Un rêve, ou était-ce réel ?

2 425

Les Arcturiens via Suzanne Lie

J’ai fait un rêve, et dans ce rêve, j’étais dans un endroit avec un décor de stade. Je regardais les gens se transformer en monstres. Puis j’ai pris un bâton et j’ai touché la couronne de leur tête en disant : « Je suis l’Amour ». Ils se sont ensuite redevenus des gens normaux. J’ai écrit le rêve et je l’ai rapidement oublié.

Pendant que mon mari nous raccompagnait chez nous aujourd’hui, j’ai cherché quelque chose dans mon sac à main et j’ai trouvé le message ci-dessus écrit sur un petit bloc-notes. J’avais déjà oublié le rêve et j’ai vu où je l’avais griffonné sur mon bloc-notes pour ne pas l’oublier.

Mais je l’ai oublié de toute façon. Combien de rêves avons-nous oubliés au cours de la longue lutte pour « le faire » dans les dimensions supérieures ? Et combien de nouveaux rêves ont remplacé les vieux rêves oubliés depuis longtemps ?

Nous sommes en train d’entrer dans le MAINTENANT du grand changement. Il ne peut y avoir d’autres excuses pour expliquer pourquoi les choses devraient rester les mêmes. Le « même » est terminé et le NOUVEAU est MAINTENANT. Heureusement, comme l’ancien se termine, le nouveau commence lentement. En fait, nous nous souvenons lentement, ou rapidement, de ce que nous avons oublié, puis nous avons oublié que nous l’avons oublié.

Nous avons oublié nos origines dans le MAINTENANT de la cinquième dimension et au-delà parce que nous étions trop occupés à essayer d' »avancer » ou de « survivre » dans la troisième dimension. Et pourquoi cela s’est-il produit ? Parce qu’on a oublié !

Tout comme j’ai oublié ce court rêve, nous tous, ou beaucoup d’entre nous, si ce n’est la plupart d’entre nous, avons oublié notre véritable SOI de la cinquième dimension. Parfois, nous nous souvenions de nos rêves et méditations de quatrième dimension, mais habituellement seulement si nous les documentions et les trouvions plus tard, tout comme j’ai oublié et trouvé ce rêve.

Si nous oublions nos rêves de quatrième dimension et nos expériences créatives, alors comment trouverons-nous et/ou nous souviendrons-nous de notre véritable SOI de cinquième dimension ? Trouverons-nous ce SOI dans notre imagination ?

L’imagination ressemble beaucoup à la pensée de la cinquième dimension. Si nous pouvons laisser libre cours à notre imagination ou à notre cœur et à notre esprit, nous pouvons peut-être nous souvenir. Cependant, nous devons d’abord nous souvenir de nos rêves, de nos méditations et de tous nos voyages dans nos fréquences plus élevées de SOI.

Ensuite, nous devons nous assurer que nos rêves et méditations sont VRAIS.

Avons-nous vraiment un Pléiadien, ou un autre moi galactique à bord d’un Vaisseau Stellaire ? Pouvons-nous vraiment voir un Pléiadien et/ou un Arcturien debout dans le coin de la pièce pendant que nous méditons ou faisons quelque chose de créatif ?

Pourquoi choisirions-nous d’imaginer cela ? Est-ce parce que nous voulions que ce choix soit vrai et réel ? Il y a beaucoup de choses de troisième dimension que nous ne voulons PAS être vraies.

Certains de ces rêves, expériences, défis, nous pouvons être capables de changer, d’autres non. Certains d’entre eux appartiennent au collectif parce qu’une seule personne n’en a pas assez pour créer le changement dont on a tant besoin. En outre, certains changements sont extrêmement importants et ont besoin d’avoir le « pouvoir de BEAUCOUP travailler ensemble comme UN ».

Comme beaucoup deviennent le UN, la conscience unifiée UN peut s’étendre au-delà de la troisième dimension, la quatrième dimension et dans le domaine de la cinquième dimension du MAINTENANT du UN.

Seul, c’est trop pour nous. Mais si nous pouvons nous unir avec notre Dieu, Déesse, Tout Ce Qui Est, ainsi qu’avec autant d’humains éveillés que possible, pouvons-nous créer (ou est le mot « permettre ») la réalité de cinquième dimension de l’amour et de lumière dans notre cœur, dans notre esprit et dans notre vie quotidienne.

Mais, peut-être que nous n’avons pas besoin de le créer. Peut-être que ce que nous devons faire, c’est de L’ÊTRE !

Et si chacun d’entre nous pouvait rester « amoureusement fort » à travers tous ceux qui sont effrayés dans leur tête pour leur rappeler de se souvenir qu' »ils sont AMOUR » ?

Se souviendraient-ils ? Nous souviendrions nous de leur rappeler. Ou comme j’ai oublié le rêve, oublierions-nous de leur rappeler ?

NOUS oublions de nous rappeler que  » JE SUIS  » transmutant de ma troisième expression dimensionnelle de mon humain physique dans la cinquième dimension SOI que JE SUIS ?

