« Manipuler par la Présence »

1 269

Par Eckhart Tolle

DEUX BELLES QUESTIONS PERTINENTES POSÉES À ECKHART TOLLE, L’UNE CONCERNANT LES PSEUDO-MAITRES ET LA DISTINCTION ENTRE LE CHARISME ET LA PRÉSENCE ET L’AUTRE SUR LA NÉCESSITÉ OU PAS D’AVOIR RECOURS À UN PROFESSIONNEL (THÉRAPEUTE, PSYCHANALYSTE, ETC.).

2ème partie sur 3 des questions faisant suite à la conférence intitulée Conscience, surpoids, addictions et Cie… par Eckhart Tolle. visible ICI.

La Présence peut-elle être utilisée pour manipuler les autres?

–     Q. – Bonjour Eckhart

–     E. – Bonjour

–     Q. – J’ai rencontré des gens dans ma vie avec une certaine perception, avec de l’intuition qui ne peut advenir qu’avec la présence. C’est très attirant et cela inspire confiance. Et voici ma question : la présence peut-elle être employée pour manipuler ou utiliser les autres ?

–     E. Sans entrer dans les détails, diriez-vous que vous avez connu quelque chose comme

ça ?

– Q. : Oui.

  • Oui. Eh bien, la présence ne peut pas être utilisée, mais la présence peut émergée et être à nouveau recouverte. L’égo revient et revendique quelque chose. Il revendique sa possession de la présence. C’est l’une des choses qui peut arriver. Il revendique le pouvoir qui est dans la présence. C’est la chute fréquente de certains enseignants spirituels qui vivent des périodes dénuées d’égo. L’égo peut être en sommeil ou laissé de côté et la présence émerge alors, mais l’égo se cache toujours à l’arrière, prompt à s’imposer à nouveau.

Quand l’enseignant spirituel revendique une particularité, quelque chose censé le rendre spécial, ou quand il dit : « Je suis l’humain le plus avancé qui ait jamais vécu ou qui vivra jamais sur la planète », vous savez alors que l’égo s’est probablement infiltré à nouveau même si l’enseignant a pu proférer de belles paroles il y a seulement quelques semaines, des paroles inspirées. Cela peut arriver et c’est arrivé.

Venons-en à la seconde partie de la réponse. IL y a certaines aptitudes qu’ont certaines personnes et il peut parfois sembler que ces aptitudes ne peuvent être que celles d’un être humain éveillé. Par exemple, il y a ce qu’ils appellent en Inde les sidhis, des pouvoirs psychiques. Cela inclut la clairvoyance. Des gens peuvent vous dire ce qu’était le prénom de votre grand-mère, l’âge auquel elle est morte. Ils peuvent influencer d’autres personnes, leur insuffler leur propre volonté, leur faire faire des choses qu’ils ne feraient pas autrement, avoir sur les autres un effet hypnotique.

L’observateur peut avoir l’impression d’être face à un être hautement évolué, à un être éclairé, mais ce n’est pas forcément le cas. Il y a beaucoup d’humains qui ont des pouvoirs psychiques qui ne vont pas forcément avec la réalisation spirituelle. Or, si vous ne savez pas cela, vous pouvez aisément en venir à croire que de telles choses ne peuvent résulter que d’une réalisation spirituelle.

Si je me mettais à léviter ici et maintenant, filmé par quelqu’un, énormément de gens partout dans le monde se mettraient à croire que je suis l’être humain le plus évolué de la planète, mais il se pourrait que j’aie simplement certains pouvoirs psychiques tel un athlète sur le plan physique qui a développé de grandes capacités physiques que n’ont pas les autres. L’athlète a travaillé sa musculature et entraîner ses membres pour pouvoir bouger d’une certaine façon. Il a développé des choses qui en font quasiment un super humain.

