L’éveil de la conscience intérieure (8/10)

113

L’accélération de l’éveil

Tel que déjà mentionné, l’évidence grandissante de la possibilité d’un holocauste environnemental planétaire devrait fouetter notre conscience collective et accélérer notre éveil. Libérant notre créativité de notre fascination pour tout ce qui touche la matière, grâce notamment à une plus grande maturité psychologique, nous pourrons décupler la vitesse d’évolution de notre conscience et faire des pas de géant dans notre développement spirituel.

En fait, ce phénomène d’accélération exponentielle de l’évolution s’observe déjà autour de nous. S’il a fallu des milliards d’années pour parvenir à l’apparition d’une première cellule vivante, le passage aux différents stades subséquents d’évolution s’est fait en un temps de plus en plus court, de sorte que nous pourrions comparer l’évolution de la Vie sur Terre à l’image d’une spirale aux spires de plus en plus serrées. Ainsi, d’après une étude de l’histoire de l’évolution terrestre et humaine réalisée par le philosophe américain Terence McKenna, la vitesse de l’évolution est 64 fois plus rapide chaque fois que nous passons d’une grande étape à l’autre. Selon ses calculs, le centre de la spirale évolutive, ou la fin de la compression du temps requis pour passer d’une étape à l’autre, se situerait en décembre 2012; et fort curieusement, c’est précisément le 22 décembre 2012, que se termine le 5 200e et dernier cercle du mystérieux calendrier maya qui, depuis sa découverte, fascine les scientifiques de par son incroyable précision… Voilà une coïncidence trop frappante pour ne pas être prise en considération!

Autre coïncidence, c’est également en 2012 qu’un autre écrivain visionnaire, Ken Carey, auteur du livre Semence d’étoiles, situe l’apogée de l’évolution humaine, le moment où sera atteint le seuil critique à partir duquel l’humanité fera un saut quantique d’évolution. Incarnant à jamais les pouvoirs et la gloire de l’Unique, une nouvelle sorte d’être, mi-divin, mi-humain, nous annonce-t-il, doit permettre la manifestation universelle du mystérieux Dessein Sacré, caché depuis si longtemps dans la chrysalide humaine en constante devenir évolutif. Un arc-en-ciel de Paix, d’Harmonie et d’Amour lumineux entourera le monde entier en ce jour béni de la Reconnaissance alors que l’Humanité entrera dans une nouvelle phase de mutation et s’unifiera en Un Seul Tout Conscient. Cet événement sera, affirme-t-il, d’une puissance supérieure à tout ce que la Terre a déjà connu. Plus d’énergie sera émise en un court laps de temps qu’il n’en est normalement émis à la surface de la Terre en plusieurs années. Cette énergie prendra la forme d’une perception accentuée et d’une connexion émotionnelle approfondie, reliant l’individu à Dieu.

Également prédit par Teilhard de Chardin dans son essai intitulé Mon univers, ce « Point Oméga » où tous réaliseront simultanément leur unité avec Dieu sera à certains égards semblable au phénomène du trou noir par lequel la force gravitationnelle d’une étoile super-géante devient si intense après son implosion finale que même la lumière ne parvient plus à s’en échapper. Telle est bien l’apothéose inimaginable, grandiose, titanesque à laquelle nous destinerait le Créateur de l’univers, soupçonne lui aussi Russell dans son plus récent livre. La force d’Amour engendrée par l’éveil d’un nombre suffisant d’êtres incarnés déclenchera une véritable ‘supernova spirituelle’ irradiant l’ensemble du monde d’une lumière intérieure capable de fusionner en un seul tout l’ensemble de l’humanité… Un trou blanc s’ouvrira dans le temps, nous entraînant tous dans un nouvel univers de conscience, encore inaccessible même à la pensée la plus dégourdie.

Rien de tout cela ne sera l’effet du hasard. Comme la science nous l’a révélé, il fallait exactement l’ensemble des lois physiques et biologiques connues pour donner naissance à la Vie et engendrer une intelligence capable d’apprécier la beauté de l’univers. La moindre variation à l’un quelconque des facteurs cruciaux dont dépend la merveilleuse harmonie du cosmos et la Vie ne serait alors pas apparue. L’eau elle-même, dont les prodigieuses propriétés en font un des ingrédients essentiels à l’évolution de la Vie, en est un des meilleurs exemples. En fait, dans l’ensemble des possibilités de paramètres différents que les lois physiques et biologiques auraient pu adopter, une seule sur un milliard d’autres pouvait permettre l’essor prodigieux de la Vie. Il y a donc bien une Intelligence Suprême qui a conçu et créé l’univers et il y a bien un But à son existence.

