Les légions Angéliques

447
La réorganisation des légions angéliques en raison du changement d’ère

Avec l’ouverture du nouveau millénaire, par décret divin, un nouvel ordre angélique a été formé à partir de la fine fleur de toute la Hiérarchie angélique qui va des Anges aux Séraphins, donc à partir des Douze Rayons universels de la Lumière. Ainsi, ce nouvel ordre regroupe les entités les plus valeureuses de toute cette hiérarchie dans l’intention d’assister la Terre et ses habitants dans la présente transition, fort délicate, qu’ils opèrent au cours du processus collectif de l’Ascension.

Ces êtres tutélaires, régis par Michaël, leur Lieutenant suprême, ont été choisis pour leurs succès antérieurs. Ils ont été retenus selon les résultats heureux qu’ils ont obtenus, grâce à leurs attributs et à les qualités exceptionnelles, tout au long des âges évolutifs de la planète Terre et du système solaire, ce qui les habilite mieux que d’autres à gérer les changements des temps présents.

Les Hiérarques

Dans le présent contexte, ce nouveau mot de «Hiérarque» désigne tout Maître d’ascension, en provenance de l’espèce humaine et du Schème terrestre, qui a complété une part de leur périple initiatique, ce qui lui a permis d’atteindre avec succès l’une ou l’autre des douze dimensions supérieures de la Conscience cosmique et ce qui l’habilite, de ce fait, à agir de façon multidimensionnelle. De sa position, de concert avec les autres membres de son statut, il gère les affaires évolutives de l’Humanité par délégation du Pouvoir divin. Puisque ces êtres magnanimes ont investi leurs énergies à la transformation de la planète Terre et du système solaire depuis des éons de temps, on retrouve souvent leurs noms, sous diverses formes dans les systèmes religieux angesou dans les mythologies du monde, où on en faisait souvent des héros ou des divinités.

Au plan du Premier Rayon de la Lumière spirituelle, celui des Infuseurs de la Volonté divine, on nomme Kwan Yin, qui s’unit à Ambriel et Jophaël.

Au plan du Deuxième Rayon de la Lumière spirituelle, celui des Synthétiseurs de la Matrice cosmique, on range Morgane et Freya, qui offrent leur participation à Saqraël et Hayriel.

Au plan du Troisième Rayon de la Lumière spirituelle, celui des Résonateurs harmoniques, on classe Tara et Taliésin, qui soutiennent Radraël et Hanriel.

Au plan du Quatrième Rayon de la Lumière spirituelle, celui des Intégrateurs de la Sagesse, on reconnaît Hermès (Mercure) et Isis, qui agissent de concert avec Ussraël et Remmiel.

Au plan du Cinquième Rayon de la Lumière spirituelle, celui des Guérisseurs de l’Arc-en-ciel, on retrouve Arianhod, Hécate et Aphrodite (Vénus), qui oeuvrent auprès de Tazkiel et Raphaël.

Au plan du Sixième Rayon de la Lumière spirituelle, celui des Stimulateurs vers l’Idéal, on identifie Éostre et Brighid, qui appuient Ouriel et Maréaël (nouveau nom de la Vierge Marie).

Au plan du Septième Rayon de la Lumière spirituelle, celui des Transformateurs en Mythes, on mentionne Dagda et Cerridwen, qui offrent leurs services à Kassiel et à Chamaël.

Au plan du Huitième Rayon de la Lumière spirituelle, celui des Coordinateurs divins, on observe Hathor et Siddharta Gautama Bouddha, qui agissent auprès d’Omuriel et de Surraël.

Au plan du Neuvième Rayon de la Lumière spirituelle, celui de la Protection divine, on reconnaît Tyr, Thor, Woden et Horus (ou Horraël, son nouveau nom), qui coopèrent avec Ithriel et Phanaël.

Au plan du Dixième Rayon de la Lumière spirituelle, celui de l’Illumination divine, on accepte Apollon et Maytreya, qui s’investissent auprès de Gagraêl et Barkiël.

Au plan du Onzième Rayon de la Lumière spirituelle, celui des Mages divins, on suggère Germanus (ex-régent du Septième Rayon jusqu’au milieu des années 1980) et Thoth, qui collaborent avec Razzaël et Zadkiel.

Enfin, au plan du Douzième Rayon de la Lumière spirituelle, celui des Directeurs divins, on retient les noms de Kumraël (nouveau nom de Sanat Kumara) et Osiris, qui œuvrent avec Gabriel et Metraël (le nouveau nom de Metatron, l’Ange de la Face).

Des renseignements pertinents sur les Hiérarques des Rayons de la Lumière spirituelle

Aphrodite (Vénus, Cythère ou Cytherea) : Hiérarque du Cinquième Rayon de la Lumière spirituelle, la Déesse nue, accompagnée d’une oie ou d’un cygne, qu’on associe régulièrement à Ishtar ou à Astarté, dans d’autres Traditions spirituelles ou culturelles. La Reine des oiseaux, surtout des oies, cygnes, hirondelles et colombes), Mère d’Éros, elle est la patronne de la végétation et des jardins, des vignobles et des vergers, des Dauphins, des Béliers et des Tortues. On l’associe au pommier, au citronnier, surtout à celui qui produit les limes et les limettes, à la rose, au coquelicot, au grenadier et à la myrte. Elle aurait établi sa Résidence éthérique au Phare d’Hereford Inlet, près d’Anglesea, au nord de Five Mile Beach, aux États-Unis.

