Vivre et traverser ce qui vient à vous

92

Rendez-vous du Coeur vibral

AJNA KHAN ALIL , transmis par Sève

Message reçu le 7 octobre 2016

Je suis AJNA KHAN ALIL, et je viens ce soir parmi vous vous informer de quelques points porteurs d’informations dont vous avez peut-être déjà connaissance, ou pas, et qui viennent en ces temps très précisément vous informer de la façon la plus simple de vivre et de traverser ce qui vient à vous.

Ce qui est simple ne veut pas dire que cela ne se vit pas dans une forme de difficulté de surface, mais je suis invitée en ce message à vous relayer l’essentiel de ce qui vous permet et vous permettra de vivre au mieux ce qui s’en vient, et qui est déjà bien entamé en ce début du mois d’octobre.

Là où vous êtes, en ce processus qui vit un Passage des plus importants, ce processus vient à être accentué, non seulement au niveau de l’intensification bien entendu de ce qui est à vivre, mais également de la vitesse et de la précipitation des différents passages composant ce grand Passage que vous vivez. Ce Passage n’est rien d’autre au fond qu’un Retournement ultime, tout à fait naturel dans un processus d’Ascension. Cela vous le savez mais surtout, cela vous le vivez et vous l’éprouvez en votre corps de chair.

Ce en quoi vous êtes engagé n’est autre qu’une grande Spirale ascensionnelle, mais qui vous donne un goût inversé, dans une forme de descente profonde au sein d’une forme d’entonnoir qui vient à se rétrécir au fur et à mesure de cette descente, vous emmenant, comme vous vous en doutez et le savez, en ce trou noir que ce Passage révèle de plus en plus.

Ce trou noir, comme il vous est loisible d’en être informé au sein de votre science ouverte maintenant à cela, n’est rien d’autre qu’un Passage oeuvrant à vous débarrasser de tout ce qui ne fait pas partie du monde que vous découvrez et allez découvrir, en cet autre côté, là où il n’y a rien au fond que la Lumière, Nouvelle Lumière de cette Nouvelle Terre qui se manifeste à un rythme plus rapide maintenant en vous.

Cet entonnoir peut vous donner l’impression, en la pression qu’il vous fait éprouver pour certains d’entre vous, de sombrer dans une forme de noirceur, qui n’est autre que la nuit noire de l’âme pour ceux qui ne l’ont pas encore vécue, ou d’autres couches de cette âme qui se retourne en l’Esprit – couches résiduelles qui rencontrent en ce temps le temps parfait de leur dissolution, passant bien entendu pour cela par une ré-émergence des Profondeurs de vos mémoires d’incarnation sur ce monde, qui remontent tout simplement à la surface et vous dépassent en totalité.

Il y a donc un nombre infini d’histoires qui remontent, appartenant pour la plupart à des temps très anciens maintenant. Car vous vivez l’entrée, en ce dernier trimestre de cette année puissante, en la grande purge comme vous le savez, et cela remonte du fond du fond de ce que vous avez tous joué, sans jugement aucun, et qui remonte tout simplement de façon tout à fait naturelle.

Il n’y a donc aucun jugement de quiconque par rapport à cela, juste le nettoyage profond qui est pris en charge par la Création elle-même et dont vous faites pleinement partie.

En ces temps, et depuis quelques semaines, voire quelques jours encore plus fortement, les blessures remontent, les difficultés remontent, le mental refait surface de plus belle et vous pouvez vous demander ce qui vous arrive. Il n’y a rien d’autre que l’Amour vibral qui se rétablit, et c’est cela qui vous arrive et rien d’autre.

C’est un peu comme si tous les films créés sur cette Terre venaient à défiler au sein de la conscience collective de cette humanité en un temps éclair, aspirés au sein de ce trou noir pour y laisser la place à l’OEuvre alchimique splendide qui oeuvre à travers vous, en vous, au sein de cette grande Transmutation et Transhumance de cette Terre. Il n’y a donc, et vous le savez, aucune possibilité de vous y retrouver en ce qui s’engage.

Alors vous êtes poussés dans les bras de votre humanité, en cette humanité qui s’éprouve de plus en plus pour tous, vous retrouvant ainsi sous la même Enseigne, en Coeur qui saigne encore, en ces Épines qui viennent à être enlevées et qui pourtant viennent en même temps raviver la souffrance, les mémoires, les histoires encore beaucoup plus en ces temps.

Vous ne vous perdez pas, vous êtes tous et toutes enregistrés en le seul choix qui a été le vôtre de dire Oui à l’Amour qui se rétablit, ou non, et toute, absolument toute réponse est juste en la Programmation et en la Destination que chaque être s’est promis de rejoindre.