De la même façon, il y a donc certains humains avec des pouvoirs psychiques, qui sont comme des athlètes dans le monde psychique. Cela ne va pas forcément avec l’absence de l’égo. En fait, c’est tout à fait dangereux s’il y a un gros égo caché. Les égos sont aussi très doués pour se dissimuler. Cette personne est capable de tordre des cuillières ou de manifester des choses à partir de rien. Bon, il semble que ce soit à partir de rien, mais peut-être que la manche ne soit pas rien. Elle se manifeste quelque part. Je ne me suis pas entraîné assez, je ne peux pas le faire.

Ce n’est pas forcé, mais ces choses sont souvent utilisées au bénéfice de l’égo. Or, la présence même ne peut pas être utilisée par l’égo. L’égo ne peut intervenir qu’une fois que la présence a été recouverte, mise à l’écart à l’arrière-plan, et revendiquer alors quoi que ce soit, peut-être parce qu’il y a eu là inspiration. Vous pouvez percevoir la différence pour certains enseignants, quand la présence a été recouverte, la qualité de ce qu’ils disent a également diminué. Elle n’a plus l’inspiration ou la puissance qu’elle avait avant. Il y a aussi une différence entre le charisme et la présence. Les gens les confondent parfois.

Il y a des humains, certains sont des enseignants spirituels et d’autres ont peut-être une position de pouvoir, qui semblent rayonner un champ d’énergie très puissant. Pour ceux d’entre vous qui ne font pas la différence, cela peut être confondu avec une réalisation, une illumination ou un éveil spirituel. Certains enseignements spirituels ont les deux, la présence et le charisme. Certains ont seulement la présence. La présence est plus fine, un champ d’énergie d’une fréquence vibratoire plus élevée que pour le charisme.

Le charisme est très puissant. C’est spécifiquement le chi ou la Shakti qui émane d’eux. J’ai décrit le chi ou la Shakti, comme vous voulez, comme étant le pont entre le monde physique manifesté et le sans forme non manifesté. Entre les deux, alors que la forme est née du sans-forme, il y a de l’énergie. L’énergie est la première manifestation. Vous ne pouvez pas la percevoir avec vos sens. Et cette énergie est le chi et elle s’écoule dans les formes créées. C’est donc le pont entre la forme et le sans-forme et certaines personnes sont en contact avec ce niveau. On dit qu’elles ont du charisme.

Comme je l’ai dit, des enseignants spirituels ont parfois à la fois la présence et le charisme. Les pouvoirs psychiques peuvent aussi venir avec le charisme. Ensuite, vous avez des gens avec une position de pouvoir puissant dans le monde et grâce à l’énergie qui s’écoule à travers eux, l’attention qui leur est accordée, qui développe du charisme. Ils sont en contact avec cette source d’énergie du chi. Il ne s’agit pas là forcément de bonnes personnes, parce que cette énergie peut être utilisée avec des buts égoïques. Hitler avait beaucoup de charisme.

Quelqu’un qui a rencontré Bill Clinton m’a dit que lorsque ce dernier rentre dans une pièce, même après avoir été président, tout le monde peut sentir une émanation d’énergie. Dans le passé, les rois avaient souvent ça. Au Moyen-Âge, beaucoup de rois avaient la réputation d’être des guérisseurs. On parlait du toucher royal. Souvent, des gens malades étaient amenés auprès du roi, dans sa présence. Il pratiquait alors des impositions des mains et beaucoup de malades étaient guéris. Peut-être y avait-il le pouvoir de l’énergie, mais on peut sans doute ajouter aussi la croyance qu’en présence du roi, on est guéri. C’était souvent le propre pouvoir des malades qui les guérissait.

À moins d’être soi-même fermement établi dans la présence, il est parfois difficile de faire la différence entre charisme et présence. Je ne sais pas si vous avez été en contact avec un enseignant spirituel, compte tenu de ce que vous avez dit, en étant témoin de ce que vous avez mentionné.