Apollon (Apollo) : Dieu grec du Soleil, de la Beauté juvénile, de la Prophétie, des Beaux Arts, de la Loi et de l’Ordre, de la Musique, de la Poésie, de la Thérapie et de la Médecine, il est le jumeau d’Artémis. Ce beau jeune homme nu, qui porte une lyre, un arc et une flèche, est le Patron des archers et des paysans et le Régent des voiliers d’oiseaux et des troupeaux. Hiérarque du Dixième Rayon, il aurait établi sa Résidence éthérique à Delphes, sur le versant du mont Parnasse, en Grèce.

Arianhod (Caer Sidi): Hiérarque du Cinquième Rayon, Déesse celte associée à la Couronne boréale ou à la Calotte polaire, vénérée au Pays de Galles, Mère du ciel étoilé et patronne de la Lune. On l’appelle la ((Roue d’argent)) qui file le temps, et on l’associe aux cycles de la Création et des saisons. Elle descendit des cieux sur un char blanc pour surveiller les vagues du changement dans les affaires humaines. Maîtresse de la Tour des Bardes et de Poètes, elle offre une main secourable aux chercheurs, surtout dans les domaines des rêves, de la prophétie, de la sagesse des étoiles et des présages reliés aux fils du temps de l’Esprit éternel. Elle aurait établi sa retraite éthérique à Glastonbury Tor, à Somerset, en Angleterre.

Brighid (Brid, Brigid, Brigindo, Brigandu, Brigan, Brigantia, Brigantis ou Bride) : Hiérarque du Sixième Rayon, membre de la Trinité des Déesses celtes, elle agit comme patronne de la guérison, des pactes, des forgerons et des druides. Fille de Dagda, membre important de la caste des Tuatha Dé Danann, qui voyagea vers l’Irlande sur un grand nuage, elle est née au Soleil levant, d’où elle portait une Tour de Flamme sur la tête. Elle se faisait accompagner de dix-neuf servantes vierges, armées de glaives, vêtues de vêtements cramoisis, qui n’avaient pas le droit d’établir de commerce avec les hommes. On peut l’associer à Junon, la Déesse du Ciel, figurant le potentiel humain de réalisation. Elle aurait établi sa retraite éthérique à Newgrange, dans le compté de Meath, en Irlande.

Cerridwen (Keridwen ou Kerridwen) : Hiérarque du Septième Rayon, membre de la Trinité des Déesses celtes, Maîtresse de la Lune, Grand-Mère et Déesse de la Nature, Mère et mentor de Taliesin, gardienne du Chaudron de l’inspiration, des changements, de la régénération et de la transformation. Elle inventa une potion à base de plantes qui conférait la sagesse ou le savoir appelé ((greal)), mot d’où dérive probablement le mot ((graal)), par ((grail)). Elle enseigne l’astrologie, la magie et les vertus des plantes et elle initie aux Mystères. Elle aurait établi sa retraite éthérique au mont Shasta, en Californie, aux États-Unis.

Dagda : Hiérarque du Septième Rayon, ce Dieu celte, dit le ((Dieu Bon)), époux de Morrigan et père de Brighid, considéré comme le Père de Tout, le Seigneur du Ciel et du Savoir parfait, le Fournisseur du Feu sacré et le plus sage des druides, est l’aîné de la caste des Tuatha Dé Danann. Il régit les arts, le Savoir, la magie, la musique, la prophétie, la prospérité, la mort et la régénération. Propriétaire de deux porcs, l’un n’en finissait pas de rôtir et l’autre de croître. Son symbole, le Chaudron de l’abondance, instrument sans fond, toujours plein, mais jamais vide, s’ajoute à la Massue qui tue d’un bout mais ressuscite de l’autre et à la Harpe qui rythme les saisons. On dépeint cette Entité divine aux goûts simples comme un grand homme, large et beau, aux cheveux et à la barbe de ton roux, portant une tunique aux neuf couleurs, soit une tunique brune de cuir brûlé, recouverte d’un manteau écarlate à capuchon, fermé par une broche, et des bottes. Il habitait quatre palais sous les collines creuses. Il aurait établi sa retraite éthérique au Bhonagh Stone Circle et au Reanas Creena Sout Stone Circle, soit au Drombeg Stone Circle, sur le sentier de Glandore, à Clonskilty Road, en Grande-Bretagne.

