Pensée du vendredi 10 juin 2016

36
Le Malil n’y a pas de régions en nous qu’il ne peut atteindre

« Parfois vous vous sentez vulnérable, tout ce qui se produit de mauvais autour de vous vous atteint, vous bouleverse : les événements, le comportement des êtres à votre égard, etc. Pour ne pas vous laisser atteindre par le mal, il ne vous reste qu’à lui échapper en vous élevant jusque dans des régions où il n’aura plus prise sur vous. Vous direz : « Mais ces régions existent ? » Oui, elles existent en vous-même, comme elles existent dans l’univers ; si vous ne vous en êtes pas encore rendu compte, c’est que vous n’avez pas tellement l’habitude de vous observer.

Alors, désormais, observez-vous : vous constaterez que des événements qui dans certaines circonstances vous ont attristé, découragé, s’ils se reproduisent dans des circonstances différentes, ne vous touchent plus. Pourquoi ?… Est-ce que vous avez perdu toute sensibilité ? Non, mais à ce moment-là, pour certaines raisons, vous vous trouvez projeté à un niveau de conscience où ils ne vous atteignent pas. C’est donc bien la preuve qu’il y a des régions en l’homme où le mal n’a plus de prise. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Source : Éditons Prosvesta

Partagé par : http://www.messagescelestes-archives.ca – Messages Célestes


Vous avez apprécié ce message... Partagez-le avec Amour
 

Votre aide est Importante…

Depuis sa création il y a plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seul à travailler sur les sites de Terre Nouvelle en partageant à tous les jours les messages de nos amis Guides et Instructeurs Célestes afin d'ouvrir les consciences, pour vivre dans un monde d'Amour et de Paix. Je fais appel à vous aujourd'hui afin de me soutenir dans cette démarche en faisant un don (si minime soit-il).
Le partage est un don de Sois, un don d'Amour...
Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...
Bernard !

$ CAD
€ EUR

Vous pouvez également envoyer votre don à cette adresse:

Bernard Guillemette
CP 522 Prévost
Prévost, Qc Canada
J0R 1T0



Comments are closed.