Pleine Lune du 12 Mars 2017 « Un Nouvel Espoir »

5 729
Pleine Lune en deux phases: le détachement, puis le nouvel espoir

Nous vous offrons un extrait des enseignements du maître Saint-Germain, pour le mois lunaire commençant avec la pleine lune du 12 mars:​

« Lors de moments de lune pleine, l’intensité de l’influence des vibrations qui pénètrent la  matrice terrestre s’intensifie et provoque une tendance pour toute cette lune. Mais bien sûr, il n’y a pas que la lune pleine, il y a tous les choix de l’humanité qui devient un amalgame et tous les choix qui se posent dans l’énergie autour de vous, qui font soulever durant la période de cette lune, de nouvelles vibrations. 

Ainsi, chères âmes, nous vous présentons cette période, qui se présente elle, en deux phases énergétiques assez différentes, suffisamment différentes pour que vous le notiez et que vous observiez les influences et les tendances sans créer trop de questionnements ou de harcèlement intellectuel.

La première période est jusqu’à un certain point, la continuation de ce que vous avez vécu dans la période précédente, mais avec plus d’intensité. En soit, c’est une période qui peut être assez troublée. C’est une période, d’abord, qui vous propose un lâcher-prise, qui vous propose de vous détacher. Oh! Vous avez entendu si souvent ce terme… Dans cette période ou cette fin de période qui constitue la première phase de la lune, imaginez peut-être les premiers 7 à 10 jours de cette lune, cette période fera en sorte que si vous ne choisissez pas vous-même de vous détacher de ce qui ne fait plus sens dans votre vie, alors il y aura des mouvements, des situations qui se présentent comme pour briser, casser, faire rompre votre relation avec ce dont vous n’avez plus besoin, pour par la suite, entrer dans la deuxième phase et vous déployer.  Donc, la première phase de cette lune (7 à 10 jours) en est une de rupture. Et bien sûr, rupture soulève toujours des craintes chez les humains, craintes d’avoir à délaisser ce qui les fait vibrer, ce qu’ils aiment profondément. Et bien, vous n’avez pas à délaisser ce qui vous soulève, vous fait vibrer, vous propulse dans votre vie comme un créateur, mais plutôt ce qui crée l’inverse,  ce qui vous alourdit, ce qui vous attache, vous emprisonne, ce qui fait en sorte que vous semblez avoir les deux pieds liés, sans pouvoir faire un pas. Eh bien, ainsi nommé, théoriquement, cela semble évident et si simple, et pourtant quand vous observez votre vie, vous constatez qu’il y a des aspects de votre vie, ce peut être des objets, des activités, des relations, qui semblent plutôt faire obstacle que de vous propulser, mais il y a attachement, habitude, et bien sûr, s’il y a une difficulté de s’en détacher naturellement, comme si c’était l’évolution, c’est qu’il y a un bénéfice… Le maître nous propose un exercice de détachement représentant un processus très important pour chacun. « Lorsque vous ne le faites pas, des situations, des synchronicités font en sorte que tout à coup, l’obstacle devient encore plus pénible, vous êtes encore plus ennuyé et la séparation devient encore plus difficile… »

Le deuxième élément de cette période est le doute: « plusieurs individus sont ennuyés par leurs doutes, qui peuvent prendre des proportions énormes et complètement arrêter le mouvement, comme si une force de l’univers gérait un barrage et vous empêchait d’aller de l’avant… Et plusieurs tout à coup semblent complètement arrêtés, alors que le doute dans son aspect le plus simple peut être un bienfait. Douter, légèrement, comme une petite hésitation favorise la transcendance progressive de l’orgueil, alors que l’orgueil n’a pas de doute et a plutôt continuellement la certitude peu importe les signaux de l’extérieur. Le doute permet à l’être une observation, une sensation de ce qui est. »  Le maître nous propose un exercice puissant pour bien cerner nos doutes et les transcender. L’égocentricité, c’est-à-dire « se tourner sur vous-même ou faire en sorte que vous soyez toujours le centre de l’intérêt » est le troisième et dernier thème de la première phase de cette période. Le maître nous propose, pour sortir de ce piège, de nous tourner vers l’humanisme.

La deuxième phase de ce mois lunaire apportera intensité et réussite, un nouvel espoir, une sensation d’ouverture individuelle et collective, un nouvel espoir d’équilibre dans ce monde, une nouvelle vision de l’être humain et une nouvelle tentative d’humaniser!

« SOYEZ DANS LE MOUVEMENT ET LA JOIE D’ÊTRE SUR TERRE »

Source : www.rayonviolet.com

Partagé par : www.messagescelestes-archives.ca – Messages Célestes


Vous avez apprécié ce message... Partagez-le avec Amour
 

Votre aide est Importante…

Depuis sa création il y a plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seul à travailler sur les sites de Terre Nouvelle en partageant à tous les jours les messages de nos amis Guides et Instructeurs Célestes afin d'ouvrir les consciences, pour vivre dans un monde d'Amour et de Paix. Je fais appel à vous aujourd'hui afin de me soutenir dans cette démarche en faisant un don (si minime soit-il).
Le partage est un don de Sois, un don d'Amour...
Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...
Bernard !

$ CAD
€ EUR

Vous pouvez également envoyer votre don à cette adresse:

Bernard Guillemette
CP 522 Prévost
Prévost, Qc Canada
J0R 1T0



Comments are closed.