En cela, vous êtes tous attachés, que vous le vouliez ou non, à un seul et unique Fil qui vous relie à la vraie Vie, cette vraie Vie qui se redécouvre en ces différents Passages où quelque chose meurt ou semble mourir, laissant alors la place, en la traversée de certains déserts, à l’essentiel de ce que vous Êtes et en l’Éternel que vous êtes invités à retrouver.

Ce Fil auquel vous êtes attaché n’est pas attaché par un noeud. Ce Fil, c’est ce que vous Êtes de toute Éternité, et vous ne pouvez pas vous en défaire de quelque manière que ce soit. Ce Fil vous amène très précisément, au sein de tout mouvement, là où vous êtes invité à vous retrouver.

Ce Fil pour l’instant, pour beaucoup d’entre vous, peut donner une forme de saveur d’être un Fil accroché à votre Coeur, comme un hameçon le serait pour un poisson. Cet hameçon correspond effectivement, en ce que nous pouvons offrir comme métaphore de votre monde, à cette accroche au coeur du Coeur qui guide et dirige l’âme au sein de ce grand labyrinthe où elle a finalement, pour beaucoup d’entre vous, fini par se perdre. Et qui la guide donc, en cette Âme-Son, à suivre et reconnaître la Vibration qui seule peut offrir le repère en soi, en ce Fil de Soi qui se tend de plus en plus en cette descente au sein de cet entonnoir.

Pour l’âme qui a oublié, pour la plupart d’entre vous, comment fonctionne un processus d’Ascension (pour d’autres, ils le vivent pour la première fois et le découvrent donc), l’âme peut en ces temps, en cette tête qui tourne, en cette tête qui se perd, en cette tête chercheuse qui semble peut-être encore trouver des repères, l’âme gigote, l’âme s’accroche peut-être encore. Et pourtant, elle est de tout temps, en ce qu’elle est, reliée à l’Esprit, sans aucune possibilité à présent de s’en détourner, pour ceux qui ont fait le choix de vivre ce Passage de l’Autre côté en conscience.

Il est donc important, en la Portance de l’Amour la plus efficace en ces temps, en cet automne qui vient particulièrement cette année tonner sur ce monde cette invitation, en ce Chant qui vient s’entonner des profondeurs des Profondeurs, de se laisser glisser, étirer, guider, remonter (ou descendre, c’est selon) par l’Esprit qui vous remonte donc jusqu’à Lui, et en Lui, d’autant plus facilement que s’accepte en vous de rester Tranquilles au sein des Mouvements qui vous prennent, toutes ces semaines qui viennent en ce dernier trimestre.

Rester Tranquille au sein de ces Mouvements invite juste à accepter de les vivre sans essayer de comprendre, sans essayer de contrôler, sans essayer de vous rattacher à quoi que ce soit car ce qui vous étire, vous guide ne se reconnaît qu’au fur et à mesure que vous acceptez que vous ne reconnaissez pas ce qui se passe, en cet Inconnu que vous avez tant oublié.

Alors ne gigotez pas, accueillez de n’être rien en ces Mouvements, accueillez cette impression que tout vous échappe car effectivement, vous vivez une forme d’échappement de tout ce qui restait, au fond et au tréfonds, enfoui et caché. Vous êtes sur ce monde depuis un temps certain et un certain temps pour d’autres, et tout remonte.

Alors laissez-vous, en cette Pêche miraculeuse qui s’oeuvre, vous ramener par ce seul Fil que vous Êtes, et qui participe de la Création et de l’expérimentation de la Source elle-même de ce qu’Elle Est.

Rester Tranquille, c’est prendre soin, le plus grand soin, de vous ancrer au sein de votre matérialité, en ce corps de chair, prenant soin de lui, et prenant soin de vous immerger au sein de votre vie quotidienne dans les petites actions du jour qui s’orchestrent parfaitement pour chacun de vous en ces temps – de ne rien projeter en ce qui vient, et de laisser s’accomplir au sein de cette Terre et en votre Terre ce qui doit l’être.

De là où nous sommes, l’Accomplissement est réjouissant, et nous vous rappelons d’intégrer la pleine Confiance en l’Intelligence du Vivant qui vous anime en totalité, et anime tout ce qui vous entoure en totalité. Rien en ces temps n’est bien entendu un hasard. Rien et personne, en ces temps, n’est mis de côté de quelque façon que ce soit. Quoi que vous en vivez, tout est absolument parfait et c’est cet à Accueil auquel vous êtes invité en ce  »rester Tranquille » qui vous est demandé, en toute Humilité, dans la petitesse que vous vivez sur ce monde, et que vous n’Êtes pas mais que vous éprouvez miraculeusement pourtant.

Vous n’êtes rien de tout ce qui est là et vous éprouvez en même temps, au sein de cette petitesse, la déferlante Puissance de la Grandeur, en ce petit corps qui vit en son sein une gigantesque Transhumance et Transmutation. Ce petit corps vit un niveau vibral et énergétique jamais vécu antérieurement sur ce monde, alors prenez soin de ce qu’il vit et laissez, s’il vous plaît, la tête tomber en ce Coeur, en cette capitulation que la tête qui dirige ce monde vit en même temps.