–     Q. – Oui.

Il y a des enseignants spirituels que je ne vais évidemment pas nommer, qu’ils soient morts ou vivants, qui ont très clairement un débit d’énergie énorme et des gens sont pratiquement dépendants de leur champ d’énergie. À chaque fois qu’ils reviennent dans la présence de l’enseignant, ils peuvent sentir . . . Avec la présence, cela se passe aussi un peu comme ça, parce que la présence en un être humain éveille votre propre présence. L’enseignant doit indiquer que ce dont vous faites l’expérience est vous-même et non pas l’énergie de l’enseignant. L’énergie de l’enseignant éveille votre présence.

Quand les gens sont dépendants d’un personnage extérieur, de l’énergie qui provient de lui, il y a une mauvaise compréhension. Ils sont dépendants, ils pompent l’énergie, le chi, la Shakti. Ils pensent être ainsi illuminés, mais un signe très clair qu’ils ne sont pas illuminés, c’est quand ils reprennent leur vie ordinaire. Ils sont aussi inconscients que n’importe qui d’autre. Il n’y a pas de changement réel, il n’y a qu’une absorption d’énergie. Vous devriez trouver votre propre source de l’intérieur plutôt que de dépendre d’une source extérieure.

La présence ne peut pas être utilisée. Deux choses peuvent se produire, soit ce n’est pas la présence, c’est le chi au service de l’égo, soi c’était la présence, mais elle a été recouverte. L’égo s’est à nouveau imposé, a fait ses revendications et a essayé de manipuler les gens à ses propres fins. Je ne sais pas ce qu’il en est dans votre cas, mais vous pourrez peut-être le voir pour vous-même. La présence et l’égo ne peuvent pas coexister. L’égo peut être à l’arrière-plan, mais il ne peut pas utiliser la présence quand la présence est présente.

–     Q. – Je comprends. Merci.

Est-ce nécessaire d’avoir recours à des professionnels pour retrouver la mémoire concernant certaines blessures?

–     Q. – Voici ma question : devrions-nous faire appel à une aide professionnelle pour retrouver la mémoire manquante ou perdue de son enfance ?

–     E. – Une aide professionnelle, vous vous sentez portée à chercher vous-même cette aide ?

–     Q. – Non, pas vraiment ! Mais je pense qu’une partie de moi est concernée, parce que je ne me rappelle pas, il y a la possibilité d’avoir une énergie négative que j’ai conservée.

  • Je ne vous dirais pas catégoriquement de ne pas le faire, bien que le point central de cet enseignement soit bien sûr le moment présent et de s’intéresser à tout ce qui arrive dans le moment présent. Ce qui arrive dans le moment présent, c’est souvent quelque chose du passé, un schéma passé, une émotion passée, un ressenti passé. À un moment ou à un autre, cela arrive dans le moment présent. C’est là où vous utilisez votre perception. Par cette perception consciente de la chose, puisque cela arrive dans le moment présent, quelque chose se passe, une transformation se produit. Le passé est consumé dans la présence.

En la présence de la présence, le passé est consumé quand il émerge. Et quand cela arrive, vous pouvez soudainement vous rappeler, à la lumière de la présence, l’origine de l’émotion. La mémoire peut revenir spontanément. Quand la lumière de la présence illumine un vieux schéma qui émerge dans le moment présent, vous pouvez voir d’un coup : « Ah, ça vient de là ! C’est là où ça a commencé ». Dans d’autres cas, vous pouvez ne jamais savoir où cela a commencé, mais venir à la lumière de la présence suffit à la transformation.

Quoi qu’il en soit, je crois que les choses sont ainsi. Néanmoins, je ne dirais pas catégoriquement à tout le monde de ne pas chercher ce qui a pu se passer un jour. Dans certains cas, il peut être conseillé de regarder le passé, je dirais de façon exceptionnelle. Seule la personne qui vous accompagne, en espérant qu’elle soit présente, devrait pouvoir évaluer s’il est conseillé de voir si vous pouvez retrouver une mémoire. Il y a cependant là un grand danger. C’est le phénomène que l’on peut observer avec le rêve.