Éostre (Ostara, Ostre, Éos ou Aurora) : Hiérarque du Sixième Rayon, elle personnifie le printemps, l’aube, la fertilité, la fécondité cyclique, la migration, la ponte des oeufs et on l’associe à la période pascale. Amie des enfants de tous âges, Mère des Quatre Vents, Déesse de la Renaissance du Soleil, elle figure la Vierge éternelle. Elle aurait établi sa retraite éthérique aux pierres de Stenness, à Orkney, en Écosse.

Freya : Hiérarque du Deuxième rayon, Déesse de la fertilité et de la fécondité, de la naissance, de l’amour, de la sensualité, de la sexualité et de la richesse, patronne de l’ambre, des chats, des cocons, des elfes, des fées, des fleurs et du printemps, de la musique, des hirondelles, elle incarne la force vitale et sacrée. Sœur de Freyr, c’est la Grande Déesse, appelée ((la Belle)), la Gouvernante farouche et indépendante des Valkyries. Fille du Temps, patronne du foyer, des ménagères et des femmes fortes et autonomes, elle protège l’Humanité. On l’associe à la Ceinture d’Orion, appelée ((Cordelière de Freya)). On la dit sage et forte comme n’importe quel Aîné divin. Elle se promène généralement dans un char tiré par des chats sauvages, portant le brisin gamen, ce collier forgé avec des étoiles par les Nains et le manteau de plumes qui lui permet de se transformer en aigle. Guerrière farouche, mais magicienne expérimentée, elle aurait établi sa retraite éthérique au mont Rainier, dans l’état de Washington, aux États-Unis.

Gautama (Siddharta ou Bouddha) : Hiérarque du Huitième Rayon, depuis l’activation du Douzième Rayon, en 2002, il avait choisi de suivre une spirale de vie de plus de mille incarnations pour atteindre l’expérience et l’expertise requises pour devenir le Seigneur du Monde. Il reçut l’Illumination assis sous l’Arbre du Monde. Cet être rempli de compassion, d’esprit d’engagement et de zèle spirituel aurait établi sa retraite éthérique dans la région des Cinq Lacs, au mont Fuji, au Japon.

Germanus (Saint-Germain ou Merlin) : Hiérarque du Onzième Rayon, ancien régent du Septième Rayon, jusqu’au milieu des années 1980, il régit l’Alchimie spirituelle et la Magie divine. Ce Maître aux origines énigmatiques œuvre avec les Élémentaux et les Esprits de la Nature pour aider à guérir la Matrice éthérique de la Terre. Invité à le faire, il module les rêves pour les rendre instructifs et il transmet le savoir symbolique. Il aurait établi sa retraite éthérique au mont Sainte-Hélène, qui domine le lac Spirit ou Louwala-Clough (la Montagne fumante dans la langue des autochtones), dans l’état de Washington, aux États-Unis.

Hathor (Hwt-hr, Mehetweret ou Methyer) : Hiérarque du Huitième Rayon, Déesse égyptienne à la fois mère et fille du Dieu du Soleil, on l’appelle l’Oeil de faucon de Ra (ou Rè) et la Grande Mère du Ciel. Elle figure le Principe primordial qui équilibre les forces cosmiques : elle amena l’ordre qui permet au monde d’exister. Elle aurait établi sa retraite éthérique au phare de Barnegat, au nord de Long Beach Island, dans le comté d’Ocean, dans le New Jersey.

Hécate : Cette Déesse entourée de mystères, qu’on dit une vierge, mais ((la plus brillante)), dont l’origine se perd dans les Origines de la Création, serait née de Nyx, la Nuit. Certains l’associent au Monde souterrain, donc à l’Enfer, comme Archonte de vingt-sept archidémons, qui invitent au parjure et au mensonge, conviant à convoiter le bien d’autrui, pour éprouver la valeur des êtres humains. Elle aurait reçu cette condamnation de Zeus pour avoir volé, pour Europa, un pot de fard à Héra. On l’associe à l’aconit et aux rites d’enchantement ou d’envoûtement. Divinité à tête de grenouille, couronnée d’étoiles, on l’associe à la Naissance. Hiérarque du Cinquième Rayon, cette Déesse des Phases de la Lune aurait établi son sanctuaire à Montovolo, entre Bologne et Florence, en Italie.

Horus (Haroeris) : Dieu égyptien à tête de faucon, vénéré comme le Roi du Ciel et la plus grande divinité, parce que le Soleil et la Lune forment ses yeux, on en fit le Premier Dieu royal. Depuis, on place sur sa tête la Double Couronne de la Régence du Ciel (religion) et de la Terre (politique). Ce Dieu protecteur lutte de façon acharnée contre le mal qu’il ne méprise pas d’attaquer. En raison de récents services éminents et délicats qu’il vient de rendre, ce Hiérarque du Neuvième Rayon a été promu au rang des Archanges, le 11 février 2003, d’où il porte désormais le nom d’Horraël. Il a établi sa retraite éthérique près de la rivière Great Egg Horibar.

