Point de vue d’un Reptilien

157

Transmis par Magali Magdara le dimanche 3 janvier 2016

Je suis un membre d’une des nations qui vous a offert le courage, l’honneur, le respect de l’autorité, le sens des valeurs et le goût des conquêtes. Explorer, approfondir, conquérir, acquérir, développer, enrichir et unifier. Bien des populations de votre Histoire se sont inspirés de nous, et ont laissé leurs empreintes dans vos mémoires.

Je suis un Reptilien, plus précisément un général qui a commandé des guerriers sur Terre bien avant votre apparition. Et j’ai sollicité cet espace afin d’exposer mon point de vue.

Nous sommes gouvernés par une famille royale. Ce sont les meilleurs d’entre nous. Notre finalité est d’acquérir de nouvelles planètes, de nous implanter dans d’autres univers afin d’apporter l’Ordre qui manque aux peuples autochtones.

Nous naissons au sein d’une famille composée de femmes. Notre société hiérarchisée s’appuie sur les femmes afin d’éduquer les premières années des enfants : les garçons sont dédiés à la vie militaire, les filles à la tenue de notre tissu hiérarchique. Toutes les professions stratégiques sont occupées par nos femmes, dont l’éducation des enfants et la recherche scientifique. Nos esclaves ont pour rôle de nous vêtir, nourrir, remplir les fonctions peu valorisantes propres aux commerces.

Nous procréons selon un rituel très précis : lors d’une cérémonie qui se reproduit plusieurs fois dans un même cycle, les couples se choisissent mutuellement selon l’arbre généalogique de chacun. Si l’un n’est pas en accord, il n’y a pas d’union. Si plusieurs mâles ou femelles reptiliens s’intéressent à l’un des participants, cela se règle par un combat en règle au cours duquel le gagnant ou la gagnante devient le ou la prétendant(e). Ainsi nous nous assurons la valeur de nos descendants.

Nous explorons les systèmes solaires et les univers dans le but d’étendre notre empire. Nous étudions les populations avant de déterminer nos stratégies. Si nous considérons que les autochtones sont faibles, nous validons pour une invasion. S’ils paraissent forts, à notre niveau, nous établissons des accords d’entraide et d’échange.

Lorsque nous conquérons une planète, un système solaire, nous commençons par séparer les enfants des adultes. Les parents iront travailler dans nos mines, jusqu’à la mort, leurs enfants seront placés dans nos écoles spécialisées pour les rééduquer à notre société. A partir de la 3ème génération, les enfants sont autorisés à rester avec leurs parents jusqu’à ce qu’ils soient classifiés dans une profession à nous servir. Lorsque nous repérons un enfant mâle rebelle, provocateur et batailleur, il a droit à un traitement de faveur. Il est envoyé dans une de nos écoles militaires, et s’il répond à nos exigences, il sera enrôlé dans nos garnisons. C’est là un suprême honneur pour lui, car nous lui offrons l’opportunité de s’élever au-delà de sa condition d’esclave, ainsi que de pouvoir manifester ses appétits de conquête et de suprématie.

Tous les Reptiliens mâles sont destinés à la guerre. Nous sommes élevés dans l’esprit de courage et d’honneur, de respect de l’autorité. Donner notre vie pour notre nation est naturel, voire presque inévitable. Notre Roi est notre chef suprême, notre Dieu. Il incarne nos valeurs , les magnifie. Nous sommes vus cruels car sans pitié. La pitié est une faiblesse qui est incompatible avec notre volonté d’expansion. Notre survie est notre priorité.

Nous ne voyons notre fils que le jour de sa naissance, puis nous sommes joyeux lorsqu’il entre dans l’armée. Pour nous, cela signifie sa naissance à la force et à l’honneur. Il peut arriver qu’un fils montre des signes de faiblesse et de rejet de sa place naturelle, l’armée. Dans ce cas, le père est détaché auprès du fils pour le suivre dans une retraite adaptée afin de l’aider à se rééduquer. Si le père est mort en combat, un membre de sa lignée paternelle ou maternelle se porte volontaire. Et cela, quel que soit le rang du père ou du membre de sa famille. Nous n’abandonnons pas les nôtres. Nous défendons de même nos esclaves de toutes agressions car ils se trouvent sous notre responsabilité. Tel est notre code d’honneur.

Je suis un des généraux implantés sur la planète que vous nommez présentement Terre. Cette planète n’avait encore aucun habitant déclaré « terrien », et elle se devait être vierge de toute implantation stellaire. Devait, car lorsque nous nous sommes posés, nous avons découvert le mensonge dont les conseils galactiques nous avaient abreuvé. Des races extraterrestres y avaient imposé des implants génétiques. Partout, nous trouvions des traces de leur travail : des restes de bases, des espèces minérales et végétales dont les génomes trahissaient des origines galactiques et cosmiques. Pendant toutes ces années où nous avions volontairement accepté de délaisser cette planète, voire de la protéger de nos alliés par des tractations coûteuses, les groupes adverses en avaient profité pour modeler l’environnement à leur image. Nous étions furieux d’avoir été dupés.