Qui plus est, nous ne sommes certainement pas la seule planète où la Vie s’est implantée. Plus de un quatrillion d’autres planètes porteraient la Vie selon les estimations les plus optimistes, confirme Russell. Nous ne sommes qu’une « graine » de l’évolution parmi des milliards et des milliards d’autres projetées dans les vents de l’espace-temps. Pourtant, comme toutes les autres semences de Vie, nous avons la possibilité de nous épanouir, après être parvenus à maturité, et donner les fruits pour lesquels nous avons été conçus. Il nous faut cependant passer au préalable un test d’intelligence cosmique. Si nous utilisons sagement les prodigieux pouvoirs à notre disposition et mettons notre créativité au service de tous les êtres partageant avec notre espèce ce berceau planétaire où nous sommes nés, l’humanité pourra alors continuer à porter le précieux Flambeau sacré de Vie qui nous a été confié.

Cependant nous ne sommes pas seuls, laissés à nous-mêmes, face au défi d’une transformation globale de nos consciences et de notre mode de vie. Des êtres vivants partageant comme nous le privilège universel de la conscience et de l’intelligence créatrice veillent sur nous depuis que l’être humain a entamé sa marche laborieuse sur le sentier de l’évolution. À partir des plans invisibles aussi bien que de ceux perceptibles à nos sens, des gardiens bienveillants surveillent discrètement nos pas chancelants et guident notre devenir collectif et ce dans le plus grand respect de notre propre libre-arbitre.

Des êtres d’une grande sagesse, issus de cycles évolutifs antérieurs au nôtre, sont venus à maintes reprises marcher à nos côtés pour offrir la lumière de leur grande lucidité et la chaleur de leur Amour afin de mener à bon port la collectivité d’âmes ayant choisi de s’incarner et grandir ensemble à travers les épreuves et les circonstances uniques offertes par ce monde merveilleux, préparé à notre intention depuis si longtemps. Leur présence a laissé une marque indélébile dans la culture humaine de toutes les époques sous la forme de religions et rites sacrés, encore largement suivis à notre époque. Aujourd’hui, alors que nous franchissons une des étapes les plus difficiles de notre devenir collectif, ces êtres de Lumière sont encore et plus que jamais à nos côtés, guidant de leurs voix désincarnées, par l’entremise d’une multitude de canaux humains de communication, les choix de vie et l’éveil spirituel de tous ceux et celles qui veulent bien prêter une oreille attentive et bienveillante à leurs sages conseils.

Mais ces êtres de Lumière et de sagesse ne sont pas seuls à agir. D’autres êtres provenant cette fois d’autres systèmes, d’autres lieux où la Vie est aussi apparue en cet univers infini, se manifestent également à notre attention afin d’influer subtilement sur le déroulement du cours de l’histoire. Des centaines de millions de personnes ont été les témoins du passage de leurs vaisseaux de lumière et des signes révélateurs ont été laissés en maintes contrées pour bien indiquer que ces observations n’étaient pas le fruit de l’imagination ou le résultat de malveillants canulars. Guidés en cela par la hiérarchie sacrée des maîtres de sagesse, ces êtres de tailles diverses mais néanmoins typiquement humains dans leur apparence générale, jouent eux aussi un rôle-pivot essentiel au bon équilibre de l’environnement terrestre et au maintien de l’intégrité de ce monde, terreau fertile de l’évolution de tant d’âmes. À travers les âges, ils ont oeuvré dans l’ombre et avec une abnégation et une dévotion sans borne pour favoriser la plus grande diversité possible et le meilleur épanouissement de la Vie sur cette Terre d’Eden, véritable paradis, oasis de Paix, de fertilité et d’abondance.

Je sais que vous pensez peut-être à ce point-ci que je vous entraîne dans un domaine où vous ne pouvez être assuré de quelque certitude que ce soit. Certains offrent même curieusement une résistance farouche à toute idée, disons le mot, d’une présence extra-terrestre dans nos cieux et sur Terre. C’est là un sujet délicat qui peut soit éveiller le plus grand enthousiasme ou au contraire faire surgir de brusques susceptibilités. Je n’ai absolument pas l’intention de chercher à convaincre qui que ce soit de l’existence de ceux que certains appellent respectueusement nos frères de l’espace. Pourtant, je ne puis résister à l’appel intérieur que je ressens de vous communiquer à tout le moins certaines informations à ce propos, laissant ensuite le soin à chacun de se faire sa propre idée.

Voici donc d’abord en quelques mots mon point de vue à ce sujet. Comme vous vous en doutez, il est clair pour moi que les dizaines de milliers d’observations d’aéronefs lumineux aux formes étranges vues par des millions de personnes et détectées sur les écrans radar du monde entier, photographiés et filmés depuis la fin des années 40, ne peuvent être le fruit d’une simple hallucination collective. De nombreux témoins ont raconté des histoires de tous genres, toutes plus fantastiques les unes que les autres, sur des rencontres avec certains occupants de ces engins et même parfois sur des enlèvements temporaires d’individus pour qui seule une séance d’hypnose a permis après coup de se rappeler des faits survenus. La masse considérable de livres, de documents et de renseignements publiés et diffusés jusqu’à ce jour sur le sujet a de quoi remplir d’étonnement quiconque s’intéresse sérieusement à l’étude du phénomène.