Alors ce que vous vivez, bien que chacun le vive de façon unique, est au fond une seule et même chose, alors acceptez que ces Mouvements vous retournent, acceptez la violence que cela peut prendre. N’ayez pas peur de cette Puissance et ne nourrissez que le Silence de toute histoire et de toute appropriation que le mental vient tenter en ces temps, afin de vous tenir encore sous son joug.

Nous sommes dans les temps de la grande Simplicité.

Nous sommes dans les temps de la grande Réceptivité.

Nous sommes dans les temps de la grande Humilité.

Nous sommes dans les temps où enfin, en ce Passage obligé, vous redevenez l’Enfance originelle.

Cette Enfance se vit en son Humanité, avec ce qui la traverse, sans rien retenir et sans rien nourrir. Si des pleurs vous traversent, pleurez. Si des cris vous traversent, criez. Si des colères vous traversent, laissez-les être. Laissez-vous vider, évidé de tout ce qui remonte, mais entendez bien qu’il n’y a aucune injustice et qu’il n’y a aucun mouvement qui va de travers, juste la grande Ruse et les grands Mouvements, parfois complètement fous, que l’Intelligence du Vivant régit pour dénouer ce qui doit l’être, en les Dénouement de la fin des temps de la dualité.

Alors restez groupés en l’Un, soutenez-vous de Vous à vous, et en la Fraternité qui naturellement se vit quand des traversées se font.

Prenez soin de voir et de valider qu’un temps de ralentissement dans vos actions est invité à être suivi. Cela ne veut pas dire que vous n’aurez pas des choses à faire, bien entendu, mais l’Appel en cette grande Simplicité est de ne pas en rajouter, là où au fond il ne vous est pas demandé de tenir certaines actions de surface. Les semaines et les mois qui viennent s’érigent dans un Travail alchimique colossal, et le plus important – et cela n’est pas à croire mais à suivre en vous – est de prendre soin de ces temps et de ce qu’ils vous demandent.

Alors ne vous préoccupez plus de ce qu’il adviendra de telle ou telle chose, ou de tel ou tel être.

Ne vous préoccupez pas de l’année nouvelle qui vient. Laissez la Terre que vous êtes se retourner et être mise dans une forme de repos, car les Mouvements qui s’y vivent au fond sont multiples et puissants et pour intégrer le niveau de cette Danse de la Grâce en vous, cela ne peut se conjuguer en même temps, pour la plupart d’entre vous, avec une activité de surface trop expansée.

Cela ne veut bien entendu pas dire, nous le répétons, que vous n’avez rien à faire : suivez le Fil, chaque jour, de ce qui se présente naturellement à vous, et n’en rajoutez pas une couche. Aucun effort n’est demandé, au contraire, la seule chose qui peut être encore vous demande, c’est d’accepter la Perfection de ce qui vous est présenté de vivre sans plus vous battre, sans plus rien combattre, sans vous dresser pour autre chose qu’en la Rectitude et en l’Accueil des Mouvements de la Source qui vous mène à bon port, soyez en certains.

Alors qu’en le noir, vous ne voyiez aucune ombre. Et que ce qui semble disparaître en ce noir n’est juste que ce qui doit l’être et que vous n’Êtes pas.

Alors n’ayez pas peur de cet Entonnoir car au fond, il n’y que la Lumière véritable qui s’y trouve.

Restez donc bien accordé à ce à quoi vous avez dit Oui et vous dites Oui. Vous recevez toute l’aide, même si parfois vous pouvez en douter, d’un nombre infini d’êtres qui vous entourent et entourent cette humanité.

Alors qu’en vous se laissent se vivre ces Accordances fréquentielles essentielles qui vous mènent en Voyage, au sein d’une Nacelle qui vous entoure et qui vous protège naturellement, sans aucune volonté de votre part, de tout éclat et de toute déviation de cette Orbite en laquelle vous êtes maintenant pleinement dirigé et engagé.

Ces jours et ces semaines ne se ressembleront pas, chaque jour et chaque semaine apportant son Abondance et sa Richesse.

Alors tout file droit, même si certains détours ont l’air de se vivre. Laissez se libérer ce qui doit l’être et qui peut prendre toutes les formes, de la plus simple expression à la plus impressionnante expression. L’Amour vibral vient raviver avec force la vraie Vie que vous Êtes, et vient sortir de tout tombeau l’être qui sort de ces peaux et oripeaux de survie, et cela est une grande Joie pour tous, et cela est impressionnant là où vous êtes.