Notre Roi décida alors d’en faire une de nos bases définitives, voire une planète fille à notre planète d’origine. Nous reçûmes l’ordre de rester afin de fonder une ville pour préparer la prise en main de la Terre. Nous créâmes rapidement les pyramides pour exploiter les ressources diverses, établirent des garnisons et dessinèrent des champs d’expérimentations pour nos chercheurs. Des esclaves furent importés, mais la densité de la planète les fit très vite succomber. Alors, nous en créâmes à partir de gènes en notre laboratoire et des possibilités autochtones. Je sais qu’ils furent obligés d’utiliser une partie des nôtres en finalité pour stabiliser et renforcer la physiologie des esclaves.

Les années passèrent. Jusqu’à ce que la Terre prenne une apparence qui me rappelait ma planète d’origine, j’éprouvais un peu de nostalgie mais je comprenais la raison de mon éloignement. La guerre et l’expansion demandent les sacrifices. Ainsi se développe et se maintient un Ordre.

Puis les Conseils galactiques firent parler d’eux. Après nous avoir ignorés, ils nous demandaient sans avertissement de quitter ce qui était devenu notre chez nous. Nous y avions mis tous nos efforts, et nous nous y étions attachés malgré nos préceptes de détachement. Notre Roi réagit à cet édit en opposant un veto. Après bien des échanges, il nous assigna le commandement de partir. Officiellement, nous délaissions notre maison sans bataille. Officieusement, ses conseillers donnèrent des consignes différentes. Cela venait-il du Roi ? Nous ne le savions pas, et honnêtement, nous ne voulions pas le savoir car nous étions en accord avec ces nouvelles indications. Nous devions détruire nos bases et profiter de la prochaine descente des nouveaux arrivants pour rendre leurs tâches difficiles. Pleins de ressentiments envers les Conseils galactiques et mus par un sentiment d’injustice, nous n’étions pas d’accord de les laisser profiter de nos créations.

Certains d’entre nous durent même préparer des stations à l’intérieur de la planète, sous terre et sous la mer, afin de recevoir des groupes en résistance. Dans quel dessein ? D’autres, comme moi, eurent l’ordre de livrer bataille et d’affaiblir les envahisseurs. J’appris plus tard que nous avions même des vaisseaux autour de la Terre prêts à détruire ceux des colons. Pleins d’amertume et de ressentiment, nous avons défendu nos positions jusqu’à la fin. Pour nous, il s’agissait de prouver notre opposition, même si elle pouvait paraître limitée, car notre honneur nous commandait de mourir avec bravoure, coûte que coûte. Démontrer à nos familles, à notre Roi, que nous étions dignes de leur confiance.

Vous pouvez nous considérer comme des brutes cruelles, vous ne pouvez nous enlever notre honneur. Il nous commande de défendre ceux qui sont sous notre responsabilité, de les protéger, et de combattre les opposants à notre Ordre. Si vous recherchez en vous, dans votre histoire, vous y trouvez notre héritage.

Honneur et vaillance. Ne jamais douter. Se sacrifier à la cause. Telle est notre éducation. Et le mensonge n’est nullement notre quotidien. L’honnêteté est primordiale dans une société hiérarchisée saine. Le mensonge était réservé à la caste des diplomates et des tacticiens.

Ce que je vous ai décrit date de plusieurs centaines de milliers d’années. Vos façons de dater diffèrent des miennes, d’autant que la planète a modifié ses révolutions autour du soleil plusieurs fois. Depuis, je sais que ma nation a évolué et souhaite se transformer.

Depuis que j’ai reconnecté l’ensemble formé par mon âme, j’ai compris les raisons de notre venue sur cette planète. Nous vous avons offert les valeurs reines de la Survie. Nous avons nous aussi participé à votre évolution et votre développement. Nous sommes très proches vous et nous.

L’ascension cosmique qui s’active partout a changé les regards de beaucoup de nations sur vous. Vous êtes maintenant considérés comme le générateur de notre prochaine transformation. Et tous sont fiers d’avoir pris part à votre création puis à votre souhait d’émancipation. Vous représentez l’Ordre aujourd’hui.

Nous vous considérons comme nos frères.

Source : http://groupemiriadan.blogspot.ca

Partagé par : http://www.messagescelestes-archives.ca – Messages Célestes
[signoff]

Comments are closed.