Cependant, un élément nouveau dans ce vaste sujet s’est manifesté depuis le début des années 80 et tout particulièrement à partir de 1990, un élément qui apporte un éclairage fort utile. Je veux ici parler du phénomène connu en anglais sous le nom de « crop circle » ou cercles dans les champs cultivés, ou encore pictogrammes agrestes.

Depuis le début des années 80, mais plus particulièrement depuis le début de cette décennie, des signes étranges, attisant la curiosité de tous, se sont mis à apparaître principalement dans les champs cultivés en Angleterre, mais aussi ailleurs dans le monde, dans les prairies canadiennes aussi bien qu’américaines, en Allemagne, au Japon, en Suède, en Italie, en Australie, et en Russie. On évalue à plus de 10,000 aujourd’hui le nombre de ces pictogrammes étranges apparus à travers le monde, la majorité de ceux-ci étant apparues dans la campagne anglaise. Leur forme a d’abord été simple au cours des premières années où l’on a commencé à les découvrir, c’est-à-dire de simples cercles de céréales — soit du blé, de l’orge, de l’avoine, du colza (canola) ou même du riz — soigneusement aplaties en spirale dont le centre est toujours légèrement décentré par rapport à la bordure du cercle. Puis sont apparus des double, triple, quadruple et quintuple cercles, auxquels « on » a ajouté au fil des ans un, deux, puis trois anneaux étroits parfaitement formés. Quant à leur taille, elle varie aujourd’hui du simple cercle de moins d’un mètre à de gigantesques formations aux configurations complexes dépassant les 200 mètres de long.

Je tiens à vous préciser immédiatement que la tentative orchestrée par les médias de ridiculiser toute l’affaire en 1991 en cherchant à nous faire croire que deux sexagénaires du nom de Doug et Dave, auparavant à l’emploi du service de renseignements britannique, auraient été les auteurs de la plupart des cercles découverts dans les champs de la campagne anglaise est en réalité le plus grand canular qu’on ait jamais tenté de nous faire avaler. Il est rigoureusement impossible que ce phénomène extraordinaire puisse être l’oeuvre de quelques plaisantins en mal de bonnes blagues. Apparaissant toujours de nuit à l’insu de tous, et parfois se manifestant la même nuit en plus d’une dizaine d’endroits éloignés les uns des autres, ces cercles et pictogrammes complexes sont créés grâce à une technologie qui dépasse de loin tout ce que nous connaissons à ce jour. En effet, chaque tige de plante est parfaitement pliée à angle droit, à environ 3 centimètres du sol, sans qu’il n’y ait trace de cassure mécanique de la tige. Vues au microscope, les parois cellulaires paraissent avoir été distendues par une force capable de les étirer sans les casser, un peu comme le ferait, dit-on, l’exposition de ces plantes à l’effet de micro-ondes. Le cas le plus spectaculaire concerne les cultures de canola qui est une plante dont la tige à la base est aussi grosse et cassante qu’une branche de céleri — et qui sont elles aussi pliées sans la moindre cassure!

Voici une description des divers phénomènes entourant l’apparition de ces mystérieux messages, tel que rapporté par de nombreux témoins. Parfois, on observe de grandes draperies lumineuses apparaissant dans le ciel nocturne. De couleurs diverses, ces apparitions diaphanes descendent en lentes circonvolutions jusqu’au sol, stoppant pour quelques instants avant de se volatiliser pour ne plus être revues. Des cônes lumineux ou des boules blanches, oranges ou rouges paradent plus haut dans le ciel. Un témoin a même réussi à capter sur vidéo en 1996 la formation d’un immense cristal à branches multiples en moins d’une vingtaine de secondes pendant que deux petites boules lumineuses tournaient lentement à une centaine de mètres du sol. En certains cas, les chiens du voisinage jappent comme des forcenés, troublant le silence de la nuit. Les tuiles de certains toits tremblent comme agitées par une force invisible. Il arrive même que des automobiles refusent de démarrer. Plusieurs personnes ont entendu un bourdonnement sourd, parsemé de crépitements inexplicables, se déplaçant lentement au-dessus des champs. De rares témoins rapportent d’étranges sensations de temps distordu et de présence palpable d’énergie dans l’air. Tôt le matin, quelques curieux se rendent sur les lieux de tout cet émoi et découvrent, ahuris, une forme aux contours nets, comme coupée au couteau, s’étalant dans les blés jeunes ou mûrs selon le moment dans la saison estivale où le phénomène s’est produit. De nombreux livres, calendriers et vidéos, de même que de multiples sites sur l’Internet permettent aujourd’hui à chacun de constater la diversité prodigieuse des formes de plus en plus complexes ainsi créées par des êtres d’une évidente intelligence cherchant à nous communiquer la preuve de leur existence et, sans doute aussi, à piquer notre curiosité, voire à stimuler l’éveil de notre conscience intérieure.