Hermès (Mercure) : Dieu grec du Vent, au casque et aux sandales ailées, Héraut et Messager des Dieux, qui porte la Caducée, la Baguette magique entourée d’un serpent. Il fut vénéré comme le Patron du commerce, des voyages, de l’éloquence, des bonnes occasions et des arts manuels. Il s’enflamma pour Aphrodite et il inventa la lyre. Il régit le sommeil et le périple des défunts dans le Monde souterrain. Il est renommé pour son intelligence, son adresse, son ingéniosité, sa ruse et sa malice. Hiérarque du Quatrième Rayon, il aurait établi sa retraite éthérique à Long Stone, dans l’île de Wight, au pied de Mottison Hamlet.

Isis (Au Set, Auzet ou Eset) : Déesse égyptienne, épouse et sœur d’Osiris, on l’appelle la Grande Dame, la Déesse-Mère ou la Mère des Dieux. Reine de la guérison et de la magie, mère et épouse exemplaire, elle donne la vie aux vivants et aux morts. Maîtresse des mots de pouvoir dès son jeune âge, elle inventa un serpent invisible qui mordit Ra. Elle lui offrit de le guérir s’il acceptait de lui donner son nom secret. Ce qu’il fit et permit à Isis d’absorber tous ses pouvoirs. Cette Dame du Ciel, reliée à Sirius (Sept), à la Nouvelle Année et à la crue du Nil, fait lever le Soleil. Reine de la Terre, on la dit Régente du Vent du Nord, des Pôles Nord et Sud, de la vie, du pain, de la bière, de la croissance des plantes. Elle porte tant d’attributs qu’on ne peut les nommer tous. Hiérarque du Quatrième Rayon, cette déesse, appelée ((l’œil femelle de Ra)) demeura avec les chantres du peuple de son père, quand les habitants de la Lyre déménagèrent dans Orion et les Pléiades, peu après la destruction de la Lémurie et de l’Atlantide. Elle aurait établi sa retraite éthérique dans l’atmosphère du Sphinx de Gizeh, en Égypte.

Kwan Yin (Kuan Yin, Kwannon, Kwan yin, Guan Yin : Cette Déesse, appelée Padma-pani en sanskrit, et dont le mantra est Om Mani Padme Hum, constitue l’Entité spirituelle la plus connue des peuples d’Orient, peu importe leur religion. Déesse de la clémence, de la compassion, de la fécondité, de la guérison, de la lumière claire, voilà la Grande Mère des Chinois. Elle se signale par sa pitié, sa modestie, son courage, sa justice et sa sagesse. Protectrice des enfants, des voyageurs, des marins et des fermiers, elle aime particulièrement les infortunés de tous acabits (êtres pauvres, malades, perdus, éclopés, vieux, débiles, orphelins). Elle veille même sur l’âme des défunts pour leur écourter leur purgatoire. Lorsqu’elle atteint le Nirvana, elle choisit de revenir dans la sphère de la Terre tant qu’elle n’aurait pas libéré tous les humains de leurs souffrances et de leur servitude. Elle tient à la main le Vase de nectar qu’elle verse sur l’Humanité. On dit qu’elle porte neuf têtes, mille bras et mille yeux. Boddhisattva, ce Hiérarque du Premier Rayon est appelée ((celle qui entend le monde en pleurs)). Elle aurait établi sa retraite éthérique à Wat Prathat Doi Suthep, près de Chiang Mai, dans la montagne de Suthep, en Thaïlande.

Maitreya : Cet hiérarque du Dixième Rayon occupa longtemps le poste d’Instructeur du Monde et de Bouddha avant d’occuper son présent poste. Christ planétaire, reconnu pour son amour, sa compassion et son engagement indéfectible, il s’occupe d’illuminer le monde en élevant la conscience générale par sa conscience christique. Il aurait établi sa retraite éthérique au temple Yu Fo, le temple de Jade, à Shanghai, en Chine.

Marie (Myriam) : La Vierge, Mère de Jésus, Hiérarque du Sixième Rayon, infuse des rêves inspirants, console et encourage, étale le baume du pardon, établit la paix et contribue à unifier l’être. Elle aide notamment à faire passer une relation de la rancœur à l’amitié. Elle s’associe à la rhodonite, au pigeon, au myrte et au muguet. Comme parfums, on lui attribue le géranium et le pamplemousse rose. Elle a récemment accédé au rang des Archanges, sous le nom de Mareaël. Elle aurait établi sa retraite éthérique au phare de Highland, à Cape Cod, dans le Massachusetts.

Morgana (Morgan, Morgane, Morgaine ou Morrigan) : Hiérarque du Deuxième Rayon, la Reine des Trois Corbeaux, Déesse de la mort, des combats, des corneilles, de la Lune décroissante et de la Lune noire. Cette Déesse celte, qui écarte les sorts et les sortilèges, apparut comme le Rectrice des destins et des sorts, la Reine enchanteresse des Fées, la Patronne de la guerre, la Grande Reine et Régente de l’Île mystique d’Avalon. On l’a toujours considérée comme la Prêtresse des coutumes anciennes, la Patronne des Prêtresses et des Sorcières. Associée au corbeau et à la corneille, on célèbre sa sagesse antique, sa connaissance des plantes médicinales, sa vision prophétique, sa magie transformatrice, son ouverture au changement. Elle apparaît comme un Pont vers une vie meilleure. Protectrice des guerriers, elle aide à se dégager du ritualisme et à vaincre les ennemis. Elle aurait établi sa retraite éthérique à Glastonbury Tor, à Somerset, en Angleterre.