Comment pouvons-nous changer ce qui a existé pour une myriade d’incarnations dans le « temps » pour empêcher que ce que notre peur nous a averti arrive ? Alors, comment pouvons-nous « libérer notre peur » et « partager notre amour » ?

Pouvons-nous empêcher les « gens » de se transformer en « monstres », simplement en les tapotant sur la tête et en disant « JE SUIS AMOUR », comme je l’ai fait dans mon rêve ?

Et, comment pourrait-on résonner à la fréquence de « JE SUIS AMOUR » en sachant que NOUS SOMMES pleinement, profondément l’amour inconditionnel, que nous partageons avec quelqu’un, quelque part, quelque idée. Il ne suffit pas de ressentir cet amour ou de partager cet amour. Nous devons ÊTRE cet amour.

Notre Présence JE SUIS/SOI est la fréquence de notre SOI qui se situe au seuil entre le sommet de l’amour conditionnel de la quatrième dimension et l’entrée de l’amour inconditionnel de la cinquième dimension. Cette « Présence » de notre SOI nous le dit constamment, » JE SUIS Amour ! »

Pouvons-nous croire que l’expression intérieure/supérieure de notre SOI supérieur dimensionnel pour nous rappeler, chaque fois que nous en avons besoin, ce qui est probablement souvent, que « JE SUIS AMOUR ! Si nous sommes AMOUR, c’est ce que nous partagerons et c’est ainsi que nous vivrons.

Mais pouvons-nous toujours partager et vivre ainsi ? Bien sûr que non ! Cependant, si nous pouvons nous rappeler que « JE SUIS AMOUR », nous pouvons nous aimer assez pour nous pardonner lorsque nous oublions.

Quand nous oublions que « JE SUIS AMOUR », nous pouvons facilement tomber dans la peur, la colère, la tristesse et l’impatience qui est trop souvent une composante de notre troisième dimension de la réalité. Pourquoi, pourquoi ces expériences difficiles font-elles tellement partie de notre vie en troisième dimension ?

La réponse est que Gaïa est une école ! Nous avons choisi d’aller à l’école sur la planète Terre pour nous souvenir pleinement et profondément combien il est difficile de vivre dans une réalité de troisième dimension. De notre maison innée dans les dimensions supérieures, nous pouvons « regarder vers le bas » pour « aider de loin ».

Cependant, être un être humain sur une planète qui se déplace en Elle « la nuit la plus sombre précède l’aube » est un grand défi, c’est le moins qu’on puisse dire. Nous pourrions dire qu’il se passe tant de mauvaises choses en ce moment. Cependant, tant de mauvaises choses se sont toujours produites sur Gaïa.

Gaïa, la planète, a le Système Opérationnel de « l’énergie sortant égale énergie entrante ». Par conséquent, « ce que l’on fait, ça revient ». Le Système Opérationnel de Gaïa comprend également « temps et espace » ainsi que « séparation et limitation ».

Par conséquent, TOUS (et si vous pouvez lire ceci et dire « c’est sûr », vous êtes un des  » nôtres « ) qui ont choisi de quitter la sécurité totale et l’amour inconditionnel de nos maisons dans la cinquième dimension et au-delà, pour aider une petite planète de troisième dimension dans le processus d’ascension planétaire, ont choisi de  » tapoter nos peurs  » et dire « JE SUIS AMOUR !  »

Oui, nous aimons ! Nous n’avons pas besoin de gagner cet amour, de travailler pour cet amour ou de mériter cet amour. Si nous pouvons nous rappeler régulièrement que, « JE SUIS AMOUR », beaucoup de nos « monstres » redeviendront des « gens normaux ».

Mais ces « gens normaux » ont un secret ! Au fond de l’amour qu’ils ont pour eux-mêmes, la réalité qu’ils savent qu’ils ont créée, et la planète qu’ils sont venus guérir et servir, est leur — VOTRE— Vrai SOI Multidimensionnel !

C’est à l’intérieur de votre SOI Multidimensionnel que vous vous souviendrez !

Et que vous souviendrez-vous ?

Je ne sais pas, mais, s’il vous plaît, partagez-le avec les autres parce que VOUS êtes important !

Et VOUS êtes AMOUR !

Traduit par Diane L. pour https://www.messagescelestes-archives.ca

Source : http://suzanneliephd.blogspot.com

Partagé par : www.messagescelestes-archives.ca – Messages Célestes


Vous avez apprécié ce message... Partagez-le avec Amour
 

Votre aide est Importante…

Depuis sa création il y a plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seul à travailler sur les sites de Terre Nouvelle en partageant à tous les jours les messages de nos amis Guides et Instructeurs Célestes afin d'ouvrir les consciences, pour vivre dans un monde d'Amour et de Paix. Je fais appel à vous aujourd'hui afin de me soutenir dans cette démarche en faisant un don (si minime soit-il).
Le partage est un don de Sois, un don d'Amour...
Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...
Bernard !

$ CAD
€ EUR

Vous pouvez également envoyer votre don à cette adresse:

Bernard Guillemette
CP 522 Prévost
Prévost, Qc Canada
J0R 1T0



Comments are closed.