NDE… La suite de mon choc (2/2)

144

nde4Alors là, ma patience est mise à rude épreuve. Par deux fois, j’ai écrit pour répondre à la question d’Agathe et par deux fois, l’ensemble de la réponse s’efface dès que je clique sur envoyer. Cette fois ci, je ne prends pas de risque et j’écris à partir de Word que je comprends mieux car depuis 13 ans, c’est ma façon d’entrer en communication avec mon âme.

Lors de ma folie, comme je l’appelle, mon Âme a ouvert pendant une durée de 24 heures, une fenêtre sur le futur de ma personnalité. Sous son impulsion, j’ai commencé à dessiner une carte du ciel. En fait aujourd’hui je dirais que mon Âme m’a transmis un plan de match très précis pour les années qu’il restait à mon incarnation.

Ce plan comportait des années précises et des expériences de détachement précis que je devais rencontrer sur mon chemin et ce pour chacune des années en question. Ce plan indiquait même les années de naissance de mes futurs petits enfants. Avec le recul du temps, je dois admettre que le plan était d’une précision à faire trembler les sceptiques. Au lendemain de ces 24 heures, quand j’ai relu ce que j’avais écrit et dessiné, je ne me souvenais plus du sens de ce que j’avais devant moi. Je savais que c’était important mais tout était confus comme écrit en chinois.

Par contre, ce plan indiquait une date de terminaison, le plan de match se terminait en 2012. À la relecture, ma personnalité a eu une frousse terrible. Je savais que j’avais écrit la date de ma mort, ce fut terrible. Il faut bien comprendre qu’à cette époque le calendrier Maya, la crucifixion de la personnalité, l’absolu, le revirement de l’Âme vers l’Esprit, rien de tout cela était présent à mon esprit. Je ne savais même pas ce que signifiait le mot spiritualité.

Pendant les 12 années qui ont suivi, mon Âme a laissé à ma personnalité le loisir de faire des choix, de choisir certaines expériences mais tout ceci dans la mesure ou ma personnalité ne déviait pas trop du plan match. Quand c’était le cas, mon âme me donnait une impulsion pour me forcer (je n’aime pas ce terme) à entrer en communion et en communication avec elle. Je m’assoyais donc devant mon ordinateur et j’attendais que la communication commence. Et avec toute la patience et l’amour requis, elle m’expliquait les choix que j’étais sur le point de faire et m’en expliquait les répercussions possibles. Mon Âme est très patiente car notre conversation pouvait durer 1 heure comme 3 jours. Tout dépendait de l’entêtement de ma personnalité et lorsqu’il y avait comme un accord entre ma personnalité et mon âme, l’impulsion se terminait et je pouvais poursuivre mes activités quotidiennes.
En 12 ans, mon Âme est intervenu à tous les trois ans comme pour me remettre sur le chemin de son plan de match mais avec mon acceptation.

Ce n’est qu’au printemps de 2011 que j’ai saisi que ce que j’appelais une carte du ciel, était dans les faits, un immense plan de match ayant pour but de m’amener avec ma famille à un niveau de conscience précis pour un temps précis.
En effet, c’est à cette époque que le plus jeune de mes fils me fit découvrir le site Autre Dimension. En lisant les messages, j’avais devant moi mon histoire passée. On m’expliquait en mots simples toutes les étapes que j’avais traversées. Ce fut un grand moment pour moi et pour plusieurs membres de ma famille.

À l’été 2011, les messages ont pris une autre tournure. Cette fois-ci, les messages m’expliquaient le présent. Ils étaient tellement collés sur ma réalité et celle de ma famille que l’on s’amusait à prédire les prochains messages et notre taux de réussite était déconcertant.

Je sens ma personnalité qui aimerait que je donne des exemples mais je n’en ferai rien. (Cette petite phrase s’adresse à moi-même)

Pour ceux qui ont l’impression qu’au 21 décembre 2012, il ne s’est rien passé, je vous assure que pour moi, ce fut une toute autre histoire. À cette date précise, deux immenses tempêtes de neiges s’abattaient coup sur coup dans ma région, les accumulations battaient les anciens records. Pour ma part, pendant que les éléments se déchainaient à l’extérieur, la maladie s’emparait de mon corps et pendant deux semaines, j’étais cloué au lit (les éléments se déchainent aussi en moi). Deux semaines sans travailler, sans manger et vomissant mes tripes, ma personnalité lâchait prise. C’est comme si une grosse partie des illusions qui m’habitaient avait disparu pendant cette tempête. Plus d’ambition, plus de projet, plus le goût d’intervenir dans cette dimension. Ma personnalité se décidait à déposer les armes et je sentais que la guerre était sur le point de se terminer.

Tout au long de l’année 2013, je ressentais comme une guidance à l’intérieur de moi. L’inquiétude était disparue, un plus grand calme m’habitait. C’est arrivé deux fois pendant cette période ou ma personnalité a rebondi en tentant de reprendre en main le contrôle avec des beaux petits plans financiers pour mon commerce. La première fois, c’est dans la semaine précédant le 19 juillet et la deuxième fois, c’est dans la semaine précédant le 1 novembre. Et les deux fois, les Éléments ont su me ramener à l’ordre en déclenchant le 19 juillet et le 1 novembre deux tempêtes de vent qui ont causé des pannes d’électricité. Une de 36 heures et une autre de 19 heures et les deux ont engendré pour mon commerce des milliers de dollars de pertes. Et c’est ainsi que les petits plans de ma personnalité ont disparu au vent.

C’est le 1 novembre que j’ai ressenti que ma personnalité déposait enfin les armes, même celles cachées dans des recoins de ma conscience. Et c’est aussi à ce moment que mon âme recommençait à m’envoyer des impulsions. Mais cette fois-ci, elle était différente. C’est comme si mon Âme me signalait qu’il était temps que je sorte de l’ombre et que j’installe la lumière que je suis sur la place publique et le témoignage « mon expérience du choc » fut donc mon coming out personnel.

Pourquoi quelques jours?

C’est en lisant le message d’osho qu’encore une fois une explosion a eu lieu en moi. Je dois vous dire que, lors de ma folie, la trinité : le Père, le Fils et le Saint Esprit a pris une immense place. Comme obsédé par je ne sais trop quoi, j’ai écrit des milliers de fois et pendant des jours, ces mots père/fils/esprit. J’avais l’impression qu’une clé importante s’y trouvait. La même chose pour le petit paragraphe de la Genèse qu’Osho utilise. Je ne me rappelle pas combien de jours et de nuits j’ai passé à tenter de décoder ce petit paragraphe.

Alors en le lisant, il y eu un immense boom dans ma conscience et des images se sont mises à circuler dans ma tête. Les images n’ont rien à voir avec les messages comme tel.
J’ai vu clairement comment le corps d’éternité s’était déployé dans l’Univers subtil et comment la comète Ison par sa présence venait modifier l’électromagnétisme de notre Univers matériel ainsi que la job qu’elle effectuait dans l’Univers subtil et sur le corps d’éternité afin de l’activer définitivement et ainsi permettre l’ascension finale.

Je suis incapable de mettre en mots les images perçues.

C’est donc par mon vécu que j’arrive à cette conclusion ainsi que par le ressenti qui augmente de jour en jour. Je dois aussi rajouter que ça fait deux fois, la nuit, que je ressens une présente féminine flottant au dessus de moi et qui dépose un tendre baiser sur mon front.

Et que la lumière soit.
Gaston

Source : Page Facebook
[signoff][/signoff]

Comments are closed.