Osiris : Divinité égyptienne, fils de Geb et Nut, petit-fils de Ra, auquel il succèdera, selon le vœu de son grand-père, frère et époux d’Isis, il figure la Force productrice mâle et la source du renouvellement de la vie. En son temps, il tira son peuple du barbarisme, abolissant notamment le cannibalisme. Il lui enseigna en outre les lois sociales, l’agriculture et les lois spirituelles. Il construisit les premiers temples. Puis, il partit civiliser le monde entier, laissant la gouverne du royaume à son épouse. À son retour, il fut tué et mutilé par son frère Set, qui convoitait son poste, mais il fut ultimement vengé par son fils. Après sa mort, il devient le roi et le juge des défunts. Ce Hiérarque du Douzième Rayon aurait établi sa retraite éthérique à la Grande Pyramide de Gizeh.

Sanat Kumara : Hiérarque du Douzième Rayon, le premier il accéda au d’Hiérophante et de Maha Gourou, assistant le Logos planétaire à maintenir la vision divine de l’Évolution vers la Perfection. En raison de sa résolution à servir dans le sacrifice pendant des éons de temps, il a été élevé au rang des Archanges, sous le nouveau nom de Kumraël, malgré qu’il ait choisi de rester le Régent de son Rayon de Lumière spirituelle. Il aurait établi sa retraite éthérique au phare de Jupiter Inlet, au nord de West Palm Beach, en Floride.

Tara (Taara) : Boddhisattva, déesse hindoue appelée l’étoile ou la planète, ce hiérarque du Troisième Rayon partage les attributs de la Déesse Devi, mieux connue sous le nom de Dourga. Protectrice invincible de tous les êtres vivants, patronne des voyageurs de tout acabit, elle est ((celle qui voyage sur la Traverse (le Pont), sauvant les autres en les aidant à s’échapper)). Son icône, le lotus bleu, illustre sa promesse d’éliminer la souffrance de l’humanité en oeuvrant de jour et de nuit. Elle apparaît sous une forme cristalline pure qui peut varier du bleu au vert, en passant par le rouge, le jaune or, le blanc, selon les besoins du moment. Elle aurait établi sa retraite éthérique au temple des lamas, dans la Lamaserie de l’harmonie et de la paix, à Beijing, en Chine.

Taliesin : Dieu celte, dit le ((front rayonnant)), fils de Cerridwen, chef des bardes, Hiérarque du Troisième rayon. Baigné dès son plus jeune âge dans les mystères sacrés, il servit comme sage conseiller à côté de Merlin, à titre de Chevalier de la Table Ronde, à la Cour du Roi Arthur. Poète brillant, transformateur des Élémentaux, prophète intuitif, on dit qu’il composa des chansons susceptibles de toucher l’âme et d’altérer la conscience du fait qu’il était très versé dans les sciences de la Réalisation spirituelle. Fondateur de l’artisanat des bardes gaulois, il aurait établi sa retraite éthérique près du village d’Avebury, à Silbury Hill, en Angleterre.

Thor (Thunar, Thorr ou Donar) : Dieu germanique et scandinave à la barbe rousse, fils d’Odin et Jord, époux de Sif, il est associé à Jupiter. Membre des Aesir, il est le Dieu du tonnerre, de l’éclair et de la fertilité (invoqué par les hommes). Ennemi des géants, il leur fracassait la tête avec son marteau Mjollnir. Pour manipuler cet attribut, il devait porter des gants de fer et une ceinture de renforcement, qui doublait sa force. Il se promenait sur un char tiré par deux chèvres. Il était considéré comme le principal protecteur des Dieux et des hommes. Ce Hiérarque du Neuvième Rayon aurait établi sa retraite éthérique à l’Île d’Amelia, au nord-est de la Floride, aux États-Unis.

Thoth (Toth, Thouth, Tahuti, Tehuty, Djhuty ou Djehuty) : Ce Dieu égyptien, ((celui qui compte les étoiles, mesure la Terre et évalue le Ciel)), est associé à l’ibis qui pondit l’Oeuf du Monde. Dieu de la Sagesse, de la magie, de la musique, de la médecine, de l’astronomie, de la géométrie, du dessin, de l’écriture (qu’il inventa) et des scribes, arbitre et messager des Dieux, il agit auprès d’eux comme médiateur. Dieux, il inventa l’écriture. Voilà pourquoi on le désigne comme un homme à tête d’ibis ou de babouin, généralement couronnée d’un croissant de Lune, qui assiste au jugement des défunts, enregistre le verdict relatif au destin de leur âme, dans la Salle des Deux Vérités. Être de bon conseil, il chasse le mal et établit la paix. Hiérarque du Onzième Rayon, il aurait établi sa retraite éthérique dans la Réserve nationale Pinelands, au New Jersey, aux États-Unis.