Quand vous dormez, une émotion que vous portez en vous crée dans votre mental des images oniriques. Quand vous vous réveillez, il vous semble que le rêve a produit le ressenti, par exemple la peur. Vous faites un rêve très effrayant. Vous vous réveillez, vous rappeler le rêve et vous vous dites : « Oh, j’ai eu horriblement peur en faisant ce rêve ». La réalité est que la peur était déjà en vous, comme ancien champ d’énergie, et pendant que vous dormiez, le mental a créé une image, une sorte d’explication à la peur qui était éprouvée. Très souvent, le rêve est donc l’illustration mentale d’un ressenti profond.

De la même façon, si vous allez dans le passé pour retrouver des mémoires, il y a un risque similaire. Beaucoup d’humains portent en eux l’impression que quelque chose ne va pas. Ils peuvent éprouver une contraction, une énergie de peur ou de colère. C’est ce que j’appelle le corps de souffrance. D’une manière ou d’une autre, ils le portent en eux. Donc, en retournant dans votre passé, il y a le risque que le mental crée une mémoire pour expliquer ce que vous éprouvez maintenant. C’est le danger avec la régression dans les vies passées ou la régression dans cette existence même.

Dans certains cas, il y a bien sûr quelque chose. Oui, cette personne a été abusée en tant qu’enfant et il lui a fallu refouler le souvenir pour éviter une souffrance insupportable. Ces cas se produisent sans nul doute. Or, il y a aussi beaucoup de cas où il y a une interprétation erronée, le mental essayant d’expliquer ce que l’on éprouve maintenant, mais ce ressenti est un ressenti humain universel de peur, de colère ou comme un trou profond à l’intérieur. Le mental crée alors un rêve qu’il appelle un souvenir. Voilà le danger si vous allez dans le passé.

Donc, mon premier choix et ma première recommandation, c’est toujours regarder ce qui arrive dans le moment présent. En étant présent, sous une forme ou sous une autre, le passé se révélera à la lumière de la présence. Un événement se produit qui réactive quelque chose d’ancien et vous l’avez alors. L’origine est toujours secondaire. Si le souvenir est là, très bien, mais si vous devez ne jamais connaître l’origine, cela n’a pas d’importance. La chose est désormais à la lumière de la présence.

Vous pourriez devoir remonter bien des générations où le même dysfonctionnement fut infligé aux enfants par leurs parents, par ces enfants à leurs propres enfants et ainsi de suite. Vous pourriez même devoir remonter des centaines de milliers d’années, remonter à l’époque où vous étiez un poisson qui a été mangé par d’autres poissons dix millions de fois, avec dix millions de moments de terreur. Et pour une raison ou pour une autre, ils ont survécu même à mesure que la forme a évolué…

– Q. : OK !

Traduction Robert Geoffroy

Source : http://blogbug.filialise.com

Partagé par : www.messagescelestes-archives.ca – Messages Célestes


Vous avez apprécié ce message... Partagez-le avec Amour
 

Votre aide est Importante…

Depuis sa création il y a plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seul à travailler sur les sites de Terre Nouvelle en partageant à tous les jours les messages de nos amis Guides et Instructeurs Célestes afin d'ouvrir les consciences, pour vivre dans un monde d'Amour et de Paix. Je fais appel à vous aujourd'hui afin de me soutenir dans cette démarche en faisant un don (si minime soit-il).
Le partage est un don de Sois, un don d'Amour...
Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...
Bernard !

$ CAD
€ EUR

Vous pouvez également envoyer votre don à cette adresse:

Bernard Guillemette
CP 522 Prévost
Prévost, Qc Canada
J0R 1T0



Comments are closed.