissent très bien « la musique » !

Une fois le coeur ouvert, il s’agit donc de le soigner. Comment procède-t-on ? Par la parole. Le coeur a besoin de sincérité pour guérir, car pour lui tout est vérité. La vérité libère et une fois la libération obtenue, la vérité se projette pour rencontrer l’autre pôle de ce qu’elle est, donc vers une réalité compatible avec ce à quoi elle aspire au plus profond d’elle-même. A la source, ce à quoi elle aspire est l’amour. Au contraire, la vérité falsifiée engendre la peur, qui déclenche la projection sécuritaire, qui crée le monde dans lequel vous vivez, où votre pouvoir est remis entre les mains d’une puissance tutélaire chargée d’assurer votre sécurité. Il n’est qu’à observer l’état de votre monde et la manière dont il fonctionne pour vous en convaincre. Le débat sécuritaire alimente les arènes politiques, tandis que le terrorisme réveille vos peurs les plus profondes. Croyez-vous que tout cela soit fortuit ?

Le coeur est « magique » en ce sens où la loi magnétique amène dans votre vie les situations les plus compatibles avec ce que vous attirez. C’est la magie de l’intention, à condition et en rappelant que celle-ci doit être fondée sur la vérité. La connaissance de la vérité exige que le mental se défasse de tout conditionnement et que le coeur soit ramené à l’innocence de l’enfant. C’est l’enseignement de tous les maîtres qui ont foulé cette Terre et c’est notre rappel d’aujourd’hui. Pour simplifier, les trois phases de l’initiation que nous proposons aujourd’hui sont les suivantes :

– Abandon des schémas égotiques et retour aux lois naturelles.

– Libération de la peur et retour à l’innocence de l’enfant.

– Magie de l’intention et retour à la loi de l’amour.

Ce travail prend plus ou moins de temps, mais il reste nécessaire. Ceux qui professent de pouvoir commencer par la fin se trompent : émettre une intention positive ne suffit pas, si celle-ci n’est pas ancrée dans la Terre et projetée par un coeur d’enfant. L’amour est exempt d’arrière-pensée tandis que la peur rend dépendant. A l’inverse de la manière dont vous fonctionnez habituellement, le changement d’énergie implique qu’il soit reçu par le coeur, assimilé par le corps, puis traduit en pensées. C’est le « retournement » demandé, associé à l’image du « pendu ». C’est maintenant que ce retournement doit s’opérer, sauf à vouloir résister aux énergies qui déferlent actuellement sur la Terre. Le phénomène s’accélère et de plus en plus de gens en seront désormais « affectés », dans les deux sens : celui de l’acceptation et de l’évolution, ou celui du refus et de la régression. En l’acceptant, le vivant et l’observant, vous en prendrez davantage conscience.

Nous cessons maintenant ce message, laissant à ce canal le soin de le mettre en forme et de le publier. Nous sommes heureux de pouvoir contribuer ainsi à l’élévation de la conscience collective et remercions ce canal de nous servir de relais. Nous resterons proches lui, alors qu’il aborde maintenant la phase suivante de l’initiation, dans la mesure bien-sûr où il le demande et l’accepte.
Nous aiderons également les lecteurs qui nous solliciteront. Nous nous réjouissons de votre ascension et vous remercions de votre attention.

Les « Pléiadiens ».

 

Reçu par Pascal Bécu le 27 août 2016
Source : Conscience Nouvelle – MESSAGE 127

Partagé par : http://www.messagescelestes-archives.ca – Messages Célestes


Vous avez apprécié ce message... Partagez-le avec Amour
 

Votre aide est Importante…

Depuis sa création il y a plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seul à travailler sur les sites de Terre Nouvelle en partageant à tous les jours les messages de nos amis Guides et Instructeurs Célestes afin d'ouvrir les consciences, pour vivre dans un monde d'Amour et de Paix. Je fais appel à vous aujourd'hui afin de me soutenir dans cette démarche en faisant un don (si minime soit-il).
Le partage est un don de Sois, un don d'Amour...
Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...
Bernard !

$ CAD
€ EUR

Vous pouvez également envoyer votre don à cette adresse:

Bernard Guillemette
CP 522 Prévost
Prévost, Qc Canada
J0R 1T0



Comments are closed.