Tyr (Tywaz) : Dieu scandinave et germanique invincible, Maître du ciel clair ou dégagé, Roi de la guerre, du détachement et de la justice, il est considéré comme le Père de la race indo-européenne. Reconnu comme le plus courageux des Dieux, il ouvrit la voie à Odin (Woden). Il tua le Roi des Enfers. Il sacrifia sa main droite pour attacher le Loup dévoreur du Soleil. Ce hiérarque du Neuvième Rayon, il aurait établi sa retraite éthérique au Matterhorn, près de Zermatt, en Suisse.

Woden (Odin, Othinn, Wodan ou Wotan) : Époux de Frigg, ce Chef des Dieux norvégiens, scandinaves ou germaniques, appelés les Aesir, dit le Père de Tout, se suspendit à l’Arbre du Monde, Yggdrasil, pendant neuf jours, percé de sa propre lance, pour acquérir le Savoir des dix-huit Runes et des neuf Chants de pouvoir. Ce Dieu borgne, généralement masqué, qui peut se présenter comme un sage vieillard ou un mendiant, selon la perception du sujet qu’il visite, est servi par les Valkyries, en Valhalla. C’est lui qui façonna le Ciel et la Terre, avec ses frères, établissant les lois qui gouvernent l’Univers et gérant la destinée de l’Humanité, dont il créa le premier couple. Dieu de la guerre, des études, de la poésie et de la magie, infiniment généreux, il comble tous les vœux. Il agit aussi comme Guide des défunts. Hiérarque du Neuvième Rayon, il aurait établi sa retraite éthérique au mont Matterhorn, près de Zermatt, en Suisse.

Des renseignements pertinents sur les Régents angéliques des rayons de la Lumière spirituelle

Ambriel : Archange du Premier Rayon de la Lumière spirituelle. On l’associe diversement au quartz, à la pierre de lune et à l’œil de tigre (pierres); au corbeau et au goéland (animaux totémiques); à l’avocatier et au pin (arbres symboliques); au voile de la mariée, au cosmos et à la tulipe étoilée (fleurs); et au bois de santal et à la bergamote (parfums). Il confère le jumelage équilibré, réfléchit les fruits de l’imagination par le miroir cosmique et induit la compréhension dans les communications. On peut dire allégoriquement qu’il guide le chercheur sincère de son état de quartier de lune jusqu’à son aptitude de former des concepts solaires. Il aurait établi sa résidence éthérique à la frontière canado-américaine, dans le secteur des chutes, entre Niagara et Niagara Falls.

Barkiel : Archange du Dixième Rayon, on l’associe diversement au quartz rutile, à l’agate dendritique et à la cornaline; au paon; à l’arbre bo, dit figuier commun; au jasmin; à ylang-ylang. Il confère la compassion lumineuse, l’inspiration joyeuse et assure une expansion ressentie dans le cœur. Il aurait établi sa retraite éthérique à Bodh Gaya, dans le Bihâr, en Inde.

Chamaël : Archange du Septième Rayon, on l’associe diversement au jaspe; au merle; à l’érable rouge; ou bouton d’or et au pavot doré (coquelicot); à la cannelle. Il éveille la puissance de transformation, réalise un modelage audacieux de la conscience, accroît l’acuité de la visualisation et confère l’espoir qui rend tenace. Il aide à actualiser les potentialités. Il aurait établi sa résidence éthérique dans le domaine des Tuatha Dé Danann, à l’entrée de l’Autre Monde, où réside le siège du pouvoir des rois, en Irlande. Il s’agit de Temair, à la colline de Tara, dans le comté de Meath, dans ce pays.

Gabriel : Archange du Douzième Rayon, on l’associe diversement à la célestite et à la sodalite; au geai bleu; au houx et au chêne; au convolvulus (gloire du matin); à l’eucalyptus et au genévrier. Il confère la compréhension fondamentale l’accompagnant d’une vision aiguë qui permet de passer des vagues cycliques de la reconnaissance au savoir universel complet. Il instille la foi qui rend indépendant, l’intuition qui rend confiant et assainit les rêves. Il aurait établi sa résidence éthérique au phare de Cape May Point, dans le New Jersey.

Gadraël : Archange du Dixième Rayon, on l’associe diversement à la fluorite, à la pyrite et à la sodalite; à l’aigle; au séquoia et à l’épicéa; au pinceau indien (fleur); à la camomille et au cèdre (parfums). Il renouvelle l’innocence, réveille le sentiment de dévotion et restaure l’éclat de la lumière. Allégoriquement, il confère une sagesse subtile qui permet de passer des commencements du soleil levant à l’achèvement du soleil couchant. Il aurait établi sa retraite éthérique au mont Baker, dans l’état de Washington, aux États-Unis.