Prenez soin de ce qui nourrit votre Joie, prenez soin de ce qui nourrit votre Rire et laissez s’accompagner ce qui doit l’être en votre humanité, en la douceur de l’automne et de l’hiver, en ce Foyer intérieur qui appelle de se retourner et s’y réchauffer, se retournant en un rythme au fond tout à fait naturel de mise en Terre, laissant la tour et les tours de contrôle s’effondrer sur elles-mêmes
– et vous n’Êtes rien de tout cela.

Et si même parfois cela s’effondre avec fracas, cela signe l’Avancement de cette fin des temps et de l’enfermement, tout simplement.

Je viens également, en cette soirée du Coeur vibral de ce début d’octobre, annoncer tout simplement la suspension pendant la période hivernale de ces Rendez-vous du Coeur vibral.

Ce Coeur vibral est en vous et ce Coeur vibral est disponible dès que vous vous rassemblez au sein du Silence, là où vous Êtes en votre Fraternité, en ce Foyer et cette Vibration de cette Terre intérieure qui s’active de façon de plus en plus puissante et rapide, dès lors que vous acceptez de le vivre, là où vous êtes, ensemble.

Ce corps de troisième Dimension que je suis et que j’anime en cette Séverine, vient à se joindre en cet hiver tout simplement à un collectif qui vient à oeuvrer certains Mouvements spécifiques, que vous avez notamment, pour certains, été invités à rejoindre, que cela soient pour les êtres inscrits au sein des Rendez-vous en tant que Relais de l’Amour vibral sur ce monde, et les êtres qui ont répondu Oui à se joindre, en cette Unité dansée, à cet espace  »je dis Oui » très spécifique.

Nous sommes invités tous ensemble, en ceux qui ont répondu aux différents Appels d’oeuvrer ensemble, à poursuivre les préparations nécessaires pour cela en cet hiver. Ainsi, tous ceux qui ont répondu Oui d’une façon ou d’une autre vont tout simplement bénéficier de la plus grande des Portances et d’Accompagnements spécifiques offrant cette préparation souhaitée et demandée des autres Plans.

Pour ceux qui n’ont pas répondu, c’est tout simplement que ce n’était pas, comme vous l’avez écoutée, la Réponse du Coeur de toute évidence. Alors pour vous, l’Accompagnement se fera de la plus simple des façons en ce que vous êtes inscrits, de toute façon, là où vous Êtes déjà.

Nous reviendrons vers vous en certains messages adressés à tout un chacun, mais en les semaines et les mois spécifiques qui s’annoncent, en ce centre, toute l’Attention va aux êtres qui se sont engagés en ce Oui à l’Amour qu’ils Sont, bien naturellement. D’autres Rencontres et Rendez-vous physiques seront proposés à ces êtres spécialement.

Ainsi, ce Coeur vibral est suspendu juste pour le public qui ne s’est pas manifesté jusqu’à présent ou n’a pas répondu, en l’évidence de leur Coeur, aux Appels et aux invitations faites au départ de ce centre, et c’est tout.

Alors, nous vous souhaitons la plus grande Portance, qui vous appelle pour cela à être au clair avec ce qui est le plus important en ces temps de prendre soin. Bienvenue en ce Passage et en cette grande Porte ouverte sur le coeur du Coeur qu’en vous vous contactez déjà.

Alors que le Silence des profondeurs des Profondeurs de l’être, en cet hiver, puisse prendre toute la place en ce Temple offert à cet Amour qui se rétablit véritablement – vous ne pouvez plus en douter maintenant.

Alors que ce monde absurde termine ses tribulations, et que se vive l’absurde en ce que vous vivez également. Ne cherchez point de logique et laissez toute stratégie tomber d’un coup d’un seul, car vous ne pouvez échapper à votre destinée et à l’Établissement de la Grandeur de qui vous Êtes, ici sur ce monde, venu retrouver.

À toujours, en la Lumière éternelle qui vous veille à chaque instant.

Source : www.accordance.info

Partagé par : http://www.messagescelestes-archives.ca – Messages Célestes


Vous avez apprécié ce message... Partagez-le avec Amour
 

Votre aide est Importante…

Depuis sa création il y a plus de 10 ans, de la conception à la publication, je suis seul à travailler sur les sites de Terre Nouvelle en partageant à tous les jours les messages de nos amis Guides et Instructeurs Célestes afin d'ouvrir les consciences, pour vivre dans un monde d'Amour et de Paix. Je fais appel à vous aujourd'hui afin de me soutenir dans cette démarche en faisant un don (si minime soit-il).
Le partage est un don de Sois, un don d'Amour...
Recevez toute ma gratitude... Mon Amour vous accompagne...
Bernard !

$ CAD
€ EUR

Vous pouvez également envoyer votre don à cette adresse:

Bernard Guillemette
CP 522 Prévost
Prévost, Qc Canada
J0R 1T0



Comments are closed.