Une fois établie l’irréfutable authenticité de la vaste majorité des formations découvertes — car bien sûr il y a à l’occasion des canulars créés par d’obscurs farceurs dont les piètres oeuvres n’arrivent même pas à la cheville des authentiques formations, il nous faut ensuite tenter de comprendre le message qu’on nous envoie ou la raison derrière ces actes créateurs. Plusieurs pistes de recherche intéressantes ont été mises à jour jusqu’ici. Les sourciers, dont l’Angleterre est fort bien pourvue, ont chaque fois noté la présence de forts courants énergétiques en des points précis de ces formations picturales. En fait, d’après eux, ces sculptures environnementales sont intentionnellement placées à des points d’intersections importants du réseau d’énergie tellurique du globe. De plus, tous ont perçu avec leur baguette de détection que le niveau d’énergie de l’ensemble du réseau a considérablement augmenté depuis le début des années 90 alors que l’activité des mystérieux auteurs de ces pictogrammes s’est littéralement décuplée, le décompte annuel passant de quelques dizaines au début des années 80 à près de 2 000 nouvelles formations dans l’ensemble du monde, à partir de 1990. De là à conclure qu’une des intentions des invisibles visiteurs cosmiques est de renforcer le réseau énergétique formant une composante essentielle des processus vitaux planétaires, un peu comme un acupuncteur traitant les méridiens d’un patient, le pas est aisé à franchir.

Mais quelque chose de plus important semble encore nous échapper, car pourquoi ne pas s’en tenir alors à de simples cercles comme au début. Pourquoi ces formes de plus en plus complexes, évoquant un mystérieux alphabet recelant un message à notre intention? Certains intuitifs ont affirmé que ce serait peut-être là une ancienne forme d’écriture oubliée depuis longtemps mais tout de même gravée au plus profond de notre inconscient et que le simple fait de voir un de ces symboles suffirait à déclencher un processus d’éveil, comme une programmation enfouie au plus profond de notre psyché et dont l’activation enclencherait alors un processus d’évolution et d’éveil accéléré.

Une chose semble évidente toutefois : l’apparition de plus en plus fréquente de ces cercles dans les champs cultivés ne laisse personne indifférent et une subtile transformation psychosociale ainsi qu’un profond changement de paradigme sont en train de s’opérer. Nous pourrions croire que nous sommes guidés, pas à pas, vers un but déterminé et préparés en vue d’une fin bien précise; mais quel but et quelle fin?… Là réside toute la question. Car il semble bien y avoir une progression dans la fréquence et la complexité des formes observées.

Chaque nouvelle saison, l’excitation monte d’un cran alors que fusent les symboles archétypaux et les indices mettant notre perspicacité au défi de résoudre l’énigme qui se tisse sous nos yeux. Symboles mystiques antédiluviens, clés cachées de notre devenir prochain, aiguillons poussant sciemment nos consciences à l’orée d’une ère de révélations et de mutations profondes… L’esprit s’ouvre chez ceux et celles qui tentent de décoder l’insondable et d’entrebailler les portails d’un univers où le rêve deviendra réalité.  Connais-toi toi-même et tu connaîtras l’univers et les dieux  , disait Socrate. Peut-être n’avons-nous jamais été aussi près de découvrir qui nous sommes et ce qui se passe dans la tête des « dieux » qui nous rendent visite.

Tout bien considéré, on est en droit de croire que l’apparition de ces pictogrammes fasse partie d’un plan délibéré pour préparer les esprits à d’autres phénomènes encore plus extraordinaires qui se produiront alors que nous approcherons de l’année 2012, une année qui, de l’avis de nombreux visionnaires, restera à jamais marquée dans l’histoire du genre humain.

Tous ces livres de Watson, Russell, Carey et de tant d’autres défricheurs de la pensée du nouveau millénaire, reflètent la croissance phénoménale du développement du potentiel humain et contribuent à stimuler l’éveil de la conscience en évoquant des images positives et encourageantes de l’avenir. En partageant ainsi leur expérience et leurs visions, ils nous aident à découvrir notre propre nature divine et à tracer la voie vers un monde meilleur auquel nous pouvons ensemble donner naissance… si nous le voulons bien.

Source : http://earthrainbownetwork.com

Partagé par : Messages Célestes
[sc:bas_de_page]

Comments are closed.