Hanriel : Archange du Troisième Rayon, on l’associe diversement au quartz rose, à la kunzite et à la rhodocrosite; à l’alouette; au mimosa; à la pivoine; au bois de rose (parfum). Il confère l’amour vertueux, la communication dans la coopération, la piété cordiale et la loyauté soutenue. Allégoriquement, il aide à passer de la cacophonie de la lanterne qui se casse à l’harmonie paisible dans toutes les dimensions de son être. Il aurait établi sa retraite éthérique à Chichen Itza, province du Yucatan, au Mexique.

Hayriel : Archange du Deuxième Rayon, on l’associe diversement à l’aventurine, à la malachite et à l’agate mousse; au pivert (colaptus auratus); au hêtre; au pied d’alouette (fleur); et à la lavande (parfum). Il confère la protection, une tutelle patiente, la piété et donne le goût de la conservation de la Nature. Il aurait établi sa retraite éthérique à Uhuru Peak, au mont Kilimandjaro, en Tanzanie.

Ithriel : Archange du Neuvième Rayon, on l’associe diversement au lapis-lazuli, à l’azurite et à la tanzanite; à la pie et au perroquet; à l’hibiscus et à l’orchidée; à l’anis et à la graine de carotte (parfums). Il confère un état de résolution plein de grâce, la compréhension patiente, une contenance inébranlable en toute situation. Il confère le don de prophétie par le biais d’une lucidité courtoise qui permet de se tirer ses perceptions illusoires et fallacieuses pour accéder à des points de vue véridiques, donc clairs et transparents. Il aurait établi sa retraite éthérique aux pyramides du Soleil et de la Lune, à Teotihuacan, au Mexique.

Jophaël : Archange du Premier Rayon, on l’associe diversement à la calcite et au mica; à la mésange; au hêtre et à l’érable à sucre; au souci et au zinnia; à la sauge (parfum). Il confère un rayonnement d’autorité, l’aspiration spirituelle, le sens rigoureux de l’impeccabilité. Il amène à formuler des intentions conscientes ou à prendre conscience de ses intentions. Il fait passer de l’étroitesse d’esprit à la largeur de vision. Il aurait établi sa retraite éthérique près de Brend, au-dessus du Mont Bachelor et des Three Sisters, en Oregon.

Kassiel : Archange du Septième Rayon, on l’associe diversement à la dolomite rayée de rouge et au quartz fumeux; à la grive; au hêtre pourpre; à la jacinthe et au lilas; au trèfle et à l’érigéron (huiles essentielles). Il amène à un état de concordance avec Dieu, fournit des révélations sacrées, ouvre la conscience et confère le génie. En fait, il fait passer d’un état de quête de banalité éphémère à la quête toujours en effervescence des vérités éternelles. Il aurait établi sa retraite éthérique à Dragon Hill, à Uffington, en Angleterre.

Omuriel : Archange du Huitième Rayon, on l’associe diversement à la halite et à la labradorite; à la mouette et au bécasseau; au magnolia; au tournesol et à l’armoise; à l’amyris et au basilic (huiles essentielles ou parfums). Il aide à devenir emphatique dans ses relations avec ses voisins, à chercher l’unité expérientielle et à introduire la diversité dans ses activités ou sa quête. Il confère l’authenticité sincère qui permet de s’extraire des illusions de la séparativité pour parvenir à affirmer les réalités qui mènent à l’unité. Il aurait établi sa retraite éthérique au mont Olympe, en Grèce.

Metraël : Archange du Douzième Rayon, il s’agit en fait de Metatron, l’Ange de la Face, l’entité la plus rapprochée de la Présence divine, dans sa nouvelle appellation. Il introduit dans l’abondance infinie, confère un sens méticuleux dans la quête mystique et il induit la mentalité du champion brillant. Allégoriquement, il engendre la liberté sacrée par une guidance et un enseignement adéquats qui permettent de passer du stade de la chrysalide réactionnaire à la métamorphose active. On l’associe diversement à la calcite claire et au larimar; à l’harfang des neiges; au chêne blanc; à la rose; au baume du Pérou. Il aurait établi sa retraite éthérique à Machu Picchu, dans les Andes, au Pérou.

Ourriel (Ouriel ou Uriel) : Archange du Sixième Rayon, on l’associe diversement à la calcite orangée et au jaspe jaune; au cardinal; au sorbier; au cœur saignant et au fuchsia; au citron et à la menthe poivrée. Il induit un rayonnement céleste, ouvre à un ministère spirituel, renforce la sincérité de la consécration. Il fait passer d’un état de revers décourageants à un état de bénédictions qui soulève et enthousiasme. Il aurait établi sa retraite éthérique au Lost Lake du mont Hood, derrière Portland, en Oregon.

Oussraël (Ussraël) : Archange du Quatrième Rayon, on l’associe diversement au grenat et à l’œil de tigre; au moqueur-chat (dumentella corolinensis); à l’eucalyptus et à la tulipe; au pissenlit et au filoree; à la camomille et au gingembre. Il confirme la foi, confère la force dans la vertu et ouvre au ministère de la compassion. Il aide à passer d’un état de stagnation à un état de croissance ou d’expansion rapides. Il aurait établi sa retraite éthérique au-dessus de la Grande Pyramide de Gizeh, en Égypte.

Phanaël : Archange du Neuvième Rayon, on l’associe diversement à la tourmaline noire et au quartz clair; à la corneille; au pin; à la rose et à l’hydrangé; à l’aiguille de sapin et au bois de santal. Il amène à se fixer des buts élevés, à exercer une justice équilibrée et à s’investir dans une intensité soutenue. Il confère la force qui rend triomphant et qui permet de passer d’un mode de vie marqué par l’insouciance et l’imprévoyance, ce qui est menaçant, à un autre mode imprégné de sens pratique qui entraîne dans la sérénité et de douceur. Il aurait établi sa retraite éthérique au phare de Saint Augustine, en Floride.

Radraël : Archange du Troisième Rayon, on l’associe diversement à l’ambre et à la wulfénite; à l’oie et au cygne; au pommier et au noyer d’Amérique; à la céraiste et à l’ajonc; à la marjolaine et au néroli (huiles essentielles ou parfums). Il confère la vigilance pour rester pur, un sens divin de l’amitié et la faculté de raconter les histoires de jadis. Il aide à passer de la singularité qui isole à la sociabilité par l’aptitude à chercher un chorus unanime.

Rafaël : Archange solaire bien connu du Cinquième Rayon, on l’associe diversement au jade et à la topaze; à la colombe et au pélican; à l’aune et à l’olivier; à l’aigremoine et à la calendula; au fenouil et au petit grain (huiles essentielles ou parfums). Il aurait établi sa retraite éthérique au phare de Fire Island, près de New York.

Razzaël : Archange du Onzième Rayon, on l’associe diversement au quartz citrin et à l’hématite; à la corneille et à l’ibis; au mélèze et au charme; au chèvrefeuille et à la bruyère; à l’estragon et à la verveine (huiles essentielles et parfum). Il confère la sagesse sacré, la clé des mystères et la bonne tenue des registres. Il instille l’esprit d’universalité qui permet de passer des études qui renseignent sur la Terre aux événements qui révèlent le Ciel. Il aurait établi sa retraite éthérique à Wizard Island, au Crater Lake, en Oregon.

Remmiel : Archange du Quatrième Rayon, on l’associe au quartz clair; au faucon et à la grue; au noyer; à la chicorée et à l’étoile de Bethléem; à la mélisse et à la vanille. Il confère une conscience compréhensive, une vision fiable et renseigne sur une Divinité sur laquelle on peut compter. Il aide à passer du stade de la confiance en une clémence qui ne se dément pas à un état de certitude qui amène à prendre des décisions fermes et déterminées. Il aurait établi sa retraite éthérique à Wild Cave, près de Hot Springs, dans le Dakota du Sud.

Saqraël : Archange du Deuxième Rayon, on l’associe diversement au quartz clair; au canard et à l’aigrette; au cerisier et au prunier; au mûrier et à la rudbeckie; au poivre noir et à l’élémi. Il confère la faculté de l’imagination, libère la puissance de commandement et aide à fusionner avec son destin. Il instille des énergies qui pondèrent le jugement et permettent de percevoir une réalité autrement. Il aurait établi sa retraite éthérique à Assateague, en Virginie.

Surraël : Archange du Huitième Rayon, on l’associe diversement à la tourmaline noire et à l’obsidienne flocon de neige; à l’orfraie; au magnolia toujours vert; à la capucine ou au cresson de fontaine; à la coriandre. Il opère un modelage de la conscience qui la rend plus compréhensible, induit dans des dispositions bienveillantes et libère la force des Élémentaux. Allégoriquement, il fait passer de l’état qui consiste à assembler les éléments premiers des fondements au modelage parfait des archétypes sacrés. Il aurait établi sa retraite éthérique au Wonder Lake, près du mont Kinley, en Alaska.

Zadkiel : Archange du Onzième Rayon, on l’associe diversement à l’améthyste, à la lépidotide et à la perle; à l’oiseau-moqueur et à la tourterelle triste; au saule; au pois de senteur et à la prunelle vulgaire; à la lavande et à la rose (huiles essentielles et parfums). Il ouvre à la compréhension bienveillante, induit dans une piété tempérée et prédispose à une prudence mesurée. Ce grand Guide consolateur confère la faculté de la persuasion en douceur qui permet de passer du désir d’absoudre de façon partiale à l’application du pardon inconditionnel et intégral. Il aurait établi sa retraite éthérique au Lac Matheson, au mont Cook, en Nouvelle Zélande.

© 2009-2016, Bertrand Duhaime (Dourganandâ). Tous droits réservés. Toute reproduction strictement interdite pour tous les pays du monde. Publié sur : www.larchedegloire.com. Merci de nous visiter sur : https://www.facebook.com/bertrand.duhaime.

Partagé par : http://www.messagescelestes-archives.ca – Messages Célestes
[signoff]

Comments are closed.